! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Manuel Rocha Iturbide

Compositeur mexicain né le 18 mai 1963 à Mexico

Né le 18 mai 1963 à Mexico. Il étudie le piano, l'harmonie, le contrepoint et la composition à l'école nationale de musique de l'université nationale autonome de Mexico et au CENIDIM, sous la direction de Julio Estrada, Radko Tichavsky, Federico Ibarra. Pendant trois ans, il travaille à l'atelier collectif de photographie de Pedro Meyer et participe à certaines expositions en Italie, à Cuba, au Mexique, au Brésil... Son intérêt pour le cinéma, la vidéo, les installations et sculptures sonores, le mène aux Etats-Unis, au Mills Collège, où grâce à une bourse de l'Unam et de l'Organisation des Etats Américains, il étudie avec Alvin Curran, Anthony Braxton, David Rosemboom et Larry Polansky et obtient une maîtrise en musique électronique et en composition (1991), puis à Paris, où il poursuit une thèse de doctorat sur la synthèse granulaire à l'université de Paris VIII sous la direction de Horacio Vaggione (esthétique, sciences et technologies de la mlusique). Il bénéficie d'un prix du Fonds national pour la culture et les arts du Mexique.Ses oeuvres ont pour titre : Trance lumínico (1989), Avidya (1989), Estudio electrónico n°1 (1989), Atl (1990), Móviles (1990), Frost clear energy saver (1991), Bandas de pueblo (1991), Ligne d'abandon (1993).Il est également auteur d'articles sur John Cage, sur les rapports nombre/composition et contemplation/action, sur la manipulation de l'objet sonore naturel dans la musique électroacoustique.


© Ircam-Centre Pompidou, 1997