mise à jour le 20 February 2020
© Anne Douard

Xu Yi

Compositrice chinoise née le 4 octobre 1963 à Nankin.

Xu Yi commence très jeune à étudier le erhu (violon chinois). Elle entre au Conservatoire de Shanghai pour y approfondir sa pratique de cet instrument, avant d’intégrer la classe de composition. Elle devient à 22 ans professeur dans ce même Conservatoire. Elle poursuit ses études en France avec le Cursus en composition et informatique musicale à l’Ircam en 1990-1991, puis au Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris où elle suit les cours de Gérard Grisey et Ivo Malec et obtient le Premier Prix de composition en 1994.

De 1996 à 1998, elle est en résidence à la Villa Médicis, dont elle est la toute première pensionnaire chinoise. Elle devient ensuite professeur de composition au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise de 2001 à 2003. Elle vit actuellement toujours en France en conservant un lien avec la Chine — elle a notamment été professeur invitée du Conservatoire de Shanghai de 2005 à 2010 et de celui de Wuhan. Elle donne par ailleurs des master classes dans des conservatoires nationaux de France, de Chine, de Suisse et des Etats-Unis.

Xu Yi a reçu des commandes de l'Etat français, de Radio France, de nombreux festivals et ensembles en France, en Chine, en Angleterre, en Suisse, en Italie et aux États-Unis. Ses œuvres ont été jouées notamment aux festivals Présences, Musiques en Scène, 38e Rugissants à Grenoble, Musica à Strasbourg, Why Note à Dijon, à la Nuit Blanche de Paris, à la Philharmonie de Paris, au Lucerne Festival, au festival Archipel à Genève, au Young Euro Classic Festival à Berlin, au Festival Romaeuropa à Rome, au Warsaw Autumn Festival, aux Darmstadt Internationales Ferienkurse für Neue Musik, au Festival International d'Art de Shanghai, au festival le Printemps de Shanghai, au Beijing Modern Music Festival, au Festival Musica Nova à Sao Paulo et au Festival Automne de Moscou. Plusieurs concerts monographiques ont été consacrés à sa musique en France et en Italie.

Son œuvre Le Plein du Vide (1997) est sélectionnée par le Ministère de l'Éducation Nationale comme sujet d'épreuve du baccalauréat pour les années 2006 et 2007.

Habitée par la pensée taoïste, Xu Yi se forge un système d'écriture (hauteurs et durées) en lien avec le Yi Jing qu'elle associe aux calculs des partiels du spectre harmonique. Ce « Yi Jing spectral », en tant que technique de langage musical, est le fondement de toute son écriture. Citons pour exemple Da Gui (1999), une partition dédiée à son maître Gérard Grisey disparu l'année précédente. La fusion Orient-Occident qu'elle appelle de ses vœux s'exprime également au sein des formations instrumentales : si le traitement des instruments occidentaux regarde vers l'Orient (Gu Yin, Qing), Xu Yi favorise la mixité des lutheries (Guo Feng, La Divine) où s'opère un croisement fertile entre modernité occidentale et tradition orientale. Emblématique, le titre de l'une de ses partitions pour percussions, 1+1=3 fait état de cette « troisième voie » recherchée par la compositrice.

Sources

Site personnel de la compositrice, site du GRAME et Centre de documentation de la musique contemporaine.

  • Musique soliste (sauf voix)
    • Bœuf pour percussion (2015), 06 mn, Lemoine
    • Liao pour percussion (2010), 10 mn, Lemoine
    • Ombres pour violon (2014), 05 mn, Lemoine
    • Qing pour alto (2009), 11 mn, Lemoine
    • Qing Yao pour guzheng seul, avec guqin (2019), 07 mn
    • scénique Saveur pour percussion et danse (2017-2018), 15 mn
    • Solo pour flûte (1995), 05 mn
    • élec ircam Tui pour contrebasse et électronique (1992), 10 mn, Inédit [note de programme]
    • Zhiyin pour violoncelle (2010), 07 mn, Lemoine
  • Musique de chambre
    • Aquilone lontano pour quatuor à cordes (2017), 10 mn
    • Chu Feng — Shangpian pour xiao / xun, guqin, percussion, bianqing et bianzhong (2016), 08 mn
    • Da Gui à la mémoire de Gérard Grisey pour flûte, clarinette, percussion, violon et violoncelle (1999), 21 mn, Lemoine
    • Da Xu pour guzheng, flûte, clarinette, percussion, violon, violoncelle (2004), 15 mn
    • Dan pour dizi, clarinette, pipa, guzheng, violon et violoncelle (2008), 15 mn, Lemoine
    • Echo de la terre profonde pour cinq percussions (1997), 17 mn, Lemoine
    • Gu Yin pour flûte et percussions (1995), 10 mn, Lemoine
    • élec Guo Feng pour violon, violoncelle, guqin et un maître du son avec dispositif électronique spatialisé en huit pistes (2006-2007), 21 mn, Lemoine
    • Ode aux nymphéas miniature pour quatuor à cordes (2018), 03 mn
    • Si He pour guqin, flûte, violoncelle et percussion (2011), 09 mn
    • Tao 1 pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle et percussion (1991), 10 mn
    • Two rotations pour alto et percussion (2018), 05 mn
    • Vallée vide pour flûte chinoise, zheng et sets-gong (1984), 07 mn
    • élec Voyage intérieur pour flûte, clarinette, piano, percussion, violon, violoncelle et dispositif électronique spatialisé en huit pistes (2002), 20 mn, Lemoine
    • Wou Wei pour flûte basse et trompette (1995), 06 mn, Lemoine
    • Yi pour trio à cordes (1992-1993), 12 mn
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Chu Feng — Xiapian pour dizi / xiao, sheng basse, guzheng, pipa, deux percussions, bianqing et bianzhong (2016), 08 mn
    • Cohésion pour clarinette, quatre saxophones, six cuivres et sept groupes d'enfants spatialisés avec des percussions (2007-2008), 16 mn
    • élec Huntun pour orchestre divisé en cinq groupes (1994), 13 mn
    • élec Le Plein du Vide pour quatorze instruments et dispositif électronique spatialisé en huit pistes (1997), 15 mn, Lemoine
    • Petites grenouilles pour ensemble de erhu (1982), 06 mn
    • élec Resonance vegetale pour orchestre cucurbital, vidéo et dispositif éléctronique spatialisé en multi-pistes (2017), 20 mn
    • Symphonietta pour grand orchestre symphonique (1986), 09 mn
    • élec ircam Xiao-Yao-Yu pour douze instruments et bande numérique en huit pistes (1994-1995), 14 mn, Lemoine
  • Musique concertante
    • 1+1=3 pour percussion solo et deux groupes de percussions (2004), 20 mn, Lemoine
    • Esprit poète concerto pour erhu et orchestre chinois (1983-1988), 26 mn
    • élec La Divine pour film muet de Wu Yonggang, pour pipa, liuqin, huit instruments et dispositif électronique spatialisé en sept pistes (2003-2004), 1 h 20 mn
    • scénique La Passion selon Médée pour une danseuse, flûte solo, percussion solo et onze instruments (2013), 33 mn
    • Miroir / Poussière pour alto et neuf instruments (1992), 11 mn
    • Pipa Yin pour pipa à cinq cordes, flûte, clarinette, percussion, alto et violoncelle (2003), 10 mn
    • Tai concerto pour guzheng et orchestre (2005), 17 mn
    • élec Tempête sur l'Asie film muet en concert, pour film de Poudovkine, pour pipa, six instruments et dispositif électronique spatialisé en sept pistes (2001), 2 h
    • Variation sur le thème de Y.G.S.D. concertino pour pipa et huit instruments (2002), 12 mn
    • Wang pour flûte soliste, trio à cordes et percussion (1993), 06 mn
  • Musique vocale et instrument(s)
    • scénique Chant de Muses pour soprano, trois ténors, choeur et treize instruments (2015), 15 mn
    • élec scénique Crue d'automne poème scénique pour une récitante, vidéo, six musiciens et dispositif électronique spatialisé en huit pistes (1998), 1 h
    • Dialogue d'amour pour soprano, choeur d'enfants et treize instruments (2000), 30 mn
    • Internal Moving pour soprano, clarinette, alto et piano (1987), 06 mn
    • élec scénique L'impératrice Wu Zetian — Entre terre et ciel drame lyrique, pour trois chanteurs, une comédienne-chanteuse, un choeur de jeunes filles, un ensemble de sept musiciens et dispositif électronique spatialisé (2014), 1 h
    • Le ciel brûle pour mezzo-soprano et percussion (2010), 16 mn, Lemoine
    • scénique Le roi des arbres opéra parlé en un acte, pour un chef, trois comédiens et ensemble (1993), 55 mn
    • élec scénique Métamorphoses du serpent blanc conte lyrique en six chants pour soprano, mezzo-soprano, maîtrise, petit chœur d'enfant, six instruments et dispositif électronique spatialisé en huit pistes (2018-2019), 40 mn
    • Temple Han-Shan pour soprano, guqin, flûte chinoise et alto chinois (1985), 08 mn
    • Tian Yun mélodrame pour un récitant et huit instruments (1996-1997), 17 mn
  • Musique vocale a cappella
    • Joie du ciel pour cinq voix de femme a capella (2012), 12 mn, Lemoine
  • 2019
    • élec scénique Métamorphoses du serpent blanc conte lyrique en six chants pour soprano, mezzo-soprano, maîtrise, petit chœur d'enfant, six instruments et dispositif électronique spatialisé en huit pistes, 40 mn
    • Qing Yao pour guzheng seul, avec guqin, 07 mn
  • 2018
  • 2017
    • Aquilone lontano pour quatuor à cordes, 10 mn
    • élec Resonance vegetale pour orchestre cucurbital, vidéo et dispositif éléctronique spatialisé en multi-pistes, 20 mn
  • 2016
  • 2015
    • Bœuf pour percussion, 06 mn, Lemoine
    • scénique Chant de Muses pour soprano, trois ténors, choeur et treize instruments, 15 mn
  • 2014
  • 2013
  • 2012
    • Joie du ciel pour cinq voix de femme a capella, 12 mn, Lemoine
  • 2011
    • Si He pour guqin, flûte, violoncelle et percussion, 09 mn
  • 2010
    • Le ciel brûle pour mezzo-soprano et percussion, 16 mn, Lemoine
    • Liao pour percussion, 10 mn, Lemoine
    • Zhiyin pour violoncelle, 07 mn, Lemoine
  • 2009
    • Qing pour alto, 11 mn, Lemoine
  • 2008
    • Cohésion pour clarinette, quatre saxophones, six cuivres et sept groupes d'enfants spatialisés avec des percussions, 16 mn
    • Dan pour dizi, clarinette, pipa, guzheng, violon et violoncelle, 15 mn, Lemoine
  • 2007
    • élec Guo Feng pour violon, violoncelle, guqin et un maître du son avec dispositif électronique spatialisé en huit pistes, 21 mn, Lemoine
  • 2005
    • Tai concerto pour guzheng et orchestre, 17 mn
  • 2004
    • 1+1=3 pour percussion solo et deux groupes de percussions, 20 mn, Lemoine
    • Da Xu pour guzheng, flûte, clarinette, percussion, violon, violoncelle, 15 mn
    • élec La Divine pour film muet de Wu Yonggang, pour pipa, liuqin, huit instruments et dispositif électronique spatialisé en sept pistes, 1 h 20 mn
  • 2003
    • Pipa Yin pour pipa à cinq cordes, flûte, clarinette, percussion, alto et violoncelle, 10 mn
  • 2002
  • 2001
    • élec Tempête sur l'Asie film muet en concert, pour film de Poudovkine, pour pipa, six instruments et dispositif électronique spatialisé en sept pistes, 2 h
  • 2000
  • 1999
  • 1998
    • élec scénique Crue d'automne poème scénique pour une récitante, vidéo, six musiciens et dispositif électronique spatialisé en huit pistes, 1 h
  • 1997
    • Echo de la terre profonde pour cinq percussions, 17 mn, Lemoine
    • élec Le Plein du Vide pour quatorze instruments et dispositif électronique spatialisé en huit pistes, 15 mn, Lemoine
    • Tian Yun mélodrame pour un récitant et huit instruments, 17 mn
  • 1995
    • Gu Yin pour flûte et percussions, 10 mn, Lemoine
    • Solo pour flûte, 05 mn
    • Wou Wei pour flûte basse et trompette, 06 mn, Lemoine
    • élec ircam Xiao-Yao-Yu pour douze instruments et bande numérique en huit pistes, 14 mn, Lemoine
  • 1994
    • élec Huntun pour orchestre divisé en cinq groupes, 13 mn
  • 1993
    • scénique Le roi des arbres opéra parlé en un acte, pour un chef, trois comédiens et ensemble, 55 mn
    • Wang pour flûte soliste, trio à cordes et percussion, 06 mn
    • Yi pour trio à cordes, 12 mn
  • 1992
  • 1991
    • Tao 1 pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle et percussion, 10 mn
  • 1988
  • 1987
  • 1986
  • 1985
    • Temple Han-Shan pour soprano, guqin, flûte chinoise et alto chinois, 08 mn
  • 1984
    • Vallée vide pour flûte chinoise, zheng et sets-gong, 07 mn
  • 1982

Liens Internet

(liens vérifiés en février 2020).

Discographie

  • Xu YI, « Le plein du vide / Wang / Yi / Écho de la terre profonde / Gu Yin / Xiao Yao You », 1 CD MFA — Radio France, 1999, MFA 216032.