mise à jour le 29 September 2002

Horatio Radulescu

Compositeur roumain, naturalisé français, né le 7 janvier 1942 à Bucarest et mort à Paris le 25 septembre 2008

Né en 1942 à Bucarest (Roumanie), Horatiu Radulescu étudie le violon avec Nina Alexandrescu, elle-même disciple de Georges Enesco et Jacques Thibaud. En 1969, il est reçu «premier nommé» à la maîtrise de composition au Conservatoire de Bucarest. Ses principaux maîtres sont Tiberiu Olah pour la composition, Stefan Niculescu pour l'analyse, Aurel Stroe pour l'orchestration et la musique formalisée. Entre 1970 et 1972, il participe aux cours de musique nouvelle de Cologne (Mauricio Kagel, Luc Ferrari) et aux cours d'été de Darmstadt (John Cage, Iannis Xenakis, Karlheinz Stockhausen, György Ligeti). De 1979 à 1981, il suit des stages de composition assistée par ordinateur et de psychoacoustique à l'Ircam.

A partir de 1969, Horatiu Radulescu établit les fondements de la technique spectrale de composition : distribution variable de l'énergie spectrale - spectrum pulse, synthèse des sources globales du son, micro et macro-formes comme processus sonore, quatre vitesses simultanées de la perception, scordatura spectrale - échelle d'intervalles inégaux correspondant aux séries d'harmoniques.

En 1983, il fonde à Paris avec le Quatuor Arditti, Pierre-Yves Artaud et d'autres musiciens, l'ensemble de solistes European Lucero, avec lequel il donne des concerts à Bonn, Turin, Londres, New York, Francfort, Stuttgart, Paris, Rome, La Rochelle et Lisbonne.En 1988, Horatiu Radulescu est boursier de la DAAD à Berlin. Les deux années suivantes, il vit et compose à San Francisco, Venise et Rome grâce au prix villa Médicis hors les murs. En 1991, il inaugure à Paris le festival et les master-classes Lucero pour la musique nouvelle.

Son catalogue comprend plus de cent oeuvres interprétées dans le monde entier.


© Ircam-Centre Pompidou, 2001