mise à jour le 5 September 2012

Lu Wang

Compositrice et pianiste chinoise née en 1982 à Xi’an.

Née à Xi'an, ancienne capitale de la Chine, Lu Wang grandit dans une famille où la musique traditionnelle et l'opéra chinois tient une grande place. Son œuvre reflète naturellement ces influences qu'elle conjugue avec l'utilisation de techniques instrumentales contemporaines et de nouvelles possibilités sonores. 

Après un diplôme du Conservatoire central de musique de Beijing, elle achève actuellement son doctorat en composition de l'Université de Columbia. Ses professeurs sont Fred Lerdahl, George Lewis, Tristan Murail et Chou-Wen Chung.

Ses œuvres destinées à des ensembles occidentaux et chinois, sont jouées en Chine, à Hong Kong, à Taiwan, au Japon, en Corée, en Europe et aux États-Unis, par des ensembles tels que l'Orchestre du Minnesota, l'Orchestre National de Lille, le Holland Symfonia, le Shanghai National Chinese Orchestra, l'Albany Symphony, l'ensemble Musiques Nouvelles (Belgique), le Nouvel Ensemble Moderne (Montréal), le Phoenix Ensemble (Bâle) et le Beijing New Music Ensemble. À New York, son œuvre est interprétée, entre autres, par l'International Contemporary Ensemble, Argento Ensemble, Momenta Quartet, So Percussion et counter(induction.

Lu Wang participe à de nombreux festivals et académies : Gaudeamus Music Week (où elle est finaliste en 2010), Tanglewood Music Center, Cabrillo Music Festival, Pacific Music Festival (Sapporo), Takefu International Music Festival, Centre Acanthes, et Beijing Modern. Elle reçoit le Premier prix du Young Composers Forum 2010 du Nouvel Ensemble Moderne, le Tactus International Young Composers Orchestra Forum Award en 2008 et le Prix ASCAP Morton Gould. 

Sélectionnée par l'Ircam et l'Ensemble intercontemporain en 2010, elle compose past beyond que l'ensemble crée à Paris en octobre 2012. Parmi ses autres pièces récentes figurent Flowing Water Study II pour l'American Composers Orchestra (2011) et Hai Zi créé en mai 2012 par l'Orchestre chinois de Taipei.


© Ircam-Centre Pompidou, 2012

Sources

Lu Wang.

Site Internet