! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

John Rea

Compositeur canadien né le 14 janvier 1944 à Toronto

John Rea est né à Toronto en 1944. Il a étudié la composition avec John Weinzweig et Gustav Ciamaga à l'Université de Toronto, et avec Milton Babbitt à l'Université Princeton, où il a terminé un doctorat en 1978.

John Rea, qui a reçu de nombreux prix et commandes, a écrit dans plusieurs genres : musique pour instruments soli, musique de chambre, musique de scène, musique d'orchestre, ballet, musique chorale, opéra et musique électroacoustique. Parmi ses créations récentes, citons : Some Time Later, pour quatuor d'instruments RMD du groupe Armin Electric Strings ; une nouvelle version pour 13 instruments de Pulau Dewata de Claude Vivier ; Over Time, pour grand orchestre ; Offenes Lied, oeuvre pour deux sopranos et clarinette créée au Festival international de Montepulciano en Italie ; et Time and Again, oeuvre pour orchestre créée lors du Festival artistique des Jeux olympiques de Calgary en 1988.

En plus de ses activités de compositeur, John Rea a donné des conférences et publié des articles sur la musique du XXe siècle. Depuis 1973, il enseigne la composition et la théorie musicale à la Faculté de musique de l'Université McGill, dont il est actuellement doyen. John Rea est également membre fondateur de la société de musique nouvelle Les Événements du Neuf et, depuis 1982, il est membre du conseil d'administration de la première société de musique nouvelle au Canada, La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ).

En 1979-1980, John Rea a vécu à Berlin et plus tard en 1984, il a été compositeur en résidence à Mannheim. Ailleurs en Allemagne, sa musique a été exécutée à Cologne et Stuttgart. Elle a été aussi jouée partout au Canada et en 1981, Rea se valait le Prix du Gouverneur général (Prix Jules-Léger) pour la nouvelle musique de chambre.

Ses oeuvres ont été également présentées aux États-Unis, en France (Treppenmusik à l'Itinéraire, Paris), en Belgique (au Festival de Liège), en Hongrie, aux Festivals de la SIMC au Danemark (Treppenmusik, 1983) et au Canada (1984), ainsi qu'au Festival de Hollande, au North American New Music Festival (1986) et au New Music America Festival à Philadelphie (1987). Au cours de la saison 1988-89, 1'Orchestre symphonique de Montréal et l'Orchestre symphonique de Toronto ont inscrit Vanishing Points à leurs programmes.


© Ircam-Centre Pompidou, 1998

  • None
    • Offenes Lied sur un poème de Heinrich Heine, pour 2 sopranos et clarinette (1986), 09 mn, Inédit
  • Musique de chambre
  • 1992
  • 1986
    • Offenes Lied sur un poème de Heinrich Heine, pour 2 sopranos et clarinette, 09 mn, Inédit