mise à jour le 13 July 2011

Stéphane Borrel

Compositeur français né en 1974.

Après des études scientifiques, Stéphane Borrel entre au Conservatoire national de région de Lyon en 1995. Il y obtient les médailles d’or d’harmonie, de contrepoint, d’analyse, d’histoire de la musique et d’esthétique entre 1995 et 2001. Il suit également les cours de composition instrumentale et électroacoustique. À partir de 2001, il poursuit sa formation pratique et théorique au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon en composition, électroacoustique et informatique musicale, puis à partir de 2005 en analyse musicale et de 2006 en orchestration et ethnomusicologie. Par ailleurs, en 2001, il obtient un DEA de Musicologie à l'Université Lumière Lyon II. Actuellement il y enseigne ainsi qu'au Conservatoire à rayonnement régional de Lyon.

Stéphane Borrel écrit pour des formations diverses qui vont de la musique de chambre à l’orchestre symphonique et à la musique mixte ou électroacoustique. Ses pièces sont présentées au forum de la jeune création musicale de la SIMC à Paris, aux Journées GRAME et à la Biennale Musiques en Scène à Lyon, aux festivals Transit à Louvain, Why Note à Dijon, Musica à Strasbourg, aux Rencontres contemporaines de Lyon, au festival Extension du domaine de la note à Paris, aux Musiques inventives d'Annecy, dans le cadre de la saison musicale Rondó à Milan, des Chantiers de la création à l’Auditorium national de Lyon, par des ensembles tels que l’Ensemble Orchestral en Languedoc EOLiennes, l’ensemble L’Instant Donné, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l’Ensemble ACTEM, l’Orchestre national de Lyon qui lui commande Tapage pour cinquante enfants et cinq musiciens (2009-2010), l’ensemble Ictus, Les Percussions de Treffort (La traversée de la Manche, 2009), l’ensemble Pléïade, l’Atelier XX-21, le Divertimento Ensemble, le trio Morpheus, le Trio de Poche (Tombeau de Bartók, 2011).

Il est compositeur en résidence dans les studios du GRAME en 2007, de la Muse en circuit en 2007-2008, du MIA (Musiques Inventives d'Annecy) en 2008 et du GMVL (Groupe musiques vivantes de Lyon) en 2010-2011. Il est lauréat de la Bourse Phonurgia Nova 2009. Il collabore avec le groupe d’improvisation libre Le Détrapi, quatre musiciens issus du collectif d’improvisation de Jacques Di Donato au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Lyon. Il travaille depuis 2008 à un projet d’opéra, Pantagruel, et, depuis avril 2010, à une Anthologie du rire.


© Ircam-Centre Pompidou, 2011

Sources

Stéphane Borrel.

Liens Internet