Maurice Ohana (1913-1992)

Dies Solis (1982-1983)

pour quatre groupes choraux

  • Informations générales
    • Date de composition : 15 jan 1982 - 03 mar 1983
    • Durée : 17 mn
    • Éditeur : Jobert
    • Dédicace : à Stéphane Caillat
    • Livret (détail, auteur) :

      Textes recueillis sur des inscriptions romaines, et fragments de poésies de Catulle (1er siècle av. J.C.).

Effectif détaillé
  • chœur d'enfants et d'adultes [chœur I : voix d’enfants, sopranos, mezzos, ténors et barytons de 16 à 36 voix] , chœur mixte à 16 voix [chœur II] , chœur mixte [chœur III : 24 à 40 voix mixtes (peut être augmenté)] , chœur mixte [chœur IV :40 à 60 voix mixtes (peut être augmenté)] , orgue [grand orgue ou positif] , orgue [de chœur, avec le chœur IV] , percussionniste

Information sur la création

  • 11 June 1983, France, Lyon, Auditorium Maurice Ravel, Festival international de Lyon 1983, Journée du chant choral, par l'Association d'art populaire, direction : Stéphane Caillat.

Note de programme

C'est en mai 1981 qu'a été écrite cette pièce destinée aux concerts choraux faisant appel à la solidarité internationale en faveur des prisonniers et déportés politiques dans le monde. Elle ne devait étre créée qu'en 1983. Son texte latin provient des pierres gravées d'une ruine romaine du sud de l'Espagne, et de trois vers du poète romain Catulle.

Christine Prost, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.

Documents