! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Richard Rodney Bennett

Compositeur britannique né le 29 mars 1936 à Broadstairs, Kent

 

Richard Rodney Bennett, qui a fêté son soixantième anniversaire en mars 1996, est l'un des compositeurs britanniques aux talents les plus variés, aussi à l'aise lorsqu'il écrit pour orchestre que pour le cinéma, mais aussi comme pianiste de jazz. Il a étudié la composition à la Royal Academy of Music de Londres et à Paris, où il fut le premier élève de Boulez. Il a obtenu l'Arnold Bax Society Prize en 1964 et le Prix Ralph Vaughan Williams comme compositeur de l'année 1965. Il a été compositeur résidant au Peabody Institute de Baltimore en 1970-71. En tant que pianiste, chanteur et compositeur de jazz, Bennett a effectué de nombreuses tournées, participé à plusieurs enregistrements aux côtés de musiciens de jazz, et il se produit régulièrement dans des clubs de jazz en soliste tant à New York que dans d'autres villes. En 1977, il fut lauréat du CBE. Deux ans plus tard, il quitta Londres pour New York, où il réside aujourd'hui.

Les pièces pour concert de Bennett sont connues pour leur richesse inventive et leur diversité. S'inspirant de sources aussi diverses que Debussy, Joplin, Monteverdi, les signes du zodiaque, les poèmes de Rilke et de Herrick, les légendes grecques et Kandinsky, Bennett a forgé une oeuvre qui révèle tout à la fois sa conviction, son équilibre et son élégance. Il a écrit tant pour les instruments seuls que pour les orchestres symphoniques, pour les ensembles de cuivres et l'opéra. Ses principales compositions sont The Mines of Sulphur (1963), le Concerto pour piano (1968), Sonnets to Orpheus (1979), la Symphonie N° 3 (1987) et le Concerto pour Stan Getz (1990).

Ces dernières années, Bennett a eu le privilège d'avoir deux créations mondiales au cours d'un même concert aux Proms de Londres en 1992 : Variations on a Nursery Tune (commande de la BBC) et Concerto pour Stan Getz, composé à la demande de Stan Getz, malheureusement disparu avant de pouvoir l'interpréter lui-même. 1992 vit aussi la création de Sermons and Devotions, commande des King's Singers, auxquels Bennett dédia cette pièce pour commémorer la saison du 25ème anniversaire. La saison 1993-94 a vu la création mondiale de son Concerto pour trompette par le Royal Northern College of Music Wind Ensemble, dirigé par Timothy Reynish à Manchester, ainsi que la création américaine de Arethusa, interprété par An die Musik au Merkin Concert Hall de New York.

A l'automne 1995, Bennett s'est vu confier la chaire internationale de composition à la Royal Academy of Music, et durant la saison 1995-96, sa Partita fut jouée par 17 orchestres britanniques différents dans le cadre de la prestigieuse BT Celebration Series. L'année 1997 a été marquée par la sortie d'une biographie de Bennett par Mike Seabrook (Scholar Press) et de deux disques de ses oeuvres pour orchestre (Koch International).

Des pièces plus récentes incluent Reflections on a 16th Century Tune, créée en avril 1999 en Grande-Bretagne et Rondel for large jazz ensemble créée en mai 1999 par le London Sinfonietta dans le cadre de leur hommage à Duke Ellington.

Avec l'aimable autorisation des Editions Chester


© Ircam-Centre Pompidou, 2001