Magnus Lindberg (1958)

Tre stycken (1976)

pour cor, violon, alto, violoncelle
[Trois pièces]

  • Informations générales
    • Date de composition : 1976
    • Durée : 07 mn
    • Éditeur : Inédit
Effectif détaillé
  • cor, violon, alto, violoncelle

Information sur la création

  • Date : 25 May 1977
    Lieu :

    Finlande, Helsinki


    Interprètes :

    Esa-Pekka Salonen : cor, Jukka-Pekka Saraste : violon, Tapio Nevanlinna : alto, Markku Luolajan-Mikkola : violoncelle, Magnus Lindberg : direction.

Note de programme

Œuvre sérielle, écrite pendant l'automne 1976 et offerte comme cadeau de Noël à un ami étudiant, Esa-Pekka Salonen, alors corniste, Tre stycken (Trois pièces) comporte trois mouvements. Le premier est extrêmement complexe ; le deuxième évoque des marionnettes ou des machines brisées et conduit le morceau à son point culminant ; le troisième, quant à lui, est un mouvement lent pour trio à cordes avec de longues notes tenues, suivi d'une cadence virtuose pour le cor : musique théorique d'un jeune compositeur qui s'intéressait à Milton Babbitt, surtout à son Music for Four Synthesisers.La pièce fut la première œuvre de Lindberg jouée en public, dans un concert organisé par l'association « Korvat auki » (Ouvrez vos oreilles), constituée par Lindberg et d'autres jeunes compositeurs de l'académie Sibelius pour promouvoir la nouvelle musique.

Risto Nieminen, « Magnus Lindberg », Les Cahiers de l'Ircam, coll. « Compositeurs d'Aujourd'hui » n° 3.