! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Michael Oesterle

Compositeur canadien d'origine allemande né le 29 juin 1968 à Ulm

Né le 29 juin 1968 à Ulm, en Allemagne, Michael Oesterle émigre au Canada en 1982. Il étudie la composition à l'Université de Colombie-Britanique. Passe son doctorat à l'Université de Princeton avec Paul Lansky et Louis Andriessen. Par la suite il participe à des ateliers tels que Voix Nouvelles (Royaumont), June à Buffalo, le Darmstädter Ferienkurse et le Forum NEM. Il vit à Montréal depuis 1996.

Il a reçu plusieurs prix, notamment deux Prix BMI William Schuman (1992-1993, New York), le Prix Robert-Fleming du Conseil des Arts du Canada (1997), le Prix Gaudeamus (1995, Amsterdam), le Grand Prix au 12e Concours national de la SRC pour jeunes compositeurs (1997), et le Prix Jules Léger du Conseil des Arts du Canada (1998).

Il a reçu des commandes d'oeuvres du Quatuor Euterpe (Montréal), de The Little Chamber Music Series That Could (Vancouver), de l'Ensemble Intercontemporain Ircam (Paris), de l'Ensemble Orchestral Contemporain (Lyon), du Winnipeg Symphony Orchestra et de la 1999 Berliner Musik Biennale pour le Berlin Rundfunk Sinfonie Orchester.

Ses oeuvres ont été interprétées par de nombreux ensembles, notamment le Chicago Civic Orchestra, la California EAR Unit, le Millennium Ensemble (New York), Continuum (Londres), le Juilliard New Music Ensemble, l'Arditti String Quartet (Londres), le Centrum Nieuwe Koormuziek (Amsterdam), le Nouvel Ensemble Moderne (Montréal), l'Orchestre du Centre national des arts (Ottawa), le Metamorphosen String Orchestra (Boston), le Deutsche Kammerakademie Orchester (Cologne), l'Ensemble Modern (Frankfurt) et l'Orchestre J.B. Vuillaume (Paris).

En 1997, Oesterle et le pianiste Marc Couroux ont fondé l'Ensemble KORE à Montréal pour encourager les musiciens canadiens à participer davantage à la création et à la promotion d'une nouvelle musique dynamique et innovatrice.


© Ircam-Centre Pompidou, 1999