mise à jour le 6 July 2017
© Pierre Radisic

Claude Ledoux

Compositeur belge né le 23 février 1960 à Auvelais.

Claude Ledoux étudie la peinture à l’Académie des Beaux-Arts et la musique au Conservatoire Royal de Musique à Liège où il rencontre Jean-Louis Robert qui lui fait découvrir la musique du XXe siècle. Il étudie ensuite la composition avec Frederick Rzewski, Philippe Boesmans et Henri Pousseur, et l’analyse musicale avec Célestin Deliège. Il se forme à la musique électroacoustique au Centre de Recherches et de Formation Musicales de Wallonie (actuellement Centre Henri Pousseur) de 1981 à 1984 avec Patrick Lenfant. Il poursuit sa formation à Paris de 1987 à 1989 où il suit les stages d’informatique musicale de l’Ircam, les cours d'analyse musicale du XXe siècle de Robert Piencikowski, ainsi que les cours de Iannis Xenakis à la Sorbonne. Son intérêt pour les musiques extra-européennes le conduit à approfondir ses connaissances de la musique asiatique lors de plusieurs voyages en Inde et en Extrême-Orient, notamment au Cambodge, au Vietnam, en Indonésie et au Japon. L’un de ces voyages se fait dans le cadre d’une bourse de recherche accordée par la Fondation SPES (1996). Plusieurs de ses œuvres témoignent de cet intérêt comme Torrent (1995), pièce microtonale composée au retour d'un périple dans l'Himalaya, ou encore Le Cercle de Rangda (1998) dont le matériau musical est issu des sonorités des percussions indonésiennes.

Parallèlement à sa carrière de compositeur, il mène plusieurs activités pédagogiques. Il est professeur invité aux universités de Campinas et de São Paulo (cours d'analyse musicale et composition) lors des étés 2008 et 2009, ainsi qu'aux cours d'hiver de Campos do Jordão au Brésil, en 2009. En mai 2013, il est invité au Conservatoire de Shanghaï pour donner des conférences et des master-classes. Il enseigne actuellement la composition au Conservatoire Royal de Musique de Mons et l’analyse musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Claude Ledoux est directeur artistique du Centre Henri Pousseur de 2002 à 2005. En 2012, il assure la programmation du festival Ars Musica en tant que commissaire artistique. En mars 2013, il crée le Laps Ensemble, groupe mixte (instruments et laptops) qu'il dirige en tant que promoteur artistique et comme chef, et pour lequel il compose les Laps Suite (série d’œuvres pour ensemble d’instruments amplifiés et laptops).

De 1998 à 2000, Claude Ledoux est compositeur en résidence auprès de l'ensemble Musiques Nouvelles. Il est en résidence au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar) pour les saisons 2007 et 2009 durant lesquelles il compose plusieurs œuvres, dont son troisième quatuor à cordes, Las Lagrimas de un Angel pour le Quatuor Danel, ainsi qu'une pièce d'orchestre, Les levants de Tiwanaku, créée par l'Orchestre National de Belgique en 2009. La même année, il réalise l'imposé de demi-finale du Concours Musical Reine Elisabeth de Belgique (V...). Après une commande de l'État Français qui lui permet d'écrire La Terre sans Mal pour l'ensemble Le Balcon (création à Paris en 2011), il compose Ayl, concerto pour clarinette créé lors du festival Ars Musica 2012. Plusieurs de ses œuvres témoignent d’un désir de croisement entre musiques populaires et musiques savantes, Zap's Init (2008) est un hommage à Zappa ; Heavy Funk ! (2011), avec ses riffs et ses chorus, rappelle les musiques afro-américaines des années 1980 ; enfin Dance with Rihanna (and Ligeti behind the door) (2012) est tout à la fois une métamorphose du R’n’B en idiomes pianistiques et un clin d’œil à György Ligeti. L’Orient, et en particulier le Japon, est toujours présent dans ses œuvres récentes. Dans Courbes d'étoiles VI (2012) le Japon apparaît en filigrane avec notamment l'inharmonicité des accords rappelant la cloche, instrument symbolique de la culture japonaise. Il compose deux pièces concertantes pour erhu, Crossing Edges (2013) et Echoes of Crossing Edges (2014), respectivement créées par l'Orchestre Philharmonique de Liège et le Shanghaï Sinfonietta, ainsi qu’une pièce pour shakuhachi et orchestre, S(hakuh)achi Ko(nzert) en 2016. Trois Itinérances, pour soprano, saxophone alto et piano, est composée pour célébrer le 150e anniversaire des relations entre la Belgique et le Japon et est créée en 2016 à Tokyo par le Trio Atom.

En 2003, Claude Ledoux reçoit le prix musical de la Fondation Civitella Ranieri de New York pour l'ensemble de son œuvre. Depuis 2005, il est membre de l'Académie Royale de Belgique. En 2015, le disque Fragments, sur lequel figure ses pièces Notizen-Fragmente - Livre 1 et Notizen-Fragmente - Livre 2, aux côtés d’une œuvre de Jean-Pierre Deleuze, est récompensé par les Octaves de la Musique.


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Sources

Site de Claude Ledoux.

Bibliographie

Écrits de Claude Ledoux
  • Claude LEDOUX, « La fin de l’artisanat », Édition Ars Musica, Bruxelles, 1990.
  • Claude LEDOUX, Articles et dossiers publiés dans la revue Courant d'Airs, de 1993 à 1999 (http://users.skynet.be/ledouxcl/liste_articles.html).
  • Claude LEDOUX, « Une musique contemporaine pour un violon contemporain », in Quelle forme nouvelle pour le violon, Les Amis de la Musique, Spa, 1995.
  • Claude LEDOUX, « Propos irrévérencieux », in La création après la musique contemporaine, textes réunis par Danielle Cohen-Levinas, Paris, L’Harmattan, 1998.
  • Claude LEDOUX, « Les stratégies compositionnelles dans la musique de Tristan Murail », Mémoire de Licence, Université de Liège, 1999.
  • Claude LEDOUX, « From the philosophical to the practical », in Contemporary Music Review, 19, 2001.
  • Claude LEDOUX, « La fin du principe de certitude(s) ? », in Musicae Scientiae, Discussion Forum 2, 2001.
  • Claude LEDOUX, « La sagesse du son », in programme Festival Musica 2002, Musica, Strasbourg, 2002.
  • Claude LEDOUX, « Petite chronique sous forme de repères esthétiques », in Les musiques nouvelles en Wallonie et à Bruxelles, Liège, Éditions Mardaga, 2004.
  • Claude LEDOUX, « Analyse de l'opéra “Julie” », in Philippe Boesmans, entretiens et témoignages, Liège, Éditions Mardaga, 2005.
  • Claude LEDOUX, « Hommage à György Ligeti », in Bulletin de l'Académie Royale de Belgique, Classe des Beaux-Arts, 17-12, Bruxelles, 2006 (http://users.skynet.be/ledouxcl/LIGETI_ARB.pdf)
  • Claude LEDOUX, « Quelques rapports Occident-Orient vus par le petit bout de la lorgnette... (par le biais d’une analyse de “...Voiles” de Debussy) », in Actes du colloque "Musique et cultures", Paris, Cité de la musique 2005, Revue Recherche en éducation musicale, 26, Éditions de l'Université de Laval, 2007.
  • Claude LEDOUX, « Un péché capital comme fondement de la musique ? », in L'éveil du printemps, naissance d'un opéra, textes réunis par Robert Wangermée, Liège, Éditions Pierre Mardaga, 2007.
  • Claude LEDOUX, « Paroles et Musiques d’aujourd’hui. Entretien avec Peter Eötvös », in Carnets du Forum des Compositeurs, 1, Bruxelles, 2008.
  • Claude LEDOUX, « Une nouvelle rhétorique de l’espace, "Shadows" de Peter Eötvös », in Carnets du Forum des Compositeurs, 1, Bruxelles, 2008.
  • Claude LEDOUX, « Au croisement des subversions », in Yvonne, Princesse de Bourgogne de Philippe Boesmans, Publication de l'Opéra National de Paris, 2009.
  • Claude LEDOUX, « Le rapport texte-musique pris comme force dynamique entre pensée spirituelle et monde matérialiste », in Bulletin de l'Académie Royale de Belgique, Classe des Beaux-Arts, Bruxelles, 2009.
  • Claude LEDOUX, « Démultiplication de nouvelles esthétiques au XXème siècle, permanence des œuvres du passé : comment appréhender et clarifier ce voisinage ? », in L’art lyrique (européen), panorama historique et esthétique, Publications de l'ONDA, Paris, 2009.
  • Claude LEDOUX, « Recyclage et Modernité, A propos de "Fanfare" pour orgue de Philippe Boesmans », in Carnets du Forum des Compositeurs, 2, Bruxelles, 2010.
  • Claude LEDOUX, « Chronique sans fin d'une mort annoncée. Quelques pistes de réflexion sur l'Opéra aux XXe et XXIe siècles », in Introduction à l'Opéra, textes réunis par André Foulon et Anne Staquet, Collection « Approches », Éditions de l'UMons (Université de Mons), 2010.
  • Claude LEDOUX, Les petits potins de la contemporaine, articles publiés en 2011 et 2012 lors de la résidence du compositeur en qualité de Commissaire Artistique du Festival international Ars Musica 2012 (http://ledouxclaude.wordpress.com/).
  • Claude LEDOUX, « Quand l'oeil écoute. Perceptions multiples et stratégies compositionnelles », in Musique et Sciences de l'Esprit, Actes de colloque publiés sous la direction de Marc Richelle et Robert Wangermée, Éditions de l'Académie Royale de Belgique, 2012.
Écrits sur Claude Ledoux

Discographie

  • Claude LEDOUX, Notizen-Fragmente - Livre 1 et 2, Cindy Castillo, orgue et Aurélie Franck, voix,  dans « Fragments » avec une œuvre de Jean-Pierre Deleuze, 1 cd Paraty, 2016, PTY114122.

  • Claude LEDOUX, Cri de Blog, Ensemble Janequin, dans « L'Écrit du Cri », avec des œuvres de Regis Campo, Bruno Ducol, Vincent Bouchot, ... [et al.], 1 cd Harmonia Mundi, 2009, HMC902028.

  • Claude LEDOUX, Les ruptures d'Icare L. ; Sanaalijal ; Bell(e)...S ; Torrent, dans « D'Orients », 1 cd Cyprès, 2009, CYP4627.
  • Claude LEDOUX, Dolphin Tribute, Jean-Pierre Peuvion, clarinette dans « Takshasilâ », avec des œuvres de Jean-Louis Robert, Michel Fourgon, Patrick Lenfant, ... [et al.], 1 cd Cyprès, 2004, CYP4622.
  • Claude LEDOUX, Miroirs de la transparence ; "...l'aimer...", L'autre trio (Izumi Obuko, violon ; Alain Pire, trombone ; Marcel Cominotto, piano), 1 cd Cyprès, 1999, CYP4604.

Liens internet

(liens vérifiés en juin 2017).