! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

William Schuman

Compositeur américain né le 4 août 1910 à New York, mort le 5 février 1992 à New York

Né à New York le 4 août 1910, William Schuman commence à composer durant ses études secondaires, formant un ensemble de jazz dans lequel il joue du violon et du banjo. Il obtient les diplômes de Bachelor et Master au Columbia University Teachers College. A la Juilliard, il suit les cours de Roy Harris, qui exerce une grande influence sur Schuman et le recommande à Serge Koussevitzky, qui promouvait les premières oeuvres de jeunes compositeurs.

Schuman composa une pléthore d'oeuvres dans presque tous les genres musicaux, chacune reflétant sa forte personnalité par un sens subtil de la structure, de la ligne et du dynamisme. Il incorpora le jazz et les traditions populaires américaines dans des oeuvres au style conservateur d'un point de vue harmonique pour aboutir à des excursions dans la dissonance et la polytonalité. La cantate profane A Free Song obtint le Prix Pulitzer de musique en 1943.

Schuman occupa une place importante dans la vie musicale américaine en tant qu'administrateur. Dès l'âge de 35 ans, il est directeur de publication chez G. Schirmer, Inc., et est nommé président de la Juilliard School. Durant sa présidence, il réoriente le système d'éducation musicale tout entier, et c'est sous son égide que fut créé le Juilliard Quartet de renommée mondiale. En 1962, il est nommé premier président du Lincoln Center for the Performing Arts.

Schuman fut directeur du Koussevitzky Music Foundation, de la Fondation Walter W. Naumburg, du Chamber Music Society of Lincoln Center, du National Educational Television et du Film Society of Lincoln Center. Outre son élection à l'American Academy of Arts and Sciences et au Royal Academy of Music, il reçut la Médaille nationale en 1987 et fut honoré par le Kennedy Center de Washington en 1989.


© Ircam-Centre Pompidou, 1998