mise à jour le 19 April 2012
© Krieger

Robin De Raaff

Compositeur néerlandais né le 5 décembre 1968.

Robin de Raaff commence ses études de musique par le piano, la guitare basse fretless et le jazz. Il aborde la composition par la pop mais son écriture instrumentale atteint peu à peu des proportions symphoniques. Il s'inscrit alors au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam où il suit l'enseignement de Geert van Keulen puis de Theo Loevendie. Il en sort diplômé « cum laude » en 1997. En 1995, il suit une master classe, déterminante pour son avenir, avec Pierre Boulez au Nederlandse Opera. Invité par George Benjamin au Royal College of Music de Londres en 1999, il continue sa formation auprès de lui et de Julian Anderson.

Aujourd'hui Robin De Raaff est coordinateur du département de composition du conservatoire de Rotterdam (Codarts) où il était professeur de composition et d'orchestration jusqu'en 2001.

En 1996-1997, la création d'un Double concerto pour clarinette, clarinette basse et orchestre lui fait connaître un premier succès. Cette œuvre est sélectionnée par le jury du Prix Gaudeamus et reçoit le Prix Bernhard van den Sigtenhorst Meyer en 1998. Anachronie pour flûte et clavecin reçoit en 1997 le Premier prix du Concours international de musique de chambre de Winterthur en Suisse. Commande du Festival Gergiev en 1998, Der Einsame im Herbst est créé par Henk Guittart, membre du Quatuor Schönberg, et l'ensemble Doelen. Après cette première exécution, cette œuvre sera reprise de nombreuses fois, notamment au Alice Tully Hall du Lincoln Center de New York par le New Juilliard Ensemble.

À la suite de son invitation au Tanglewood Music Center en 2000, où est joué le septuor Ennea's domein, De Raaff commence à recevoir de nombreuses commandes et propositions de résidence. Le London Sinfonietta reprend cette même pièce au Queen Elizabeth Hall. Le Tanglewood Music Center lui commande un Piano concerto, créé au Tanglewood Festival of Contemporary Music en 2001 par Ralph van Raat et sous la direction de Ludovic Morlot, qui sera repris à Francfort, Utrecht, Amsterdam, Rome et Londres. En 2007, le Boston Symphony Orchestra lui commande Entangled tales. Le quatuor Un visage d'emprunt est lui aussi créé au festival de Tanglewood en 2009.

Un opéra RAAFF, commande du Nederlandse Opera en coproduction avec le Holland Festival sur la vie d'Anton Raaff, créateur du rôle titre d'Idomeneo de Mozart, voit le jour en 2004, créé par le Nieuw Ensemble. Un lien particulier se tisse par ailleurs avec l'Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam qui présente son Concerto for orchestra lors de sa saison 2002-2003, sous la direction de George Benjamin. Cet orchestre lui commande ensuite Unisono, créé sous la direction d'Ed Spanjaard à Amsterdam en 2004 et enregistrera un cd monographique sous le label Etcetera réunissant ses œuvres orchestrales et son Concerto pour piano.

In 2001, De Raaff collabore avec l'ensemble Ictus et son directeur Georges-Elie Octors, Thierry De Mey et la compagnie de danse ROSAS dirigée par Anne Teresa De Keersmaeker sur le projet multimédia Counter Phrases. En 2008, il compose la musique de Megumi, documentaire dramatique de Mirjam van Veelen, qu'il dédie au saxophoniste William Raaijman (1972-2007). Ce documentaire est montré dans de nombreux festivals de cinéma internationaux.

Fin 2008, le Violin concerto, commande du Concertgebouw d'Amsterdam créé par Tasmin Little est acclamé par la presse nationale et nommé meilleure composition pour orchestre de l'année 2008 du concours Toonzetters.

En juin 2012, l'Opéra national néerlandais crée son deuxième opéra Waiting for Miss Monroe sur un livret de Janine Brogt.


© Ircam-Centre Pompidou, 2012

Sources

Robin de Raaff, site personnel (voir ressources documentaires).

Lien Internet

Discographie

  • Robin DE RAAFF, Untangled Tales (première partie des Tanglewood Tales), Junge Deutsche Philharmonie, direction : Lothar Zagrosek, Martin Melmchen : piano, dans « Recherchen: Vom Suchen und Finden der Musik », avec des œuvres d'Olivier Messiaen, George Benjamin, Igor Stravinsky, 1 cd Junge Deutsche Philharmonie, 2011, EMCD-018  1.
  • Robin DE RAAFF, Raaff, Lawrence Renes, Danielle De Niese : soprano, Marcel Reijans et Mark Tevis : ténors, Annett Andriesen : contralto, Monique Scholte : mezzo-soprano, David Wilson-Johnson : basse, Paul Rigter : narrateur, Vocal Ensemble Nieuw Ensemble, direction : Lawrence Renes, 1 cd Etcetera, 2009, KTC 1370.
  • Robin DE RAAFF, Terzetto Spezzato, Ensemble SurPlus, direction : James Avery, 1 cd Transit New Music Festival, 2007.
  • Robin DE RAAFF, « Orchestral Works » : Unisono ; Piano Concerto ; Concerto for Orchestra, Royal Concertgebouw Orchestra et Radio Chamber Orchestra, direction : Ed Spanjaard, Peter Eötvös et George Benjamin, Ralph van Raat : piano, 1 cd Etcetera, 2006, KTC 1309.
  • Robin DE RAAFF, Pianotrio, Osiris Trio : Ellen Corver : piano, Peter Brunt : violon, Larissa Groeneveld : violoncelle, dans « New piano trios from the Netherlands », avec des œuvres de Ron Ford, Robert Nasveld, Willem Jeths et Theo Verbey, 1 cd NM Classics, 2005, NM 92132.
  • Robin DE RAAFF, Der Einsame im Herbst, Doelenensemble, direction : Arie van Beek, dans « Between Nightbar and Factory », avec des œuvres d'Hans Koolmees, Calliope Tsoupaki,  Bart de Kemp, 1 cd NM Classics, 2004, NM 92121.
  • Robin DE RAAFF, Un visage d'emprunt, Da Camera Ensemble et Rian de Waal : piano, dans « Dutch New Music », avec des œuvres de Selim Dogru, Christina Viola Oorebeek, Emily Doolittle, Hanna Kulenty et Joey Roukens, 1 cd Q Disc, 2004, Q99002.
  • Robin DE RAAFF, Ennea's domein, Schoenberg Quartet, dans « The Dutch Legacy, 30 years of Schönberg Quartet », avec des œuvres d'Otto Ketting, Wim Laman, Bob Zimmermann, Matthijs Vermeulen, Jan van Vlijmen, Rudolf Escher, Willem Pijper, 5 cds Etcetera, « The Retrospectieve Edition », KTC 1382.
  • « Counter Phrases »  ROSAS et Ensemble Ictus, dvd retrospective des œuvres d'Anne Teresa De Keersmaeker.
  • Robin DE RAAFF, De vlucht van de magiër, dans « Taal als instrument », 1 cd De Suite Muziekweek 1996.