mise à jour le 12 February 2020
© Camille Tauveron

Pierre-Yves Macé

Compositeur français né le 3 janvier 1980 à Hennebont.

Pierre-Yves Macé étudie le piano et les percussions au Conservatoire de Rennes, tandis qu’il s’initie en autodidacte à la composition musicale. Titulaire par ailleurs d’une maîtrise de Lettres modernes, sa thèse de doctorat en musicologie soutenue en 2009 à l’Université Paris VIII, qui propose une étude du document sonore dans la musique depuis les débuts de la phonographie, paraît aux Presses du réel en 2012 sous le titre Musique et document sonore. En 2014, il est lauréat de la résidence Hors les murs de l’Institut Français pour le projet Contreflux et en 2016-2017, est compositeur associé à l’Orchestre de Chambre de Paris.

Ses recherches sur le document sonore sous-tendent aussi son approche de la création musicale : le son enregistré, les archives sont au cœur de sa musique, réemployés par des techniques de recyclage et de citations. Cette esthétique au croisement de la musique électroacoustique et de l’art sonore se retrouve dans des œuvres comme Song Recycle (2010), cycle pour piano et bande mono, élaboré à partir de pistes sonores de vidéos YouTube où l’on entend différentes personnes chanter a cappella un « tube » de leur choix (Christina Aguilera, Schubert, Fauré…) ; les chants sont ensuite découpés, travaillés, repliés sur eux-mêmes par cut-up. Leur diffusion par haut-parleur et leur accompagnement au piano propose une inversion du principe du karaoke.

Sa musique est interprétée par l’Ensemble Intercontemporain (sous la direction de Matthias Pintscher, Enno Poppe), l’ensemble Cairn, l’Instant Donné, l’Orchestre de chambre de Paris, le Hong Kong Sinfonietta, Les Cris de Paris, le Quatuor Amôn, l’Ensemble d’Improvisateurs Européens (EIE), ou encore le collectif 0. Il est invité notamment par le Festival d’Automne à Paris qui lui consacre une monographie en 2012 au Théâtre des Bouffes du Nord, les festivals Villette Sonique, Présences Électronique, Ars Musica, Akousma… En tant que performer, il fait la première partie d’artistes comme Matmos, Richard Chartier, Andrew Bird ou Lee Ranaldo.

Sa prédilection pour la pluridisciplinarité l’amène à travailler avec le duo d’artistes Hippolyte Hentgen, les écrivains Mathieu Larnaudie, Philippe Vasset, Pierre Senges, Julien d’Abrigeon, et à composer la musique des spectacles de Sylvain Creuzevault, Christophe Fiat, Anne Collod, Fabrice Ramalingom, Marinette Dozeville, Marianne Baillot ou encore Louis-Do de Lencquesaing. Il collabore régulièrement aux activités du collectif l’Encyclopédie de la parole et de l'artiste Joris Lacoste. En 2013-2014, il compose des virgules radiophoniques pour l’émission Boudoirs et autres de Gérard Pesson sur France Musique. Musicographe, il écrit par ailleurs pour les revues Mouvement, Accents, Labyrinthe, La Nouvelle Revue d’esthétique, et la base de données Brahms de l’Ircam.

En 2002, son premier disque Faux-Jumeaux sort sur Tzadik, le label de John Zorn, qui publie aussi Segments et Apostilles en 2013. Il est par ailleurs édité par les labels Sub Rosa, Orkhêstra et Brocoli.


© Ircam-Centre Pompidou, 2020

Sources

Site personnel du compositeur ; CDMC ; Festival d'Automne à Paris.

Source et détails du catalogue

Compositions pour la radio

  • Stricto Sensu : portrait d'une rue de Paris à travers ses réseaux wifi (2015)
  • Ponctuations (ACR France Culture, 2010)

Musiques de scène

  • 2017 – Suite no3, Encyclopédie de la parole, Joris Lacoste & Pierre-Yves Macé
  • 2016 – Angelus Novus, AntiFaust, Sylvain Creuzevault
  • 2016 – Entretien avec un homme hideux, Rodolphe Congé d’après David Foster Wallace
  • 2015 – Suite no 2, Joris Lacoste / L’encyclopédie de la parole
  • 2015 – New Age, Marianne Baillot
  • 2014 – Le Parlement des invisibles, Anne Collod
  • 2013 – VOAR ou l’heure du vertige, Marinette Dozeville
  • 2012 – My Pogo, Fabrice Ramalingom
  • 2011 – Le Vrai Spectacle, Joris Lacoste
  • 2011 – L’Indestructible Madame Richard Wagner, Christophe Fiat
  • 2010 – Laurent Sauvage n’est pas une Walkyrie, Christophe Fiat
  • 2009 – Rudolf Noureev is Dead !, Christophe Fiat
  • 2006 – … : Hong Kong Police Terroriste Organisation, roman sonore évolutif Mathieu Larnaudie / Pierre-Yves Macé
  • 2003 – La Campagne, Martin Crimp mis en scène par Louis-Do de Lencquesaing

Source(s) du catalogue

Compositions pour la radio

  • Stricto Sensu : portrait d'une rue de Paris à travers ses réseaux wifi (2015)
  • Ponctuations (ACR France Culture, 2010)

Musiques de scène

  • 2017 – Suite no3, Encyclopédie de la parole, Joris Lacoste & Pierre-Yves Macé
  • 2016 – Angelus Novus, AntiFaust, Sylvain Creuzevault
  • 2016 – Entretien avec un homme hideux, Rodolphe Congé d’après David Foster Wallace
  • 2015 – Suite no 2, Joris Lacoste / L’encyclopédie de la parole
  • 2015 – New Age, Marianne Baillot
  • 2014 – Le Parlement des invisibles, Anne Collod
  • 2013 – VOAR ou l’heure du vertige, Marinette Dozeville
  • 2012 – My Pogo, Fabrice Ramalingom
  • 2011 – Le Vrai Spectacle, Joris Lacoste
  • 2011 – L’Indestructible Madame Richard Wagner, Christophe Fiat
  • 2010 – Laurent Sauvage n’est pas une Walkyrie, Christophe Fiat
  • 2009 – Rudolf Noureev is Dead !, Christophe Fiat
  • 2006 – … : Hong Kong Police Terroriste Organisation, roman sonore évolutif Mathieu Larnaudie / Pierre-Yves Macé
  • 2003 – La Campagne, Martin Crimp mis en scène par Louis-Do de Lencquesaing

Liens Internet

(liens vérifiés en janvier 2020).

Bibliogaphie

  • Pierre-Yves MACÉ, Musique et document sonore – Enquête sur la phonographie documentaire dans les pratiques musicales contemporaines, [Dijon], Les Presses du réel, coll. « Musique & Arts sonores », 2012.
  • Pierre-Yves MACÉ, « Photo-, phono- et cinématographie chez Clément Rosset », Labyrinthe, 36 | 2011, pp. 105-117.

Discographie

  • Pierre-Yves MACÉ, Inharmonic étude 1 ; Rhapsodie sur fond vert ; Inharmonic étude 2 ; Nénuphars ; Précipité ; Inharmonic étude 3 ; Finsteren Zeiten (ein Karussell) ; Finis Terrae, dans « Rhapsodie sur fond vert », 1 CD Brocoli, 2019, Brocoli 025.
  • Pierre-Yves MACÉ, Segments et Apostilles ; Qui-Vive ; Glissement de terrain, dans « Segments et Apostilles », 1 CD Tzadik, 2013, TZ9002.
  • Pierre-Yves MACÉ, Miniatures - Song Recycle 01-27, dans « Miniatures / Song Recycle », 1 CD Brocoli, 2012, Brocoli 011.
  • Pierre-Yves MACÉ, Angelus Novus ; La Comédie des Cachemires ; Der Geistiger Automat ; Première Parataxe ; Il Principe E Il Ranocchio 1 ; La Pratique Quotidienne de l'Utopie ; Il Principe E Il Ranocchio 2 ; Seconde Parataxe ; Crystal Palace 1 ; Nocturnorama ; La Sex-Appeal de l'Anorganique ; Dialektisches Bild ; Ultime Parataxe ; Valse ; Crystal Palace 2 ; Necessary Angel, dans « Passagenweg », 1 CD Brocoli, 2009, Brocoli 004.
  • Pierre-Yves MACÉ, [Prologue] ; Tensionnelle Intégrité ; Opérations de Chance ; Tensionnelle Intégralité, Quatuor Pli, dans « Crash_test ii (tensional integrity) », 1 CD Orkhêstra, 2006, ORK008.
  • Pierre-Yves MACÉ, 1st Movement For Percussion / Tape ; 2nd Movement For Electric Guitar / Tape ; 3rd Movement For Harp / Tape ; 4th Movement For Clarinet / Tape, dans « Circulations », 1 CD Sub Rosa, 2005, SR240.
  • Pierre-Yves MACÉ, Evocation ; Défense de Voir Au-Dedans ; Le Sentiment de la Nature aux Buttes-Chaumont, Part 1 ; Part 2 ; Part 3 ; Faux-Jumeaux, dans « Faux-Jumeaux », 1 CD Tzadik, 2002, TZ7078.