mise à jour le 21 June 2011
© Roberto Masotti, Suvini Zeboni

Ivan Fedele

Compositeur italien né en 1953 à Lecce.

Ivan Fedele apprend le piano avec Bruno Canino au Conservatoire Giuseppe Verdi à Milan et obtient son diplôme en 1972. Il se consacre ensuite à la composition qu’il étudie auprès de Renato Dionisi, Azio Corghi (Conservatoire de Milan, où il obtient son diplôme en 1981) et Franco Donatoni (Accademia Santa Cecilia à Rome de 1981 à 1982). Il suit également les cours de musique électronique d’Angelo Paccagnini au Conservatoire de 1974 à 1985 et la philosophie à l’université de Milan. C’est le prix Gaudeamus, qu'il obtient à Amsterdam en 1981 pour Primo Quartetto et Chiari qui le révèle au niveau international.

Son père, mathématicien, lui transmet le goût des mathématiques qui devient manifeste dans ses recherches, notamment l’approfondissement et l’application du concept de « spatialisation » – Duo en résonance, Ali di Cantor, Donacis Ambra – la formulation d’une « bibliothèque » de procédures créatives et la définition d’un prototype de « synthétiseur granulaire », comme celui utilisé pour la réalisation de l’électronique dans Richiamo (1993).

Capt-Actions, créé à l’Arsenal de Metz en 2005, utilise pour la première fois un nouveau système de « capteurs », capables de transmettre les données d’un geste instrumental à l’ordinateur et d’« interpréter » ce geste en temps réel selon les dessins de transformation du son mis en place au préalable par les compositeur. Cette nouvelle technologie, développée par Thierry Coduys dans les studios de la Kitchen à Paris, ouvre de nouvelles perspectives de composition jusque-là inexplorées.

L’œuvre d’Ivan Fedele se fonde sur plusieurs caractéristiques essentielles : l’interaction permanente dans la composition entre les principes d’organisation et de liberté ; la volonté de transmettre des formes facilement identifiables sans céder sur la richesse de l’écriture musicale ; un rapport éminemment musicien à la technologie qui peut se justifier lorsqu’elle favorise le rapprochement entre composition et pratique de l’interprétation, lorsqu’elle facilite le calcul dans la composition et rend, pour ainsi dire, audible les phases de la recherche compositionnelle, lorsqu’elle contribue, au dessus de tout, à un résultat sonore esthétiquement convaincant. Fedele, en ce sens, cherche à concevoir de nouvelles stratégies formelles qui allient certains aspects narratifs du modèle symphonique classico-romantique et les innovations d’écriture ou les nouveaux moyens électroniques du dernier demi-siècle.

Ses pièces, allant la musique de chambre, aux œuvres pour orchestre et aux concertos, sont données dans les plus importants festivals de musique contemporaine en Europe, en collaboration avec des chefs comme Pierre Boulez, Esa-Pekka Saalonen, David Robertson, Pierre-André Valade et Pascal Rophé. Elles font également l’objet de nombreuses commandes, notamment de l’Ensemble intercontemporain, de Radio France, de l’Ircam et de l’Ensemble Contrechamps. Il reçoit le Premier prix du concours international Goffredo Petrassi en 1989 pour Epos, le « Choc de la Musique » du Monde de la Musique en 2003 pour l'enregistrement d'Animus Anima, le « Coup de Cœur » de l’Académie Charles Cros en 2004 pour le disque Maya et le prix du disque Amadeus pour Mixtim en 2007. L'opéra Antigone (2006) est récompensé du Prix Franco Abbiati en 2007. Le théâtre de la Scala lui commande et crée en 2009 33 Noms sur un texte de Marguerite Yourcenar.

Pédagogue reconnu, Ivan Fedele poursuit une intense activité d’enseignement. Il est régulièrement l’invité d’institutions renommées comme l’Université de Harvard, de Barcelone, la Sorbonne, l’Ircam, l’Académie Sibelius d'Helsinki, l’Académie Chopin de Varsovie, le Centre Acanthes, le CNSM de Lyon, le conservatoire de Strasbourg et les conservatoires de Milan, de Bologne et de Turin. En 2000, le ministère français de la Culture lui confère le titre de Chevalier de l'Ordre des Lettres et des Arts. En 2005, il est nommé membre de l'Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome, où il est nommé professeur de composition en 2007. Il vit à Milan et enseigne la composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan, ainsi qu’au Conservatoire régional de Strasbourg. Depuis 2009, il est directeur artistique de l'Orchestre I Pomeriggi Musicali de Milan.


© Ircam-Centre Pompidou, 2011

Sources

Éditions Suvini Zerboni.

Bibliographie

  • Ivan FEDELE, « Fragment d’un discours utopique », dans Les Cahiers de l’Ircam : Recherche et musique, n° 4, « Utopies », Editions Ircam-Centre Pompidou, 1993.
  • Ivan FEDELE, « Arte, stile, scrittura », dans Società di pensieri, Bologne, mars 1994.
  • Ivan FEDELE, « Le cinéma muet et la musique, une interaction narrative », dans Musique d’écran, Paris, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1995.
  • Ivan FEDELE, « Texture, écriture et analyse », entretien réalisé par Pierre Michel, dans Analyse Musicale n° 38, 2001.
  • Ivan FEDELE, « Verdi, emarginazione e mitologia », dans 40 per Verdi, sous la direction de Luigi Pestalozza, Editions Ricordi-LIM, Milan, 2001.
  • Ivan FEDELE, « Voyage dans la cité d’invention » (entretien), dans Horizon, n° 26, mai 2001.
    Ivan FEDELE, « Ivan Fedele », interview de Susanna Persichilli, dans I Fiati, n° 36, août 2000.
  • Laurent BAYLE (directeur de la publication), Ivan Fedele, Paris, Editions Ircam-Centre Pompidou, Les Cahiers de l'Ircam n° 9, coll. « Compositeurs d'aujourd'hui », 1996, 95 pages.
  • Lidia BRAMANI, « Ivan Fedele », dans Nuova Rivista Musicale Italiana, 1990

.
  • Mario CAROLI, « L'opera per flauto di Ivan Fedele », in Syrinx n° 44, avril-juin 2000.
  • Renzo CRESTI, « Ivan Fedele », dans Verso il 2000, 1990.
  • Maurizio CARNELLI, « Maestro raro c'est moi », dans Piano Time, avril 1990

.
  • Anne GRANGE, « Ivan Fedele et Jean Epstein: résonance et dialectique », dans le programme de concert des 26-27 décembre 1995, Editions Cité de la Musique, Paris.
  • Margaret LION, « Fedele, Ivan », dans Contemporary Composers, textes réunis par Brian Morton et Pamela Collins, Editions St. James Press, 1992.
  • Enzo RESTAGNO, « Il concorso di composizione Goffredo Petrassi », dans La civiltà musicale di Parma, 1989.
  • Renato RIVOLTA, « Tempo e direzionalità », dans Syrinx n° 17, juillet-septembre 1993

.
  • Renato RIVOLTA, « L'eco e il rito », dans I Fiati, mars-avril 1994

.
  • Ivanka STOIANOVA, « La musique de Fedele. Tradition et innovation », dans Le Magazine du Centre n° 92, mars-avril 1996
.

Discographie

  • Ivan FEDELE, Duo en résonnace, Jens McManama et Jean-Cristophe Vervoitte : cors, Ensemble intercontemporain, direction : Pierre Boulez, dans « Milano Musica Festival vol. 5 », avec des œuvres de Luca Francesconi et Giovanni Verrando, 1 cd Stradivarius, 2011, STR 33891.
  • Ivan FEDELE, « Mosaïque », Concerto per violino e orchestra ; En archè ; L'orizzonte di Elettra ; Mosaïque, Francesco D'Orazio : violon, Corinna Mologni : soprano, Orchestra Sinfonica Nazionale della Rai, direction : Marco Angius, 1 cd Stradivarius, 2010, STR 33850.
  • Ivan FEDELE, Palimpsest, dans « Wittener Tage für neue Kammermusik 2007 », Quatuor Arditti, WDR 3, 2007.
  • Ivan FEDELE, Mixtim, Giardino di Giada II, Notturno, Arcipelago Mobius, Profilo in eco dans « Mixtim », Mario Caroli : flûte, Roberto Gottardi : clarinette, Ensemble Algoritmo, direction : Marco Angius, 1 cd Stradivarius, 2006, STR33717 [Enregistré en 2005 à la RAI, Rome ; Prix Amadeus, 2007].
  • Ivan FEDELE, Immagini da Escher, dans « Wittener Tage für neue Kammermusik 2005 », Ensemble Recherche, direction : Laurent Cuniot, 1cd WDR 3, 2005.
  • Ivan FEDELE, Latinamix dans « Il Triangolo » (comprenant des œuvres de Giorgio Gaslini, Flavio Emilio Scogna, Franco Donatoni, Luciano Chailly, Bruno Bettinelli, Aldo Clementi), Trio Albatros Ensemble, 1 cd Stradivarius, 2004, STR 33726.
  • Ivan FEDELE, Per accordar, Pentalogon Quartet, Tar, Viaggiatori della notte, Electra Glide, Quatuor Arditti, 1 cd Stradivarius, 2005, STR 33702.
  • Ivan FEDELE, Maja, Erinni, Paroles y palabras, Modus, Imaginary Islands dans « Maja », Ensemble Accroche Note, 1 cd L'Empreinte Digitale, 2004, ED 13198 NT023.
  • Ivan FEDELE, Scena per orchestra, Ruah, Concerto per violoncello e orchestra, Gianpaolo Pretto : flûte, Jean Guilhen Queyras : violoncelle, Orchestre Symphonique National de la RAI, direction : Pascal Rophé, 1 cd Stradivarius, 2003, STR 33650 [brochure rédigée par Cesare Fertonani ; enregistré en septembre 2002].
  • Ivan FEDELE, Animus Anima dans « Fuoco e ghiaccio », avec des œuvres de Salvatore Sciarrino et Carlo Gesualdo, Neue Vocalsolisten Stuttgart, 1 cd Stradivarius, 2002, STR 33629 [commentaires par Marco Mazzolini, Salvatore Sciarrino et Giuliano Corti ; textes des chants ; enregistré les 17, 18 et 21 décembre 2001, 15 et 19 juillet 2002, Saal der Jahrhunderte and Schlosskapelle Schloss Solitude Stuttgart].
  • Ivan FEDELE, Concerto pour piano et orchestre, Epos, Chiari, Bruno Canino : piano, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction : Luca Pfaff, 1 cd Stradivarius, 1994, STR33348 [brochure rédigée par Ivanka Stoianova ; enregistré à Paris, Radio-France, salle Olivier Messiaen, le 12 février 1994 (Concerto pour piano) ; Radio-France Studio 106, les 5 et 6 mars 1990 (Epos) ; Radio-France Studio 106, le 21 novembre 1986 (Chiari)].
  • Ivan FEDELE, Duo en résonance, Primo quartetto (Per accordar), Richiamo, Imaginary Skylines, Chord, Ensemble intercontemporain, direction : David Robertson, 1 cd ADES, 1998, n° 206 572 [Enregistré en mars 1996 (Duo en résonnance, Richiamo), en octobre 1996 (Primo quartetto), en décembre 1996 (Imaginary skylines, Chord) à l'Ircam].
  • Ivan FEDELE, Flamen dans « Il Quintetto Bibiena Flamen » (comprenant des œuvres de Luciano Berio et Gyorgy Ligeti), Quintetto Bibiena, Giampaolo Pretto  : flûte), Paolo Grazia : hautbois, Alessandro Carbonare : clarinette, Roberto Giaccaglia : basson, Stefano Pignatelli : cor, 1 cd Ermitage, 1995, ERM 418-2.
  • Ivan FEDELE, Marsyas, Bias dans « Marsyas », Matthias Arter : hautbois, Markus Hochuli : guitare, 1 cd En Avant Records, 2000, Ear 422 222.
  • Ivan FEDELE, Donax, dans « Nuove Sincronie 92 », avec des œuvres de Davide Anzaghi, Atli Ingolfsson, Michael Levinas, Dario Maggi…, Andrea Romani : flûte, 1 cd Sincronie, 1993, Sin 1011.

Lien Internet