Maurice Ohana (1913-1992)

Cris (1968-1969)

pour 12 voix mixtes

  • Informations générales
    • Date de composition : 20 nov 1968 - 11 jan 1969
    • Durée : 17 mn 30 s
    • Éditeur : Jobert, 1982, édité pour la première fois par Salabert en 1969
    • Commande: Marcel Couraud, pour les Solistes des Chœurs de l’ORTF
    • Dédicace : à Marcel Couraud et aux Solistes des Choeurs de l’ORTF
Effectif détaillé
  • 3 soprano, 3 mezzo-soprano, 3 ténor, 3 basse solo

Information sur la création

  • 1 February 1969, Allemagne, Berlin, par Solistes des Chœurs de l'ORTF (Nicole Robin, Gisèle Prévet, Marcelle Legendre : soprani, Arlette Friedmann, Josette Pudleitner, Antoinette Kerguelen : alti, Régis Oudot, Roger Cotton, Jean-Claude Le Mée : ténors, Michel Richez, René Chauvaut, Mario Haniotis : basses), direction : Marcel Couraud.

Observations

Prix Italia, 1969.

Titres des parties

I. Générique ; II. Délirante ; III. Debla ; IV. Memorial 44 ; V. Slogans.

Note de programme

Cris constitue une magistrale synthèse de toutes les recherches passées de Maurice Ohana sur les possibilités de la voix humaine... Les sons non tempérés, la phonique d'essence instrumentale, les folklores extra-européens, les cris de foules humaines, mais aussi d'animaux sauvages constituent, entre autres, le matériau sonore dans lequel le compositeur a librement puisé. Par un cheminement imprévu, auquel même le stimulant de l'électro-acoustique n'est pas étranger, Maurice Ohana retrouve à nouveau le contact avec certains aspects des polyphonies espagnoles du début de la Renaissance, notamment celles du Cancionero d'Upsal. La partition laisse aux interprètes une certaine marge de liberté, dans un sens aléatoire limité, liberté destinée uniquement à stimuler leur fantaisie et la spontanéité de leur expression. Cris qui, à côté des demi-tons usuels, fait un large usage des tiers de tons, se compose de cinq parties chantées sans interruption.

Harry Halbreich, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.