updated 29 March 2021
© Lorena Alcaraz

Ana Lara

Compositrice mexicaine née le 30 novembre 1959 à Mexico.

Ana Lara étudie la composition avec Daniel Catán et Mario Lavista au Conservatoire National de Musique de Mexico, de 1982 à 1986. En parallèle, elle étudie le piano avec Leopoldo González, et le chant avec Charles Laila et Rosa Rimoch. De 1984 à 1986, elle participe également à un atelier de composition mené par Federico Ibarra Groth au CENIDIM de l'Institut National des Beaux-Arts de Mexico. De 1986 à 1989, grâce à une bourse d'étude allouée conjointement par les gouvernements du Mexique et de la Pologne, Ana Lara entreprend des études de troisième cycle en composition avec Włodzimierz Kotoński et Zbigniew Rudziński à l'Université de musique Frédéric Chopin de Varsovie. Elle étudie ensuite l'ethnomusicologie à l'université du Maryland, à College Park, de 2002 à 2004, et obtient un Master.

Le parcours d'Ana Lara est jalonné de bourses et de résidences. En 1990, elle reçoit la bourse pour jeunes artistes du Consejo Nacional para la Cultura y las Artes à Mexico. En 1994, elle est compositrice en résidence à l'Orchestre National Symphonique de Mexico. Elle obtient ensuite deux bourses du Sistema Nacional de Creadores del Fondo Nacional para la Cultura y las Artes du Mexique (1994-97, 1998-2001), et la bourse du Creative Artists' Residency Program (USA/Canada/Mexique) en 1997. En 2000, elle obtient une résidence au Centre d'études et de conférences Bellagio de la Fondation Rockefeller en Italie.

Ana Lara aborde une grande variété de genres musicaux, et compose pour des effectifs multiples. Son catalogue comprend des œuvres pour solistes ou pour orchestre, et s'étend de la musique de chambre à la musique vocale, de la musique électroacoustique à des œuvres pour orchestre, ainsi qu'à des opéras, du théâtre musical et des collaborations avec des compagnies de danse.
Des institutions et des ensembles internationaux lui passent commande. Sa pièce Au-delà du visible, pour quatuor à cordes, est une commande du Louvre et du Quatuor Diotima. Malgré la nuit, pour piano préparé, percussions et électronique est une commande conjointe du CIRM et du GRAME. Dos Visiones, pour orchestre, est une commande conjointe de l'Orchestre symphonique de Long Beach et de l'Orchestre National Symphonique de Mexico.
Ses œuvres sont jouées en Amérique Latine, ainsi qu'en Amérique du Nord, au Japon et en Europe. En 2014, son répertoire de musique de chambre est mis à l'honneur lors d'une soirée spéciale au théâtre Graslin de Nantes, sur l'initiative de l'Ensemble Utopik.

Selon Ana Lara, sa musique est "internationale et abstraite, mais profondément mexicaine dans l'âme". Elle cite Arvo Pärt ou Henryk Górecki commes influences majeures, et intègre à sa grammaire musicale la microtonalité, l'hétérophonie, ainsi que des recherches sur le son continu et l'amplitude.

Ana Lara mène de front de multiples activités parallèles à sa carrière de compositrice. Entre 1986 et 1992, elle contribue à la revue musicale Pauta. Entre 1989 et 1995, elle siège au conseil d'administration de la revue musicale Heterofonía. Depuis 1989, Ana Lara produit l’émission Hacia una nueva música, un programme consacré à la musique contemporaine diffusé sur les ondes de la radio de l’Université Nationale Autonome de Mexico (UNAM).
Elle s'investit également dans le soutien à la création contemporaine. En 1989, elle fonde la Sociedad Mexicana de Música Nueva, dont elle est la présidente de 1989 à 1991. Elle fonde ensuite le festival Música y Escena à Mexico en 1998 et dont elle assure, depuis, la direction artistique. En 1998, elle fonde le Festival international Música y Escena, dont elle est aussi la directrice artistique. Elle est également la directrice artistique de Puebla Instrumenta Verano 2004, un cours d'été pour les jeunes instrumentistes. En 2007, elle est la productrice artistique du Forum Universel des Cultures de Monterrey (Mexique). Entre 2007 et 2009, elle coordonne le programme de musique contemporaine du Festival Internacional Cervantino. Elle est également directrice artistique de Puebla Instrumenta Verano en 2003-2004.
Productrice discographique entre 1989 et 1999, elle est nominée en 2000 aux Latin Grammy Awards dans la catégorie "Meilleure productrice d'album de musique classique".
Enfin, Ana Lara enseigne régulièrement la composition, l'histoire de la musique et l'analyse musicale, et donne de nombreux séminaires sur la musique du XXe siècle et la musique latino-américaine.

En 2016-2017, elle est Attachée Culturelle à l'ambassade du Mexique en France, et directrice de l'Institut Culturel du Mexique.


© Ircam-Centre Pompidou, 2021

Sources

Site personnel de la compositrice ; Lafi Publishers ; Peermusic Classical ; Centre National de la Création Musicale ; The Living Composers Project.

Liens internet

(liens vérifiés en janvier 2021)

Discographie sélective

  • Ana LARA, La Supplicante, dans « Cantares Mexicanos, La Creación Contemporánea y la História Milenaria de un País », Vincent Lhermet, accordéon, avec des œuvres de Victor Ibarra, Georgina Derbez, Itzam Zapata, Javier Torres Maldonado, Alejandro Romero, Jorge Torres Saenz, 1 Cd Tempus Clásico, 2019.
  • Ana LARA, Vitrales, dans « Planos », Ónix Ensamble, Alejandro Escuer, avec des œuvres de Witold Lutoslawski, Charles Norman Mason, Joaquín Gutíerrez Heras, Karlheinz Stockhausen, Silvestre Revueltas, 1 Cd Actus Classics Recording, 2002, CDJ 1222.