! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Dominique Troncin

Compositeur français né en 1961, mort le 29 novembre 1994.

Dominique Troncin commence un cursus musical au CNR de Besançon avec des cours de formation musicale, piano, orgue et harmonie entre 1968 et 1990, qu'il poursuit au CNR de Boulogne où il obtient en 1985 un premier prix avec Alain Louvier, ainsi qu'un diplôme dans la classe d'électroacoustique de Michel Zbar.

Il entre alors au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans plusieurs classes réputées : composition avec Ivo Malec et Tristan Murail, analyse avec Betsy Jolas, orchestration avec Janos Komives, écriture avec Marcel Blitsch et électroacoustique avec Guy Reibel.

Parallèlement à ces études, Dominique Troncin perfectionne son talent pianistique avec Dominique Merlet et Claude Helffer, et effectue un parcours universitaire qui se termine par une maîtrise de musicologie à la Sorbonne.

Lauréat de plusieurs bourses de la Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques, de l'Académie des Beaux Arts (1992), Dominique Troncin à travaillé à l'assistance musicale des enfants mourants à l'hôpital de la Pitié en 1988-1989 ; assistant de réalisation de Serge Kauffmann pour des émissions télévisées de 1987 à 199, il était aussi coordinateur permanent et professeur d'analyse au Conservatoire Américain du palais de Fontainebleau. Depuis 1988, directeur adjoint du Conservatoire Municipal de Vitry et conseiller musical de cette ville.

Parmi ses œuvres, citons Des abîmes de l'oubli pour quatre flûtes et deux synthétiseurs (1986), Sommeil sans fin pour soprano et ensemble instrumental (1986), Quand les oliviers marchent dans la plaine, opéra de chambre (1989), Seul pour piano solo (1991), Le Cantique d'Ezechias pour baryton, double choeur et orchestre (1992-1993).


© Ircam-Centre Pompidou, 2002