Michael Obst (1955)

Inferno - Ein Spiel von Menschen unserer Zeit (1993)

musique pour la deuxième partie du film muet de Fritz Lang Dr Mabuse, der Spieler (1922), pour ensemble et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 1993
    • Durée : 2 h 15 mn
    • Éditeur : Breitkopf & Härtel, Wiesbaden
    • Commande: Ircam-Centre Pompidou et Ensemble Intercontemporain.
Effectif détaillé
  • 1 flûte (aussi 1 flûte alto), 1 hautbois, 2 clarinette, 1 clarinette basse (aussi 1 clarinette contrebasse), 1 basson, 1 cor, 2 trompette, 1 trombone, 3 percussionniste, 1 harpe, 1 piano (aussi 1 clavier électronique/MIDI/synthétiseur, 1 célesta), 1 violon, 1 violon II, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse

Information sur la création

  • 29 October 1993, Paris, Théâtre de l'Europe-Odéon, par Pierre-Laurent Aimard, Florent Boffard : pianos, Vincent Bauer, Michel Cerutti, Daniel Ciampolini : percussions, Ensemble intercontemporain, direction : David Robertson.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : réalisée à l'Ircam
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Thomas Hummel
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Observations

  • Cahier d'analyse création et technologie (Notice d'exploitation)
  • 1 disquette Macintosh DD 3.5'', contenant les programmes MAX et les dump des machines d'effets
  • 1 cartouche Syquest 44 Mo, dont le contenu est à charger dans l'échantillonneur S1000 [44 MB Syquest medium for the AKAI S1000]
  • 1 cassette DAT de backup de l'échantillonneur S1000
Titres des parties
  • Prélude
  • Oppositions
  • Scènes
  • L'attentat
  • Le 1er meurtre
  • Le 2ème meurtre
  • Le 3ème meurtre
  • Scènes
  • Le spectacle d'hypnotisme
  • L'assaut contre la forteresse
  • La fin

Note de programme

Après avoir réalisé la musique pour la première partie du diptyque Doktor Mabuse de Fritz Lang, créée en 1991 à Cologne, Michael Obst a complété le projet en écrivant une musique nouvelle pour la deuxième partie, subdivisée en 11 sections musicales : Prélude, Oppositions, Scènes, L'attentat, Le 1er meurtre, Le 2ème meurtre, Le 3ème meurtre, Scènes, Le spectacle d'hypnotisme, L'assaut contre la forteresse, La fin.

Les instruments électroniques, joués en direct, introduisent un niveau sonore nouveau correspondant aux séquences dans lesquelles Fritz Lang montre ce que les personnages croient voir dans leur délire : le Comte Told livré à l'influence mentale de Mabuse, et enfin Mabuse lui-même succombant à l'illusion et aux chimères. Pour ces scènes, Michael Obst a composé des passages dans lesquels certains instruments (quatuor à cordes et percussions) sont transformés par des moyens électroniques de manière à en illustrer le caractère irréel.