Olivier Messiaen (1908-1992)

Sept Haïkaï (1962)

esquisses japonaises pour piano et petit orchestre

  • Informations générales
    • Date de composition : 1962
    • Durée : 19 mn
    • Éditeur : Alphonse Leduc
    • Commande: Dr Heinrich Strobel
    • Dédicace : À Yvonne Loriod, à Pierre Boulez, à Madame Fumi Yamaguchi, au chef d'orchestre Seiji Ozawa, aux compositeurs Yoritsuné Matsudaïra, Sadao Bekku, et Mitsuaki Hayama, à l'ornithologue Hoshino, aux paysages, aux musiques, et à tous les oiseaux du Japon.
Effectif détaillé
  • soliste : 1 piano
  • 2 flûtes, 3 hautbois, 3 clarinettes, 1 clarinette basse, 2 bassons, 1 trompette, 1 trombone, 4 percussionnistes, 1 marimba, 1 xylophone, 8 violons

Information sur la création

  • Date : 30 October 1963
    Lieu : concert du Domaine Musical dédié à la mémoire de Roger Désormière, Théâtre de l'Odéon, Paris
    Interprètes : Yvonne Loriod (piano), ensemble du Domaine Musical, direction : Pierre Boulez

Titres des parties

Introduction
Le Parc de Nara et les lanternes de pierre
Yamanaka-Cadenza
Gagaku
Miyajima et le torii dans la mer
Les oiseaux de Karuizawa
Coda


  1. SAARIAHO, Kaija, « Timbre et harmonie », dans Le timbre, métaphore pour la composition, Jean-Baptiste Barrière, éd., Paris, Ircam - Christian Bourgois, 1991, p. 412-453. 

  2. GRABOCZ, Martha, « La musique contemporaine finlandaise : conception gestuelle de la macrostucture / Saariaho et Lindberg », Cahiers du CIREM, Musique et geste, n ° 26-27, décembre 1992-mars 1993, p. 158. 

  3. BATTIER, Marc, NOUNO, Gilbert, « L'électronique dans l'opéra de Kaija Saariaho, L'Amour de loin », in Carlos AGON, Gérard ASSAYAG, Jean BRESSON, The OM Composer's Book, coll. Musique et sciences, Ircam, Centre Georges-Pompidou, 2006, p. 21-30.