mise à jour le 19 April 2017
© Isabelle Françaix

Jean-Luc Fafchamps

Compositeur et pianiste belge né le 6 juin 1960 à Bruxelles.

Jean-Luc Fafchamps étudie le piano et la musique de chambre au Conservatoire royal de Mons et les sciences économiques à l'Université catholique de Louvain. Fondateur de l'association Musica Libera, pour la diffusion des musiques actuelles, et du collectif d'interprétation Le Bureau des Pianistes, il est actuellement pianiste au sein de l'ensemble Ictus et enseigne l'analyse et l'écriture musicales au Conservatoire royal de Mons (intégré à l'École Supérieure des Arts, ARTS2).

En tant qu'interprète, il participe à de nombreuses créations aussi bien dans le domaine de la musique de concert que dans les domaines du théatre musical (plusieurs créations de Georges Aperghis) et de la danse (notamment avec la compagnie Rosas d'Anne Teresa de Keersmaeker). Ses interprétations au piano ont été gravées par les labels Sub Rosa (œuvres de Luciano Berio, Paul Bowles, Luigi Dallapiccola, Marcel Duchamp, Morton Feldman, Jonathan Harvey, Franz Liszt, Giacinto Scelsi), Megadisc (Thierry De Mey, Magnus Lindberg, Luca Francesconi), Tzadik (David Shea) et Cyprès (Georges Aperghis, Keiko Harada, Jonathan Harvey, Benoît Mernier).

En tant que compositeur, il se consacre d’abord à l’écriture pour de petites formations dans lesquelles le piano joue un rôle central (DynamiquesMelancholia Si...), avant que son intérêt pour le timbre et pour les harmonies non tempérées l'amène à explorer d’autres combinaisons sonores (A garden, Bryce). Il dirige ensuite son travail vers des formations plus vastes ou faisant appel à l’électronique, notamment avec son cycle Les lettres Soufies, commencé en 2000 et inspiré d'un tableau soufie reliant un système d'interrelations symboliques aux vingt-huit lettres de l'alphabet arabe. Son projet est de composer vingt-huit pièces correspondant à cet alphabet mystique et formant un même ensemble conceptuel. Riches d'un système d'interrelations entre elles, chacune des pièces peut être jouée seule tout en étant réliée à toutes les autres, à l'instar de lettres isolées destinées à former des mots.

Jean-Luc Fafchamps reçoit des commandes du festival Ars Musica pour les pièces Back to the pulse, Les cigognes, Cerdis Zerom ainsi que pour plusieurs œuvres de son cycle, Les Lettres Soufies. Il reçoit aussi entre autres des commandes du festival Transit – Lettre Soufie : Kh(à') (Esquif) –, du festival Présences – Lettre Soufie : S(ìn) –, du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles BOZAR – Eidophonia, Lettre Soufie : R(à), Fragments de vaisseaux et Les désordres de Herr Zœbius.

Ses œuvres ont été jouées notamment par l'ensemble de percussions Drumming – Wooden Mind –, l'ensemble Musiques Nouvelles – Remix, Lettre Soufie : M(ìm) (Les yeux ouverts) et Ex abrupto –, l'ensemble Spectra – Exploration au bourdon –, l'ensemble Ictus – Disobedience, Lettre Soufie : S2 (Thà') (Ivraie) et Lettre Soufie : Y(à) (Espèces d'espaces) –, l'Ensemble intercontemporain – Lettre Soufie : H(à') (Tombeau de Jonathan Harvey) –, le quintette Calefax et le quatuor Danel – Lettre Soufie : W(àw) (Dôme) – ou encore par l'Orchestre Royal Philharmonique de Liège – Lettre Soufie : L(àm).

Les labels Fuga Libera et Sub Rosa lui ont consacré plusieurs disques monographiques.

Jean-Luc Fafchamps a obtenu le prix de la Tribune des jeunes compositeurs de l'Unesco pour son octuor à cordes Attrition (1992) et l'Octave de la Musique classique en 2006. Deux de ses albums parus chez Sub Rosa ont été récompensés : KDGhZ2SA, A Six-Letter Sufi Word a reçu le prix Snepvangers des Caecilia 2013 (meilleur enregistrement de musique belge) et Gentle Electronics a reçu l'Octave de la Musique contemporaine en 2016.


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Sources

Site de Jean-Luc Fafchamps.

Discographie

  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Trois chants pour mieux voir, François Glorieux, violoncelle ; Sara Picavet, piano dans « En blanc et noir », 1 cd Antartica, 2017, AR004.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Beth/Veth ; Street Music, Stephane Ginsburgh, piano et percussion ; Vincent Royer, alto dans « Gentle Electronics », 1 cd Sub Rosa, 2015, SR397.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie : Sh(ìn) (Pour moi dans le silence), ensemble Spectra ; Filip Rathé, direction dans « 20 years - for the record », 1 cd Fuga Libera, 2014, FUG730.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Back to the pulse ; Back to the sound ; Back to the voice, Stephane Ginsburgh, piano, 1 cd Sub Rosa, 2013, SR353.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie : Y(à') (Espèces d'espaces) ; Lettre Soufie : Z3 (Dhàl) (Murailles) ;  Lettre Soufie : Z2 (Dàd) (Ouragan minuscule) ; Lettre Soufie : Z1 (Zà') (Ressacs) ; Lettre Soufie : S2 (Thà') (Ivraie), Ensemble Ictus, François Deppe, direction (I) ; Alain Pire, trombone, Centre Henri Pousseur, électronique (II) ; Piet Van Bockstal, hautbois, ensemble Ictus, George-Elie Octors, direction (III) ; Jeroen Robbrecht, alto, Jean-Luc Plouvier , piano, Centre Henri Pousseur, électronique (IV) ; Ensemble Ictus, Centre Henri Pousseur, électroniques, George-Elie Octors, direction (V), dans « YZ3Z2Z1S2, a Five-letter Sufi Word », 1 cd Sub Rosa, 2013, SR365.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, En 2011, toutes les 4"..., Pierre Quiriny, percussion, dans « Musiques Nouvelles : 50 ans, 25 compositeurs », 1 cd Cyprès, 2012, CYP4650.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie : K(àf) ; Lettre Soufie : D(àl) ; Lettre Soufie : Gh(ain) ; Lettre Soufie : S(ìn) ; Letter Soufie : A(lif), Orchestre National de Lille, Peter Rundel, direction (I) ; Ensemble Ictus, Peter Rundel, direction (II & III & V) ; Piet Van Bockstal, hautbois, Ensemble Ictus, Peter Rundel direction (IV) ; Ensemble Ictus, Orchestre National de Lille, Peter Rundel, direction (VI), dans « HDGhZ2SA, a Six-letter Sufi Word », 1 cd Sub Rosa, 2012, SR313.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie: Z(à'), Vincent Royer (alto), Jean-Philippe Collard-Neven (piano), Centre de Recherches et de Formation Musicales de Wallonie, électronique, dans « ElectroAc Wallonie-Bruxelles », 1 cd Wallonie-Bruxelles Musiques, 2013, WBM163.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Les désordres de Herr Zoebius ; Back to the Voice ; Bryce ; Lettre Soufie : Z1, Quatuor DANEL (I) ; Jean-Philippe Collard-Neven (II) ; Jean-Michel Charlier, Quatuor Danel (III) ; Vincent Royer, alto et Jean-Philippe Collard-Neven, piano (IV), dans « ... lignes ... », 1 cd Fuga Libera, 2008, FUG537.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie D, United Instruments of Lucilin, Mark Foster, direction, avec des œuvres de Luca Francesconi, Yan Maresz, Claude Lenners,  Alejandro Viñao et Gérard Zinsttag, dans « Six new works », 1 cd Fuga Libera, 2007, FUG501.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Lettre Soufie : T, Art Zoyd et l'ensemble Musique Nouvelles, dans « Expériences de vol », 1 cd Sub Rosa, 2003, SR192.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Melencholia si ... ; A Garden, Laurence Cornez, Stephane Ginsburgh, pianos ; Kuniko Kato, Gerrit Nulens, percussions ; Ictus, 1 cd Sub Rosa, 2002, SR179.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Attrition, Quatuor Balanescu et Quatuor Quadro, avec des œuvres de Marcel Duchamp, Claude Debussy, Morton Feldman, ... et al. dans « V/A Unclassical 0,1 », 1 cd Sub Rosa, 2000, SR138.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Quatuor pour deux pianos ; Attrition ; Dynamiques ; Der Einsame, Le Bureau des pianistes (I) ; Quatuor Balanescu et Quatuor Quadro (II) ; Laurence Cornez, Jean-Luc Fafchamps, pianos (III) ; Martine Kivits, voix (IV), 1 cd Sub Rosa, 1993, SR56.
  • Jean-Luc FAFCHAMPS, Quatuor pour deux pianos, Le Bureau des Pianistes, 1 CD Wallonie-Bruxelles Musiques, 1993, WBM117.

Liens internet