mise à jour le 4 February 2015
© haraldhoffmann.com

Samir Odeh-Tamimi

Compositeur israélo-palestinien né le 5 janvier 1970 à Jaljulya, Israël.

Samir Odeh-Tamimi, né de parents palestiniens, grandit dans un village non loin de Tel Aviv. Enfant, il découvre les sonorités du tambour, apprend la flûte à bec au contact d’une institutrice israélienne puis joue de l’orgue électronique en autodidacte. De 1984 à 1989, il fait partie de différents groupes de musique populaire et traditionnelle arabe avec lesquels il sillonne le pays. À la même époque, fasciné par la musique savante européenne qu’il entend à la radio, il décide de devenir compositeur.

De 1992 à 1996, après un séjour de deux années en Grèce, il étudie la musicologie à l’Université de Kiel (Allemagne). Puis il rencontre la compositrice coréenne Younghi Pagh-Paan qui lui enseigne la composition à la Hochschule für Künste de Brême et qui l’incite à faire fructifier son héritage culturel à l'intérieur de sa musique. Il côtoie également le compositeur Klaus Huber et suit les cours d'analyse de Günter Steinke.

En 2003, il obtient le premier prix du concours de composition de la Fondation Elisabeth Schneider. En 2007, il est en résidence à la Casa Baldi, à Rome. L’année suivante, il est invité à Istanbul pour participer au projet « Into » de l’Ensemble Modern et du Siemens Arts Program et compose dans ce cadre l’œuvre Cihangir. En 2010, ses œuvres Leila und Madschnun et Hinter der Mauer sont créées en Allemagne (cette dernière à l’occasion du 20e anniversaire de la réunification allemande). En 2011 paraît le CD monographique consacré à sa musique par Wergo, dans la série Zeitgenössische Musik soutenue par le Deutscher Musikrat. En 2014, sa pièce Mansúr est créée au Festival de Salzbourg par le chœur et les musiciens de l’Orchestre symphonique de la radiodiffusion bavaroise.

Dans les œuvres de Samir Odeh-Tamimi, les instruments traditionnels et notamment les percussions se mêlent fréquemment aux instruments de l’orchestre. Il fait très peu usage de l’électronique. Les titres ou les textes qu’il met en musique font souvent référence à des événements historiques ou politiques, comme les conflits au Proche-Orient ou la Shoah.

Il vit et travaille à Berlin.


© Ircam-Centre Pompidou, 2015

  • Musique soliste (sauf voix)
    • Choiris Onoma pour orgue (2012), 14 minutes, Ricordi Berlin
    • Eine Erinnerung for das Vergessen pour piano (2006), 5 minutes, Ricordi Berlin
    • Skiá pour piano (2008), 10 minutes, Ricordi Berlin
    • Solo for Oboe pour hautbois (2011), 5 minutes, Ricordi Berlin
    • Tamáni pour violoncelle (2003-2008), 12 minutes, Ricordi Berlin
    • Tslalím pour accordéon (2006), 10 minutes, Ricordi Berlin
    • Uffukk pour violoncelle (2010), 9 minutes, Ricordi Berlin
    • Zikkrá pour percussion (2003), 6 minutes, Ricordi Berlin
  • Musique de chambre
    • Ahinnu pour trois flûtes à bec amplifiées (avec percussion) (2001), 4 minutes, Ricordi Berlin
    • Challom Kattan pour flûte solo et grand tambour sur cadre (2008), 3 minutes, Ricordi Berlin
    • Duo pour cor et percussion (2011), 5 minutes, Ricordi Berlin
    • Ja Nári pour trompette, cor, trombone basse et percussion (2003), 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Jabsurr pour violoncelle et piano (2009), 12 minutes, Ricordi Berlin
    • Li-Sabbrá pour flûte à bec et percussion (2005), 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Li-Umm-Kámel pour flûte, piano et percussion (2004), 8 minutes, Ricordi Berlin
    • Ratháa pour contrebasse et accordéon (avec percussion) (2004), 7 minutes, Ricordi Berlin
    • Shattíla pour clarinette, violon, violoncelle et piano (2004-2005), 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Ámál pour deux pianos (2011), 7 minutes, Ricordi Berlin
    • Ód pour chalemie et accordéon (2012), 12 minutes, Ricordi Berlin
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Ahinnu II pour sept instrumentistes (2002), 7 minutes, Ricordi Berlin
    • Anín pour huit instrumentistes (1999), 8 minutes, Ricordi Berlin
    • Aufbruch pour orchestre à cordes (2008), 11 minutes, Ricordi Berlin
    • Bukká pour orchestre à cordes (2003), 7 minutes, Ricordi Berlin
    • Cihangir pour orchestre de chambre (2008), 12 minutes, Ricordi Berlin
    • Hutáf Al-Arwáh pour onze instrumentistes (2001), 8 minutes, Ricordi Berlin
    • Philaki pour sept instrumentistes (2009), 13 minutes, Ricordi Berlin
    • Rituale pour orchestre (2008), 18 minutes, Ricordi Berlin
  • Musique concertante
    • Láma poím... pour orchestre et oud (2005-2006), 11 minutes, Ricordi Berlin
    • Madih pour quatre instruments arabes et ensemble de chambre (2007), 11 minutes, Ricordi Berlin
    • Madjnun pour flûte à bec et orchestre à cordes (2009), 15 minutes, Ricordi Berlin
  • Musique vocale et instrument(s)
    • Challomot [Träume] pour voix, flûte à bec, trombone, piano et percussion (2007-2008), 27 minutes, Ricordi Berlin
    • Garten der Erkenntnis pour six voix et deux trombones (2010-2011), 11 minutes, Ricordi Berlin
    • Gdadrója pour trois sopranes et 43 musiciens (2004-2005), 9 minutes, Ricordi Berlin
    • Headlands pour soprano et cinq instrumentistes (2013), Ricordi Berlin
    • Hinter der Mauer pour quatre solistes, chœur de chambre et orchestre de chambre (2009-2010), 1 h 04 mn, Ricordi Berlin
    • Huwa pour baryton et trois instruments (2013), 15 minutes, Ricordi Berlin
    • Hálatt-Hissár pour un récitant et 31 instrumentistes (2003-2004), 14 minutes, Ricordi Berlin
    • Leila und Madschnun pour contre-ténor, acteurs, chœur de chambre et grand ensemble (2010), Ricordi Berlin
    • Madjnun II pour flûte à bec et chœur d'hommes (2009-2010), 15 minutes, Ricordi Berlin
    • Mansúr pour grand chœur, quatre cuivres et deux percussionnistes (2014)
    • Námi pour soprano et cinq instrumentistes (2004), 6 minutes, Ricordi Berlin
    • shira shir pour baryton et orchestre (2006), 7 minutes, Ricordi Berlin
  • Musique vocale a cappella
  • 2014
    • élec Jarich pour trois voix de femmes et électronique, 10 minutes, Ricordi Berlin
    • Mansúr pour grand chœur, quatre cuivres et deux percussionnistes
  • 2013
    • Headlands pour soprano et cinq instrumentistes, Ricordi Berlin
    • Huwa pour baryton et trois instruments, 15 minutes, Ricordi Berlin
  • 2012
  • 2011
  • 2010
    • Hinter der Mauer pour quatre solistes, chœur de chambre et orchestre de chambre, 1 h 04 mn, Ricordi Berlin
    • Leila und Madschnun pour contre-ténor, acteurs, chœur de chambre et grand ensemble, Ricordi Berlin
    • Madjnun II pour flûte à bec et chœur d'hommes, 15 minutes, Ricordi Berlin
    • Uffukk pour violoncelle, 9 minutes, Ricordi Berlin
  • 2009
    • Jabsurr pour violoncelle et piano, 12 minutes, Ricordi Berlin
    • Madjnun pour flûte à bec et orchestre à cordes, 15 minutes, Ricordi Berlin
    • Philaki pour sept instrumentistes, 13 minutes, Ricordi Berlin
  • 2008
    • Aufbruch pour orchestre à cordes, 11 minutes, Ricordi Berlin
    • Challom Kattan pour flûte solo et grand tambour sur cadre, 3 minutes, Ricordi Berlin
    • Challomot [Träume] pour voix, flûte à bec, trombone, piano et percussion, 27 minutes, Ricordi Berlin
    • Cihangir pour orchestre de chambre, 12 minutes, Ricordi Berlin
    • Rituale pour orchestre, 18 minutes, Ricordi Berlin
    • Skiá pour piano, 10 minutes, Ricordi Berlin
    • Tamáni pour violoncelle, 12 minutes, Ricordi Berlin
  • 2007
    • Madih pour quatre instruments arabes et ensemble de chambre, 11 minutes, Ricordi Berlin
  • 2006
  • 2005
    • Gdadrója pour trois sopranes et 43 musiciens, 9 minutes, Ricordi Berlin
    • Li-Sabbrá pour flûte à bec et percussion, 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Rojagdád pour trois sopranes, alto et contre-ténor, 4 minutes, Ricordi Berlin
    • Shattíla pour clarinette, violon, violoncelle et piano, 6 minutes, Ricordi Berlin
  • 2004
    • Hálatt-Hissár pour un récitant et 31 instrumentistes, 14 minutes, Ricordi Berlin
    • Li-Umm-Kámel pour flûte, piano et percussion, 8 minutes, Ricordi Berlin
    • Námi pour soprano et cinq instrumentistes, 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Ratháa pour contrebasse et accordéon (avec percussion), 7 minutes, Ricordi Berlin
  • 2003
    • Bukká pour orchestre à cordes, 7 minutes, Ricordi Berlin
    • Ja Nári pour trompette, cor, trombone basse et percussion, 6 minutes, Ricordi Berlin
    • Zikkrá pour percussion, 6 minutes, Ricordi Berlin
  • 2002
    • Ahinnu II pour sept instrumentistes, 7 minutes, Ricordi Berlin
  • 2001
    • Ahinnu pour trois flûtes à bec amplifiées (avec percussion), 4 minutes, Ricordi Berlin
    • Hutáf Al-Arwáh pour onze instrumentistes, 8 minutes, Ricordi Berlin
  • 1999
    • Anín pour huit instrumentistes, 8 minutes, Ricordi Berlin

Liens Internet

Discographie

  • Samir Odeh-Tamimi, Madjnun IIJabsurrAhinnu IIShira ShirPhilakiGarten der ErkenntnisGdadrója, 1 cd Wergo, WER 6582 2, 2010.