Yan Maresz (1966)

Séphire (1997)

concerto pour clarinette et orchestre

  • Informations générales
    • Date de composition : 1997
    • Durée : 15 minutes
    • Éditeur : Durand, Paris, nº D. & F. 15020
    • Commande: Ministère de la Culture pour l'Orchestre de Cannes
Effectif détaillé
  • soliste : clarinette
  • 2 flûte, 2 hautbois, 2 clarinette, 2 basson, 2 cor, 2 trompette, trombone, percussionniste, timbales, harpe, piano (aussi célesta), cordes

Information sur la création

  • 24 October 1997, France, Cannes, Théatre Noga, par Michel Lethiec : clarinette et l'Orchestre de Cannes, direction : Philippe Bender.

Note de programme

Commande de l'Etat pour l'Orchestre de Cannes et le clarinettiste Michel Lethiec, Séphire à été composé durant mon séjour à Rome, en résidence à la Villa Medicis. Une grande partie du matériau initial de cette œuvre provient d'une étude inédite pour clarinette seule clarinet solitude et je me suis employé à réaliser des formes musicales axées sur le déroulement de procédures dérivées de ce matériau et à les valider sur le seul critère de leur perception auditive réelle, dans un langage musical non figé que j'aimerais le plus communicatif et le plus direct possible, et surtout dans lequel l'écriture est au service de l'imaginaire et de sa matérialisation. En ce sens, je suis à la recherche d'une certaine richesse plutôt que d'une révolution, et je mêle donc volontiers, combinatoire, concepts spectraux, idées rythmiques issues du minimalisme ou certaines intentions mélodiques que l'on trouve dans la spontanéité du jazz ; je m'efforce d'explorer, au delà des clichés de langage, les profonds archétypes musicaux et les liens possibles qui les unissent ou parfois même les séparent : objets trouvés, gestes et conceptions hérités de tous âges, riche potentiel à remodeler dans une structure d'accueil et à utiliser à des fins expressives. Convertir la matière en sens, c'est la un processus bien intime, dont seule la musique doit être la partie visible; musique dont la poétique, la force incantatoire et la clarté se chargeront mieux que tout discours d'en exprimer la solidité et la profonde complexité.

Yan Maresz.