! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Gian-Carlo Menotti

Compositeur italien résident américain né le 7 juillet 1911 à Cadegliano, et mort le 1er février 2007 à Monte-Carlo, Monaco.

 

Menotti est né le 7 juillet 1911 à Cadegliano en Italie. A sept ans, il compose des mélodies, et un opéra quatre ans plus tard. En 1923, il entame une formation musicale conventionnelle au Conservatoire Verdi de Milan et termine ses études au Curtis Institute of Music de Philadelphie, travaillant la composition sous la direction de Rosario Scalero. Menotti compose selon un style conservateur, produisant une multitude d'effets grâce à des moyens très simples. En outre, il est passé maître de l'équilibre et de la couleur.

Sa première création de maturité, l'opéra bouffe en un acte Amelia Goes to the Ball , fut jouée pour la première fois en 1937 et eut un tel succès qu'elle lui valut une commande du National Broadcasting Company pour un opéra écrit spécialement pour la radio, The Old Maid and the Thief. Après la création de son Concerto pour piano en 1945, Menotti revient à l'opéra avec The Medium et The Telephone, tous deux obtenant un succès international. The Consul, sa première oeuvre complète, obtient le Prix Pulitzer et le New York Drama Critics' Circle Award comme meilleure comédie musicale de l'année 1950. Il obtient un second Prix Pulitzer pour The Saint of Bleecker Street en 1954. Amahl and the Night Visitors (1951), le premier opéra écrit pour la télévision, est l'opéra le plus joué aux Etats-Unis et est devenu un classique des fêtes de Noël dans le monde entier.

En 1958, Menotti crée son propre festival, le Festival des deux mondes à Spoleto en Italie. Il fonde Spoleto USA à Charleston en Caroline du Sud en 1977. Ses créations les plus récentes comprennent For the Death of Orpheus, dont la création fut interprétée par l'Atlanta Symphony Orchestra dirigé par Robert Shaw en 1990, et The Singing Child, opéra créé au Spoleto Festival de Charleston en 1993. En 1984, Menotti reçoit le Kennedy Center Honor pour son oeuvre. Il est élu «musicien de l'année» par Musical America en 1991.


© Ircam-Centre Pompidou, 1998