! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Karel Husa

Compositeur tchèque naturalisé américain né le 7 août 1921 à Prague

Karel Husa, lauréat du Grawemeyer Award 1993 et du Prix Pulitzer de musique 1969, jouit d'un renom international comme compositeur et chef d'orchestre. Citoyen américain depuis 1959, il est né à Prague le 7 août 1921. Après ses études au Conservatoire de Prague et à l'Académie de Musique, il émigre à Paris où il obtient les diplômes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de l'Ecole Normale de Musique. Parmi ses professeurs, citons Arthur Honegger, Nadia Boulanger et le chef d'orchestre André Cluytens.

Husa est véritablement un compositeur de son temps : ses oeuvres constituent un éventail de techniques modernes, dont le sérialisme, l'aléatoire, l'écriture microtonale et l'utilisation d'un large spectre d'instruments. Son Quatuor à cordes n°3 obtint le Prix Pulitzer 1969, et son Concerto pour violoncelle, le Grawemeyer Award 1993 ; Music for Prague 1968 - avec plus de 7000 représentations dans le monde entier - fait désormais partie du répertoire contemporain. Parmi ses oeuvres plus récentes, il faut mentionner son Concerto pour violon (1993) commandé à l'occasion du 150e anniversaire du New York Philharmonic et interprété pour la première fois par le premier violon solo Glenn Dicterow ; le Quatuor à cordes n°4 (1991) - commande du National Endowment for the Arts pour le consortium des Colorado, Alard and Blair Quartets ; et le Concerto pour trompette et orchestre (1987) - commande du Chicago Symphony pour Adolph Herseth et Georg Solti.

En 1954, Husa fut nommé professeur à l'Université Cornell où il enseigna jusqu'à sa retraite en 1992. II a notamment reçu une bourse de la Fondation Guggenheim, des prix de l'American Academy and Institute of Arts and Letters, de la commission de la Fondation Koussevitzky, ainsi que le Prix Lili Boulanger.


© Ircam-Centre Pompidou, 1998