Maurice Ohana (1913-1992)

Carillons pour les heures du jour et de la nuit (1960)

pour clavecin

  • Informations générales
    • Date de composition : apr 1960
    • Durée : 07 mn
    • Éditeur : Billaudot, 1967
    • Commande: Antoinette Vischer
    • Dédicace : à Antoinette Vischer
Effectif détaillé
  • clavecin

Information sur la création

  • 1961, France, Paris, RTF, par Robert Veyron-Lacroix.

Note de programme

Répondant à une commande de Madame Vischer, de Bâle, cette composition exploite les pouvoirs sonores du clavecin dans une perspective à la fois moderne et personnelle à son auteur, qui voit dans le clavecin un instrument « d'une cruauté et d'une grandeur fantastiques ». Les cloches et les carillons, au-delà de leur beauté sonore, qui se déploie dans l'espace naturel qui leur est propre, fascinent Maurice Ohana par leur signification : balises du temps, ils rappellent à l'homme qu'il est mortel. Ils sont notre « memento mori ». D'où la gravité de cette pièce, sa grandeur et sa force...

Christine Prost, catalogue raisonné de l'œuvre de Maurice Ohana, Revue Musicale, Editions Richard-Masse.