Magnus Lindberg (1958)

Moto (1988)

pour violoncelle et piano

  • Informations générales
    • Date de composition : 1988
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Wilhelm Hansen
    • Dédicace : à Tuija Hakkila et Anssi Karttunen
Effectif détaillé
  • violoncelle, piano

Information sur la création

  • Date : 13 April 1991
    Lieu :

    Paris, salon Musicora


    Interprètes :

    Anssi Karttunen : violoncelle et Tuija Hakkila : piano.

Note de programme

Après avoir écrit la première esquisse de Kinetics en août 1988, Lindberg ressentit la nécessité de produire une œuvre plus modeste, avant de continuer la grande pièce orchestrale. Mais Moto devait attendre le printemps 1990 avant d'être définitivement terminée.

Comme dans Kinetics, il s'agissait essentiellement de mouvements de différents types, au niveau tant rythmique qu'harmonique ; aussi décidait-il d'écrire un duo pour Tuija Hakkila et Anssi Karttunen, utilisant certains archétypes de mouvement, parallèles à Kinetics. La pièce est sous-divisée en quatorze sections, chacune montrant le même matériau dans une configuration différente. Elle suit une progression harmonique, comme un rondeau, articulé différemment à chaque reprise. Selon Lindberg, « Moto est certainement l'une des pièces les plus virtuoses que j'aie écrite. Elle est, naturellement, dédiée à Tuija Hakkila et Anssi Karttunen *. » Moto fut créée par ses dédicataires au salon Musicora à Paris en avril 1991, lors d'un petit concert monographique, où furent également exécutées Stroke, Twine et Steamboat Bill Jr.

*Note de programme

Risto Nieminen, « Magnus Lindberg », Les Cahiers de l'Ircam, coll. « Compositeurs d'Aujourd'hui » n° 3.