mise à jour le 29 October 2007

Francisco Guerrero Marín

Compositeur espagnol né en 1951 à Linares, mort en 1997.

Né à Linares (Andalousie) en 1951, Francisco Guerrero débute ses études musicales avec son père à l'âge de six ans, puis à Palma de Majorque, à Madrid et à Grenade avec Juan Alfonso Garcia. Il se consacre à l'orgue et à la composition. En 1969, il crée un laboratoire de musique électronique au sein de la Radio de Grenade. À partir de 1973, il mène une activité de programmateur à la radio nationale espagnole. Il est aussi chargé d’enseignement à partir de 1981. En 1985, il fonde le département de musique électronique de l’université polytechnique de Las Palmas. Il s’entoure peu après de membres de diverses professions - ingénieurs, physiciens, architectes et informaticiens - avec lesquels il forme un groupe de travail. En 1988, il rencontre Luigi Nono, avec qui il entretiendra une profonde amitié.

Très tôt, il se passionne pour la musique électroacoustique : Jondo (1974), pièce avec électronique gagne le prix Gaudeamus. En 1975, il fonde le groupe Glosa. En 1976, il remporte, avec sa pièce Actus, le concours de la C.E.C.A.. L’enregistrement de cette même pièce lui rapporte le prix du meilleur disque de l’année en 1978. En 1979, il reçoit le prix de composition de la ville de Grenade. L’ « Academia de Bellas Artes de Granada » le nomme « Academico corrispondiente ». En 1985, il est nommé membre de la fondation du festival de Grenade. En 1993, l’ensemble de son travail est récompensé par le prix « Andalucía de la Musica ».

Concises, mais d'une extrême difficulté d'exécution à cause de leur complexité rythmique et du goût du compositeur pour les polyphonies très élaborées, ses compositions témoignent d'une pensée musicale sans concession. On l'a parfois qualifié de «Xenakis espagnol», mais on retrouve aussi dans son travail une figure telle que celle de Varèse. Il est le premier à avoir exploité en musique la théorie des fractales, à partir de la grande page chorale Nur (1990).

Outre des pièces pour orchestre, des pièces de musique vocale : Anemos B (1978), Erótica (1978-1981), Nur (1990) et des pièces solistes : Op. 1 Manual pour piano (1976-1981), Pâni, pour clavecin (1981-1982), une grande partie de son catalogue est consacré à la musique de chambre, notamment avec le cycle des Zayin - pour trio, quatuor à cordes et violon seul (pour l’une des pièces du cycle) - qui représente quatorze ans de composition, de 1983 à 1997. À ce catalogue très complet ne manque qu’un opéra, pourtant esquissé sur la légende de la Papesse Jeanne, que le décès brutal du compositeur, en octobre 1997, laisse en chantier.


© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Sources

  • Marta CURESES, « Guerrero, Francisco », Encyclopédie Grove, Oxford University Press, 2007 ;
  • Éditions Suvini Zerboni.
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
  • Musique soliste (sauf voix)
  • Musique de chambre
    • Acte préalable pour quatre percussionnistes (1977-1978), 12 minutes, Suvini Zerboni
    • Agonica pour quintette à vent (1973), Alpuerto
    • Ars Combinatoria pour six instruments à vent (1980), 07 minutes 30 s., Suvini Zerboni
    • Kineema pour clarinette et piano (1973), Alpuerto
    • Noa pour deux trompettes et deux trombones (1973), Alpuerto
    • Xenias Pacatas II pour deux guitares (1974), Alpuerto
    • Zayin pour trio à cordes (1983), 5 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin II pour trio à cordes (1989), 8 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin III pour trio à cordes (1989), 6 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin IV pour quatuor à cordes (1994), 11 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin V pour trio à cordes (1994), 9 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin VII pour quatuor à cordes (1996-1997), 7 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin VII b (pequeño Zayin) pour trio à cordes (1995), 2 minutes, Suvini Zerboni
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Actus (1975), Alpuerto
    • Anemos A (1975), Alpuerto
    • Anemos C (1978), Alpuerto
    • Antar Atman pour orchestre (1980), 10 minutes, Suvini Zerboni
    • Ariadna pour orchestre à cordes (1984), 08 minutes 30 s., Suvini Zerboni
    • Coma Berenices pour orchestre (1996), 16 minutes, Suvini Zerboni
    • Concierto de camara pour flûte, clarinette et quatuor à cordes (1978), 6 minutes, Suvini Zerboni
    • Datura fastuosa pour orchestre à cordes (1974), Alpuerto
    • Delta Cephei pour deux clarinettes, violon, alto et violoncelle (1991), 09 minutes 15 s., Suvini Zerboni
    • Dunas pour orchestre à cordes (1991)
    • Ecce Opus pour grand orchestre (1973), Alpuerto
    • Facturas pour ensemble (1969), Alpuerto
    • Oda pour neuf musiciens (1973), Alpuerto
    • Oleada pour orchestre à cordes (1993), 12 minutes, Suvini Zerboni
    • Rhea pour douze saxophones (1988), 6 minutes, Suvini Zerboni
    • Sahara pour orchestre (1991), 12 minutes, Suvini Zerboni
    • Xénias Pacatas pour 18 cordes (1971-1972), Alpuerto
  • Musique concertante
  • Musique vocale et instrument(s)
    • Erótica pour contralto et guitare (1978-1981), 3 minutes, Suvini Zerboni
    • élec Hyades pour flûte, trombone, contrebasse et électronique (1994), 12 minutes, Suvini Zerboni
    • élec Jondo pour cuivres, percussions, 5 à 10 ténors, 5 à 10 basses et bande magnétique (1974), Alpuerto
    • Lz Vox Eterna pour deux voix de basses, quatre percussionnistes, et deux magnétophones (1973), Alpuerto
    • Vâda pour deux sopranos et neuf instrumentistes (1982), 10 minutes, Suvini Zerboni
  • Musique vocale a cappella
    • Anemos B pour douze voix mixtes a cappella (1977-1978), 10 minutes, Suvini Zerboni
    • Nur pour chœur a cappella (1990), 18 minutes, Suvini Zerboni
    • Têyas pour chœur a cappella de vingt-quatre voix (1985), 10 minutes, Suvini Zerboni
  • 1997
    • Zayin VII pour quatuor à cordes, 7 minutes, Suvini Zerboni
  • 1996
  • 1995
  • 1994
    • élec Hyades pour flûte, trombone, contrebasse et électronique, 12 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin IV pour quatuor à cordes, 11 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin V pour trio à cordes, 9 minutes, Suvini Zerboni
  • 1993
    • Oleada pour orchestre à cordes, 12 minutes, Suvini Zerboni
    • élec Rigel
  • 1991
    • Delta Cephei pour deux clarinettes, violon, alto et violoncelle, 09 minutes 15 s., Suvini Zerboni
    • Dunas pour orchestre à cordes
    • Sahara pour orchestre, 12 minutes, Suvini Zerboni
  • 1990
    • élec Cefeidas
    • Nur pour chœur a cappella, 18 minutes, Suvini Zerboni
  • 1989
    • Zayin II pour trio à cordes, 8 minutes, Suvini Zerboni
    • Zayin III pour trio à cordes, 6 minutes, Suvini Zerboni
  • 1988
    • Rhea pour douze saxophones, 6 minutes, Suvini Zerboni
  • 1985
    • Têyas pour chœur a cappella de vingt-quatre voix, 10 minutes, Suvini Zerboni
  • 1984
    • Ariadna pour orchestre à cordes, 08 minutes 30 s., Suvini Zerboni
  • 1983
    • Zayin pour trio à cordes, 5 minutes, Suvini Zerboni
  • 1982
    • Pâni pour clavecin, 5 minutes, Suvini Zerboni
    • Vâda pour deux sopranos et neuf instrumentistes, 10 minutes, Suvini Zerboni
  • 1981
    • Erótica pour contralto et guitare, 3 minutes, Suvini Zerboni
    • Op.1 Manual pour piano, 13 minutes, Suvini Zerboni
  • 1980
    • Antar Atman pour orchestre, 10 minutes, Suvini Zerboni
    • Ars Combinatoria pour six instruments à vent, 07 minutes 30 s., Suvini Zerboni
  • 1978
    • Acte préalable pour quatre percussionnistes, 12 minutes, Suvini Zerboni
    • Anemos B pour douze voix mixtes a cappella, 10 minutes, Suvini Zerboni
    • Anemos C, Alpuerto
    • Concierto de camara pour flûte, clarinette et quatuor à cordes, 6 minutes, Suvini Zerboni
  • 1976
  • 1975
  • 1974
    • Datura fastuosa pour orchestre à cordes, Alpuerto
    • élec Jondo pour cuivres, percussions, 5 à 10 ténors, 5 à 10 basses et bande magnétique, Alpuerto
    • Xenias Pacatas II pour deux guitares, Alpuerto
  • 1973
    • Agonica pour quintette à vent, Alpuerto
    • Ecce Opus pour grand orchestre, Alpuerto
    • Kineema pour clarinette et piano, Alpuerto
    • Lz Vox Eterna pour deux voix de basses, quatre percussionnistes, et deux magnétophones, Alpuerto
    • Noa pour deux trompettes et deux trombones, Alpuerto
    • Oda pour neuf musiciens, Alpuerto
  • 1972
  • 1971
  • 1970
  • 1969

Bibliographie

  • José RAMON ENCINAR, « Francisco Guerrero: “Xenias” » dans Ritmo, n° 693, 1997.
  • José LUIS GARCIA DEL BUSTO, « Francisco Guerrero: “Acte préalable” », [note de programme du] Concierto homenaje a José María Franco Gil, Madrid, Centro para la Difusión de la Música Contemporánea, 26 novembre 1997.
  • J. Baldomero LLORENS, La plasticidad en Francisco Guerrero. Contextualización de su obra gráfica y breve análisis de Un poème batteur para percusión solo, 2013, en ligne sur le site http://espaciosonoro.tallersonoro.com (lien vérifié en septembre 2013).
  • Stefano RUSSOMANNO, « Francisco Guerrero », dans Doce Notas, n° 1, 1997.

Discographie

  • Francisco GUERRERO, Concierto de cámara ; Ars Combinatoria ; Op.1 Manual ; Delta Cephei ; Anemos C, dans le Cd double : « Compositores andaluces actuales en el Festival de Granada: Proyecto Gerhard » Ernest Martínez Izquierdo, direction, avec des œuvres de Castillo, García Román, Juan Alfonso García et Manuel Hidalgo, 2cd Almaviva DS-0133.
  • Francisco GUERRERO, Zayin (I-VII), Arditti String Quartet, 1 Cd Almaviva DS-0127.
  • Francisco GUERRERO, Obras completas para orquesta : Oleada ; Antar Atman ; Sahara ; Coma Berenices, Orquesta Sinfónica de Galicia, José Ramón Encinar, direction, 1 Cd Col Legno WWE 20044.
  • Francisco GUERRERO, Música Electroacústica, Cefeidas y Rigel. Hyades Arts hyCDX-1.

Sites Internet

  • Éditeur : Suvini Zerboni, http://www.esz.it (lien vérifié en septembre 2013).
  • Ismael González CABRAL, Francisco Guerrero : Energía directa al corazón, sur http://www.filomusica.com (lien vérifié en septembre 2013).