! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Jean-Louis Agobet

Compositeur français né le 21 avril 1968 à Blois

 

Né en 1968 à Blois, Jean-Louis Agobet a étudié au conservatoire d'Aix-en-Provence, de Nice avec Jacques Charpentier (composition et analyse), puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Philippe Manoury (composition et informatique musicale). Il participe également au cours de perfectionnement de Luigi Nono durant l'été 1989 au Centre Acanthes.

Il reçoit de nombreux prix, dont le Prix Spécial au Prix Italia 1995 pour le monodrame radiophonique Rinvenuto (commande de Radio-France). Il est sélectionné en 1994 pour participer au stage d'informatique musicale de l'Ircam, l'année suivante le Comité de Lecture Ircam - Ensemble Intercontemporain lui attribue une commande pour ensemble et électronique. En 1998, il compose une partition (commande d'État) pour sept instruments et électronique pour l'accompagnement du film muet de Jean Grémillon Gardiens de phare (1928), créée à l'auditorium du Louvre en février 1999.

Il a été pensionnaire de l'Académie de France, Villa Médicis de 1996 à 1998. Pour la période septembre 1998 / Septembre 2000, il est compositeur en résidence à l'Orchestre National de Montpellier Languedoc - Roussillon.

Ses oeuvres, ont été commandées par Radio-France, l'Ircam, l'Ina-GRM, Musique Nouvelle en Liberté, Le Ministère de la Culture,... et jouées par l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, l'Orchestre National de Montpellier, l'Orchestre National d'Ile de France, l'Itinéraire, Court-Circuit, 2E2M, ...l'Orchestre National de Montpellier donnera la création de Phonal, en mai 2000. l'Ensemble Intercontemporain créera Antiphonal Memory pour grand ensemble et électronique (commande de l'Ircam) en avril 2001 au Centre G. Pompidou. On pourra entendre lors de la saison 2000-2001, une oeuvre pour les percussions de Strasbourg ainsi qu'une commande de l'Orchestre des Pays de Savoie.

Un disque monographique MFA - Radio-France regroupant des oeuvres de musique de chambre et d'ensemble par l'Itinéraire (direction Mark Foster) est paru en mars 1999 (MFA 216029 distribution Harmonia Mundi).


© Ircam-Centre Pompidou, 2000

  • None
    • Edifice quatre pièces pour orchestre (1995), 11 minutes, Jobert
    • élec Einfallen pour sept instruments et électronique (1991), 8 minutes, Max Eschig
    • Fanfare pour orchestre (1999), 2 minutes, Inédit
    • élec L'Etude des Forces pour flûte solo, flûte principale, ensemble instrumental et électronique (1996), 18 minutes, Max Eschig
    • élec Rivenuto monodrame radiophonique pour récitant, solistes instrumentaux, orchestre et électronique, sur un livret de Béatrice Jullien (1995), 18 minutes, Inédit
  • Musique soliste (sauf voix)
    • Autour pour flûte alto (1995), 6 minutes, Max Eschig
    • élec Nuée pour flûte solo et électronique (1995), 3 minutes, Max Eschig
    • élec Nuée-Traces pour flûte et électronique (1993), 10 minutes, Max Eschig
    • élec Points vacillants pour tuba et électronique (1994), 13 minutes, Inédit
    • Strati pour piano (1992), 7 minutes, Max Eschig
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • élec ircam Antiphonal Memory pour grand ensemble et électronique (2000), 15 minutes, Jobert
    • Gardiens de phare musique d'accompagnement pour le film muet de Jean Grémillon (1928) (1997), Inédit
    • L'Effet papillon pour 11 musiciens (1999), 10 minutes, Max Eschig
    • Montpellier variations pour piano et orchestre (1999), 3 minutes, Inédit
    • Petit Edifice pour cinq instruments (1995), 3 minutes, Max Eschig
    • Phonal pour grand orchestre (1999), 15 minutes, Jobert
    • Plotting pour sept instruments (1994), 9 minutes, Max Eschig
  • 2000
    • élec ircam Antiphonal Memory pour grand ensemble et électronique, 15 minutes, Jobert
  • 1999
  • 1997
    • Gardiens de phare musique d'accompagnement pour le film muet de Jean Grémillon (1928), Inédit
  • 1996
    • élec L'Etude des Forces pour flûte solo, flûte principale, ensemble instrumental et électronique, 18 minutes, Max Eschig
  • 1995
    • Autour pour flûte alto, 6 minutes, Max Eschig
    • Edifice quatre pièces pour orchestre, 11 minutes, Jobert
    • élec Nuée pour flûte solo et électronique, 3 minutes, Max Eschig
    • Petit Edifice pour cinq instruments, 3 minutes, Max Eschig
    • élec Rivenuto monodrame radiophonique pour récitant, solistes instrumentaux, orchestre et électronique, sur un livret de Béatrice Jullien, 18 minutes, Inédit
  • 1994
  • 1993
    • élec Nuée-Traces pour flûte et électronique, 10 minutes, Max Eschig
  • 1992
    • Strati pour piano, 7 minutes, Max Eschig
  • 1991
    • élec Einfallen pour sept instruments et électronique, 8 minutes, Max Eschig