mise à jour le 20 May 2019
© Luca Tassotto

Daniela Terranova

Pianiste et compositrice italienne née le 20 janvier 1977 à Udine, Italie.

Daniela Terranova étudie au conservatoire d’Udine, en Italie avec Azio Corghi et Ivan Fedele, et fait une thèse sur le sujet « Mythe et musique dans la production musicale contemporaine pour le théâtre » à l’Université d’Udine associée à l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle. Elle se spécialise ensuite à l'étranger avec Beat Furrer dans le cadre de son postdoctorat à l’Université de musique et des arts de la scène de Graz, avec Toshio Hosokawa lors de la master class « Son[ut]opìas » à Saint Jacques de Compostelle et avec Javier Torres Maldonado à Séville. Elle est depuis 2017 enseignante en composition au Conservatoire d’État de Musique « Steffani » de Castelfranco Veneto en Italie.

Pendant quatre ans, Daniela Terranova est compositrice en résidence au Festival de la Vallée d'Itria, où son opéra L'Orfeo est présenté en 2012 et rencontre un grand succès auprès du public et de la critique. Pour la quarantième édition du Festival en 2015, dans le cadre du projet culturel européen « Emerging Classical Talent in the EU », elle reçoit une nouvelle commande pour soprano, saxophone alto et orchestre à cordes : Asleep landscape, sur des textes de Shakespeare. L'œuvre, créée en Estonie, a été reprise pour une série de concerts à Cardiff, Stockholm et Kalmar.

Sa musique est jouée et programmée dans de nombreux festivals et saisons musicales en Italie et à l'étranger : le Festival Traiettorie, le Festival Play it !, le Festival della Valle d’Itria, le ContempoArteFestival de Florence, le Centre Musical de Budapest, Time of Music Festival (Finlande), le Festival de Musique de Chambre de Tallin, le Royal Welsh College of Music and Drama de Cardiff, ou encore le Festival Styria Cantat VI de Graz.

Elle a récemment composé pour le London Sinfonietta, le Trio Feedback, la Biennale Musica (2019), l’Ensemble Taller Sonoro, l’Ensemble Prometeo, Fidelio Trio, le Prometeo Quartet, Divertimento Ensemble, l’Académie Philharmonique de Bologne, le Gran Teatro La Fenice et Camerata Nordica de Stockholm. Ses œuvres ont été diffusées à la radio notamment sur RadioTre, Radio Vaticana, RSI (Radio della Svizzera Italiana) et l’ORF (Österreichischer Rundfunk).

Ses travaux récents portent sur l’essence matérielle du son, fortement liés à une exploration des matériaux dont sont faits les instruments. Elle crée « des natures mortes "vivantes" où l'aspect primordial de la matière, libéré du besoin d'un sujet extérieur, marque l'expressivité de la forme. L'intention est de créer des structures pneumatiques : des organismes sonores agités dont les respirations et les soupirs peuvent être entendus et vus dans une texture changeante qui alterne couleurs évanescentes et volumes concrets. Son langage gestuel et chromatique aspire à se libérer du poids de la matière et redonne à l'expérience de l'auditeur la possibilité de résonner et de contempler la complexité de la vie dans laquelle nous vivons : une dernière tentative de l'art pour arrêter la corruptibilité de la matière. »

Ses œuvres sont publiées chez Suvini Zerboni.

Prix et distinctions :

  • Mention Spéciale pour la Musique Italienne - Prix SIAE — Concours International Valentino Bucchi (2014) ;
  • Premier prix à la compétition internationale Gianni Bergamo Classic Music Award (2010) ;
  • Prix Monte dei Paschi di Siena Bank Award, de l’Académie musicale Chigiana de Sienne (2009) ;
  • Premier prix à la compétition internationale ICOMS à Turin (2009) ;
  • Premier prix à la compétition nationale Kinderszenen à Rome (2009) ;
  • Premier prix à la compétition internationale Giuliana Albisetti de Milan (2007) ;
  • Premier prix à la compétition internationale Musica e Arte de Rome (2007).

© Ircam-Centre Pompidou, 2019

Sources

Édition Suvini Zerboni
Profil LinkedIn de l’artiste

Liens internet

(liens vérifiés en janvier 2019).