mise à jour le 21 July 2017
© Peter Serling

Michael Gordon

Compositeur américain né le 20 juillet 1956 à Miami Beach.

Michael Gordon grandit au sein d’une communauté originaire d’Europe centrale installée à Managua, au Nicaragua. D’abord imprégné de cultures yiddish et amérindiennes, il découvre la pop et le rock aux États-Unis où il retourne vivre au milieu des années 1960. De 1974 à 1977, il suit des études de musique à l’université de Floride et de 1977 à 1982 des études de composition auprès de Martin Bresnick à la Yale School of Music de New York. Pendant cette période, il participe à plusieurs groupes de rock underground new yorkais.

En 1983, il fonde l’ensemble Michael Gordon Philharmonic afin de faire jouer ses propres compositions à travers l’Europe et les États-Unis. En 1987, il fonde le Bang on a Can Festival avec Julia Wolfe et David Lang, puis l’ensemble Ban on a Can All-Stars, dédiés à leur propre répertoire et au répertoire contemporain. Michael Gordon a également travaillé à plusieurs reprises avec l'ensemble Icebreaker de Londres avec lequel il a enregistré notamment Yo Shakespeare, pour ensemble (1992) et Trance, pour ensemble augmenté de huit cuivres et de voix samplées (1995), sur le label Argo/Decca. En 1998, il réalise les arrangements pour instruments acoustiques de Music for Airports de Brian Eno, qui sera jouée par le Bang on a Can All-Stars à plusieurs reprises. En 2001, il crée, toujours avec Julia Wolfe et David Lang, le label Cantaloupe sur lequel sont rééditées plusieurs de leurs œuvres ainsi que des nouvelles compositions.

Michael Gordon a reçu entre autres des commandes du Lincoln Center, du Carnegie Hall, du Stuttgart Ballet, du New World Symphony, du National Centre for the Performing Arts de Pékin, des BBC Proms, de la Brooklyn Academy of Music, de Settembre Musica, du Holland Music Festival et du Dresden Festival.

Il compose aussi bien pour l’orchestre que pour de la musique de chambre ou soliste, avec ou sans électronique. Sunshine of your Love pour plus de cent instruments est créée au festival d’Édimbourg sous la direction de John Adams ; Beijing Harmony est créée en 2013 à Pékin et Big Space est créée en 2017 au BBC Proms à Londres. Industry (1992), pour violoncelle et électronique est créée par Maya Beiser, et Potassium (2000) pour quatuor à cordes et électronique est créée par le quatuor Kronos.

Il a collaboré à plusieurs reprises avec le cinéaste Bill Morrison, notamment pour Decasia (2001), pièce dans laquelle le public est encerclé par l’orchestre et la vidéo ainsi que pour une série d’œuvres dont l’idée est de capturer l’atmosphère d’une ville à travers la musique et l’image : Gotham, la première de cette série, est consacrée à New York et est créée en 2004 par l'American Composers Orchestra sous la direction de Steven Sloane. Dystopia (Los Angeles) est créée en 2008 par l'Orchestre Philharmonique de Los Angeles dirigé par David Robertson et enfin El Sol Caliente (Miami), est créée par la New World Symphony dirigée par Michael Tilson Thomas en 2015.

Il a travaillé avec Elliot Caplan qui a réalisé les vidéos de l’opéra Van Gogh (1991) et de la pièce pour orchestre et électronique Weather (1997).

Michael Gordon, Julia Wolfe et David Lang ont composé ensemble plusieurs pièces comme par exemple Lost Objects, oratorio pour orchestre baroque donnée en première au Dresden Festival de 2001 ou encore les pièces pour voix et ensemble The Carbon Copy Building (1999) et Water (2008).

Michael Gordon a également mené plusieurs collaborations avec des chorégraphes comme Ashley Page pour Link (commande du Royal Ballet, 1998), la compagnie Emio Greco | PC pour (purgatorio) POPOPERA (2008), Demis Volpi pour Aftermath (commande du Stuttgart Ballet, 2014) ou encore Douglas Lee pour CORPUS (commande du Zurich Ballet, 2017).

Une grande partie de ses œuvres est enregistrée sur les labels Cantaloupe, Nonesuch, et Innova Recordings. Elles sont éditées chez Red Poppy (distribué par Schirmer).


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Sources

Sites de Michael Gordon et des éditions Schirmer.

  • Musique soliste (sauf voix)
    • All Vows pour violoncelle (2006, 2014), 15 minutes
    • Desbrosses Street pour piano (2017), 10 minutes
    • élec Industry pour violoncelle et électronique (1992), 11 minutes, Red Poppy
    • élec Light Is Calling pour violon et électronique (2004), 7 minutes, Red Poppy
    • élec Light Is Calling pour violoncelle et électronique (2004), 7 minutes, Red Poppy
    • Paint it Black pour contrebasse (1988), 11 minutes, Red Poppy
    • Sonatra pour piano (2004), 18 minutes, Red Poppy
    • XY pour percussion solo (1997), 15 minutes, Red Poppy
    • kwerk pour violon (2016), 4 minutes
  • Musique de chambre
  • Musique instrumentale d'ensemble
  • Musique concertante
  • Musique vocale et instrument(s)
    • scénique Acquanetta pour voix solistes, chœur mixte et orchestre (2005), 1 h 10 mn, Red Poppy
    • Cinnamon pour chœur et piano (2012), 2 minutes, Red Poppy
    • Cloud River Mountain pour soprano et ensemble (2015, 2017), 1 h
    • élec Exalted pour chœur, quatuor à corde et électronique (2010), 10 minutes, Red Poppy
    • élec scénique Lost Objects pour voix, chœur, DJ, orchestre baroque et ensemble (2001), 1 h 02 mn
    • Natural History pour chœur et orchestre (2016), 25 minutes, Red Poppy
    • No Anthem pour voix de femmes et ensemble (2015), 10 minutes, Red Poppy
    • élec scénique Shelter pour trois sopranos et ensemble (2005), 1 h 05 mn
    • élec The Carbon Copy Building pour voix solistes et ensemble (1999), 1 h 12 mn
    • scénique Van Gogh pour voix et ensemble (1991), 1 h 03 mn, Red Poppy
    • Water pour chœur et orchestre (2008), 1 h 16 mn
    • élec scénique What to Wear pour voix solistes, chœur de femmes et ensemble (2005), 1 h 05 mn, Red Poppy
  • Musique vocale a cappella

Bibliographie

Discographie

  • Michael GORDON, Cloud River Mountain, Gang Linna, soprano, Bang on a Can All-Stars, 1 cd Cantaloupe, 2017.
  • Michael GORDON, He Saw a Skull, Ars Nova Copenhagen, Paul Hillier, direction, avec des œuvres de Steve Reich, David Lang, Louis Andriessen, ... et al., dans « First Drop », 1 cd Cantaloupe Music, 2017, CA21127.
  • Michael GORDON, Timber Remixed, Mantra Percussion, 1 cd Cantaloupe Music, 2016.
  • Michael GORDON, All Vows, Maya Beiser, avec des œuvres de Lou Reed, David T. Little, David Lang, Louis Andriessen, ... et al., dans « Tranceclassical », 1 cd Innova Recordings, 2016.
  • Michael GORDON, Dystopia, Rewriting Beethoven's Seventh Symphony, Los Angeles Philharmonic, David Robertson, direction (I) ; Bamberger Symphoniker, Jonathan Nott, direction (II), 1 cd Cantaloupe Music, 2015, CA21105.
  • Michael GORDON, Gene Takes a Drink, Bang on a Can All-Stars, dans « Fields Recording », 1 cd Cantaloupe Music, 2015, CA21108.
  • Michael GORDON, Gotham, Aurora Orchestra, 1 cd Cantaloupe Music, 2015, CA21106.
  • Michael GORDON, Rushes, Rushes Ensemble, 1 cd Cantaloupe Music, 2014, CA21097.
  • Michael GORDON, Shelter, Bang on a Can All-Stars, 1 cd Cantaloupe Music, 2013.
  • Michael GORDON, XY, Justin Dehart, avec des œuvres de Iannis Xenakis, Brian Ferneyhough, Stuart Saunders Smith, dans « Strange Paths », 1 cd Innova Recordings, 2013.
  • Michael GORDON, Tree-Oh, Todd Reynolds, dans « Outerborough », 1 cd Innova Recordings, 2011.
  • Michael GORDON, Timber, Slagwerk den Haag, 1 cd Cantaloupe Music, 2011.
  • Michael GORDON, for Madeline, Bang on a Can All-Stars, dans « Big Beautiful Dark and Scary », 1 cd Cantaloupe Music, 2011, CA21074.
  • Michael GORDON, Yo Shakespeare, Alarm Will Sound, dans « A/Rhythmia », 1 cd Nonesuch, 2009.
  • Michael GORDON, Van Gogh, Alarm Will Sound, 1 cd Cantaloupe Music, 2008, CA21044.
  • Michael GORDON, Music for Airports (Live), Bang on a Can All-Stars, 1 cd Cantaloupe Music, 2008.
  • Michael GORDON, [purgatorio] POPOPERA, Emilio Greco/PC, guitares et danse, 1 cd Cantaloupe Music, 2008.
  • Michael GORDON, David LANG, Julia WOLFE, The Carbon Copy Building, Bang on a Can All-Stars, 1 cd Cantaloupe Music, 2007.
  • Michael GORDON, The Low Quartet, Brain Sacawa, dans « American Voices » 1 cd Innova Recordings, 2007, 675.
  • Michael GORDON, acdc, Sentieri Selvaggi, avec des œuvres de Louis Andriessen, Laurie Anderson, David Lang, dans « AC/DC », 1 cd Cantaloupe Music, 2006, CA21030.
  • Michael GORDON, Industry, Madeleine Shapiro, avec des œuvres de Karen Tanaka, Jukka Tiensuu, Kaija Saariaho, dans « Electricity: works for cello and electronics », 1 cd Albany Records, 2005.
  • Michael GORDON, Yo Shakespeare, Icebreaker, avec des œuvres de David Lang, Gavin Bryars, Louis Andriessen, dans « Terminal Velocity », 1 cd Cantaloupe Music, 2005.
  • Michael GORDON, Light is Calling, Idle, Tinge, Mark Stewart, Michael Gordon, Todd Reynolds, Wendy Sutter, 1 cd Nonesuch, 2004.
  • Michael GORDON, Trance, Icebreaker, 1 cd Cantaloupe Music, 2004, CA21018.
  • Michael GORDON, Decasia, Basel Sinfonietta, Kasper de Roo, direction, 1 cd Cantaloupe Music, 2002, CA21008.
  • Michael GORDON, David LANG, Julia WOLFE, Lost Objects, Bang on a Can All-Stars, Concerto Köln, Rias-Kammerchor, 1 cd Teldec, 2001.
  • Michael GORDON, I Buried Paul, Bang on a Can All-Stars, 1 cd Cantaloupe Music, 1 cd Cantaloupe 2001, CA21001.
  • Michael GORDON, Weather, Ensemble Resonanz, 1 cd Nonesuch, 1999, 79553.
  • Michael GORDON, Industry, Bang on a Can All-Stars, 1 cd Sony, 1995, SK66483.
  • Michael GORDON, Thou Shalt!/Thou Shalt Not!, The Low Quartet, Four Kings Fight Five, Acid Rain, Michael Gordon Philharmonic, dans « Big Noise from Nicaragua », 1 cd CRI, 1994.
  • Michael GORDON, Strange Quiet, Bang on a Can All-Stars, dans « Bang on a Can - Vol. 1 », 1 cd Composers Recordings Inc., 1994.

DVD

  • Michael GORDON, Music for Airports, Bang on a Can All-Stars, 1 dvd Medeci Arts, 2009.

Liens internet

(liens vérifiés en juillet 2017)