mise à jour le 24 November 2010
© Gerlinde Hipfl

Bernhard Lang

Compositeur autrichien né le 24 février 1957 à Linz.

Bernhard Lang étudie d’abord le piano au Bruckner Konservatorium de Linz. Il poursuit à Graz l'apprentissage du piano classique et jazz, ainsi que l'arrangement. Il étudie  par ailleurs la philosophie et la philologie germanique.

Entre 1977 et 1981, il travaille avec les plus grands jazz band, notamment le Erich Zann Septett. Il aborde ensuite la composition avec le compositeur polonais  Andrzej Dobrowolski qui l’initie aux techniques de la nouvelle musique et travaille le contrepoint avec Hermann Markus Pressl qui le sensibilise aux techniques dodécaphoniques de Joseph-Matthias Hauer. À Graz, il se perfectionne avec Gösta Neuwirth et Georg-Friedrich Haas qui l'initie à la musique microtonale.

En 1986, Bernhard Lang compose Zeitmasken pour quatuor à cordes dans le cadre du Musikprotokoll festival qui marque le début de sa carrière de compositeur. À partir de cette période également, il  démarre une activité pédagogique, enseignant la formation musicale, l’harmonie et le contrepoint à l’Université de Graz et, à partir de 2003, la composition. À l’institut de musique électronique de Graz, il développe le LoopGenerator et le Visual Loop Generator avec Winfried Ritsch et Thomas Musil.

Son intérêt principal se porte depuis 1999 vers la musique de scène, où il applique son travail sur l’interprétation et notamment sur le contraste comme dans le cycle Differenz/Wiederholung (différence/répétition) : Das Theater der Wiederholungen (2003), I HATE MOZART (2006), Der Alte vom Berge (2007). Depuis 2003, il collabore avec de nombreux chorégraphes comme Xavier Le Roy, Willi Dorner et Christine Gaigg avec qui il crée NetTrike en 2010, en duplex entre l'Ircam et Graz. 

Auteur de divers projets réalisés en collaboration avec des musiciens, artistes et écrivains autrichiens, Bernhard Lang est également membre des groupes d’improvisation LALELOO et VLO.

© Ircam-Centre Pompidou, 2010

Sources

Site du compositeur et festival Ars musica (voir ressources documentaires).

Lien Internet

Bibliographie

Discographie

  • Bernhard LANG, Die Sterne des Hungers ; Monadologie VII, Sabine Lutzenberger : mezzo-soprano, Klangforum Wien, direction : Sylvain Cambreling, 1 cd Kairos, 2010, n° 0013092KAI.
  • Bernhard LANG, « Schrift/Differenz », Schrift 1.2 ; Schrift 2 ; Schrift 3 ; Differenz/Wiederholung 3, Trio Amos : Sylvie Lacroix : flûte, Michael Moser : violoncelle, Krassimir Sterev : accordéon, 1 cd Durian, 2010, n° 027-2.
  • Bernhard LANG, Loops from the 4th district, pour contrebasse et cd, Uli Fussenegger : contrebasse, avec des pièces de Beat Furrer, Uli Fussenegger, Kiawasch Saheb-Nassagh, Giacinto Scelsi, cd Durian, 2008, n° 026-2.
  • Bernhard LANG, I Hate Mozart, « More delicate than gratification is desire », Florian Boesch (Adriano Morado) : baryton, Dagmar Schellenberger (Grace Moor), Salome Kammer : (Fransiska Zimmer), sopranos, Mathias Zachariassen (Johannes Weiner) : tenor, David Pittman-jennings (Ludwig Zellinsky) : Baryton, Rupert Bergmann (Intendant) : basse, Dieter Kovacic et Wolfgang Fuchs : D.J., Peter Böhm : son, Vocalensemble NOVA, Colin Mason : chef de chœur, KlanforumWien, direction : Johannes Kalizke, 2 SACDs et 1 DVD Col-legno, 2008, n° 20277.
  • Bernhard LANG, Schrift 1.2 pour flûte, Astrid Schmeling : flûte, 1 cd artist.cd, Schott music, 2008, n° 81132.
  • Bernhard LANG, Paranoia, Donaueschinger Musiktage 2007 avec aussi des œuvres d’Elliott Sharp, LaTasha N. Nevada Diggs, Philip Jeck, Hans Koch, Elliott Sharp, Fredy Studer, 1 cd neos music, 2007, n° 40808.
  • Bernhard LANG, Schrift 3 pour accordéon, Viviane Chassot : accordéon, 1 cd © Viviane Chassot (voir site du compositeur), 2007.
  • Bernhard LANG, DW 14 pour saxophone, trio jazz et « Orchesterloops », DW 9 'Puppe/Tulpe' pour voix et 8 instruments Gerald F. Preinfalk : saxophone, Peter Herbert : contrebasse, Wolfgang Resinger : percussions, Orchestre de Vienne, direction Fabio Luisi (I) ; Trevor Mc Tait : Alto, Olivier Parr : violoncelle, Antonio A. Aguiar : contrebasse, Stephanie Wagner : flûte, Vitor j. Pereira : clarinette, Simon Breyer : trompette, Simon Cowen : trombone, Mario Teixeira, Manuel Campos, Nuno Arosa : Percussions, Jonathan Ayerst : piano, direction Peter Rundel (II), 1 cd Cavalli records, 2007, N° CCD 442.
  • Bernhard LANG, New Jazz Meeting Baden-Baden 2002, Steve Lacy : saxophone soprano, Peter Herbert : contrebasse, Wolfgang Resinger : percusion, Philip Jeck D.J., Christophe Kurzmann, Berhnard Lang : électronique, 1 cd Hat Hut records, 2007.
  • Bernhard LANG, DW 17: Doubles/Schatten II, Dimitro polisoidis : Alto électronique, Michael Moser : violoncelle électronique, Experimentalstudio der Heinrich-Strobel-Stiftung des SWR, Freiburg, Orchestre symphonique Baden-Baden et Freiburg, direction Sylvain Cambreling, 1 cd Col-legno, 2006, n° 20613.
  • Bernhard LANG, Das Theater der Widerholungen, Théâtre musical en 3 actes, Renate Wicke, Anna Maria Pammer, David Cordier, Martin Wölfel, Alfred Werner, Ekkehard Abele, Les jeunes Solistes, Klangform Wien, Johannes Kalitzke, 1 cd Kairos, 2006, n° 0012532KAI.
  • Bernhard LANG, TALES OF OCEANS AND DUKE, Volker Hemken : clarinette basse, 1 SACD Günter Hänssler, 2006, n° PH06018.
  • Bernhard LANG, DIENZ ZITHERED, CD2 'zither remixed', 12 he scythe by bernhard lang, 2cd dienz, avec aussi des pièces de Hannes Strobl, Rupert Huber, Cay Taylon, Hubl greiner, Mt Floyd, Bo Wiget, Chistian Martinek, Andi Haller, Martin Braanmayr, Louis 2000, Tom atson, Luigi Argetti, 2005.
  • Bernhard LANG, DW8, DW15, DW3, musica viva München Vol. 10, Dieter Kovacic, Marina Rosenfeld : D.J, Symphonieorchester des Bayerischen rundfunks dirigé par Peer Rundel (I), Georg Glasl : Alto, Martina Koppelstetter : voix (II), Carin Levine, : flûte, Stefan Hussong Accordeon, Michael Moser : violoncelle (III), 1 cd Col-Legno, 2004, n° 20090.
  • Bernhard LANG, TRICORDER: NTRIX, Ernesto Molinari : clarinette, clarinette basse, Uli Fusseregger, Bernhard Lang, ordinateur, 1 cd durian, 2004, n° O23-2
  • Bernhard LANG, New Jazz Meeting Baden-Baden 2002, Steve Lacy : saxophone soprano, Peter Herbert : contrebasse, Wolfgang Resinger : percussions, Marcus Weiss saxophone tenor et soprano, Philippe Racine : Flûte, Paul Alvares piano, Bernhard Lang, Christof Kurzmann : électronique, Philippe Jeck : D.j., 1 cd hatOLOGY, 2004, n° 2-607.
  • Bernhard LANG, LaLeLoo: "Sane ->", Bernhard Lang, Robert Lepenik, Edda Strobl, 1 cd Ske, 2004, CD tonto #22.
  • Bernhard LANG, DW 9 - Puppe/Tulpe, Morendo, Wittener Tage für neue Kammermusik 2003, avec aussi des pièces de Arnulf Herrmann, Enno Poppe, Markus Hechtle, Roman Haubenstock-Ramati, Emmanuel Nunes, gustav Friedrichsohn, Walter Fähndrich, Michael Jarrell, Jörg Birkenkötter, Jörg Widmann, 2 cd WRD, 2003.
  • Bernhard LANG, Laleloo: Loop Pool, Robert Lepenik, bernhard Lang, Edda Strobl, 1 cd nocords, 2003.
  • Bernhard LANG, DW 7 sur le cd DONAUESCHINGER MUSIKTAGE 2002, avec des œuvres de Blonk, Czernowin, Estrada, Hilario, Huber, Mochizuki, Oehring, Pape, Rehnqvist, Riedl, 3 cd col Legno, 2003, n° 20229.
  • Bernhard LANG, "HOMMAGE À MARTIN ARNOLD 2", A ROOM FULL OF SHOES II sur le cd "The Lublin Concert", avec des pièces de Dieter Kaufmann, Wolfgang Liebhart, 1 cd extraplatte, 2001, n° EX501-2.
  • Bernhard LANG, LaLeLoo: "Same", Bernhard Lang, Robert Lepenik, 1 cd Ske, 2004, CD tonto #12.
  • Bernhard LANG, DIFFERENZ/WIEDERHOLUNG 2000, Salome Kammer : voix, Risgar Koshnaw voix, Todd : voix rap, Robert Lepenik : Guitare électrique, Dimitrios Polisoidis : violon électrique, Wolfgang Musil : son, 1cd Kairos, 2000, n° 0012112KAI.
  • Bernhard LANG, SCHRIFT 2 sur le cd "Violoncello" de Michael Moser, Michael Moser : violoncelle, avec des pièces de Peter Ablinger, Isabel Mundry, Winfrid Ritsch, 1 cd Durian, 1998, n° 007-2.
  • Bernhard LANG, Schrift2 pour violoncelle, Versuch über das Vergessen 2, Michael Moser : violoncelle, Dimitrios Polisoidis : violon, Robert Lepenik : guitare électrique, Winfrid Ritsch : son, 1 cd extraplatte, 1998.
  • Bernhard LANG, BRÜCHE, François Benda : clarinette, Martin Tuksa et Bettina Gradinger : violon, Dimitrios Polisoidis : alto, Ruth Straub : violoncelle, Janna Polyzoides : piano, 1 cd extraplatte, 1998.
  • Bernhard LANG, STELE, dans « Dokumentationsplatte des Musikprotokolls », 1988.

Filmographie

  • Bernhard LANG, « The return of Erich Zann. Jazz project. Live im prediger », 1. There and back again ; 2. Grom ; 3. Song for Ganesha ; 4. Timeloop ; 5. Bingo, premiere live im prediger, Schwabisch Gmünd, 12. 12. 2008, Uwe Werner : saxophone ténor et soprano, Mick Baumeister : piano, Lothar Rzehak : guitare, Volker Held : contrebasse, Aaron Werner : percussion, compositions de Berhard Lang, arrangements de Uwe Werner et Mick Baumeister, 1 dvd, distribution Bücherstube, 2010.