mise à jour le 9 September 2008
© Philippe Gontier

Jason Eckardt

Compositeur américain né le 17 mai 1971.

Né aux Etats-Unis en 1971, Jason Eckardt joue de la guitare dans plusieurs groupes de rock et de jazz avant d’écouter pour la première fois la musique de Webern. Il se consacre alors immédiatement à la composition. Dès lors, sa musique est influencée par son intérêt pour la complexité des perceptions, la virtuosité de l’exécution et les processus d’autogestion de la nature.

Ses œuvres sont données dans les plus grands festivals internationaux (Festival d'Automne à Paris, ISCM World Music Days, Voix Nouvelles, Musica Nova, festival de Darmstadt…) et sont retransmises à la radio (BBC, radio sarroise, WKCR, société de radiodiffusion australienne, WBAI, Cultura FM Espana…).

Ses cds à venir incluent Tango Clandestino par le pianiste Amy Dissanayake, Tangled Loops par le saxophoniste Nathan Nabb et Trespass pour piano solo par Marilyn Nonken et l’Ensemble Oberlin, sous la direction de Tim Weiss.

Promoteur actif de la musique contemporaine, il est cofondateur et directeur de l’Ensemble 21 à New York. L’ensemble acquiert rapidement une grande notoriété pour sa programmation innovante et ses représentations de grande qualité. Il crée plus de trente pièces et participe à des enregistrements pour les labels CRI et Mode.

Jason Eckardt reçoit un doctorat en composition de l’université de Columbia et une récompense en 1992 du Berklee College, où il reçoit la bourse universitaire Richard Levy. Il assiste aux master-classes de Milton Babbitt, James Dillon, Brian Ferneyhough, Jonathan Harvey et Karlheinz Stockhausen et est professeur dans les universités de Columbia, de l’Illinois, Rutgers et à la Northwestern University. Il est actuellement membre des facultés des universités d’Oberlin et de New York.

Prix
  • Société Internationale pour la Musique Contemporaine ISCM (Pays-Bas)
  • Fonds Aaron Copland à New York
  • Prix Symposium NRW du Conseil musical la Ville de Wesel (Allemagne)
  • Conseil des Arts de New York
  • Société américaine des compositeurs, auteurs et éditeurs (ASCAP)
  • Prix Martirano de l’Université de l’Illinois (Chicago, Etats-Unis)
  • Prix Rapoport du Fonds Alice M. Ditson (Université de Columbia, Etats-Unis)

© Ircam-Centre Pompidou, 2008

Sources

Site de l'ensemble 21 (voir ressources documentaires).

Bibliographie

  • Jason ECKARDT, « Devenir », dans L'étincelle n° 1 - le journal de la création artistique à l'Ircam, Editions Ircam-Centre Pompidou, Paris, novembre 2006, p.14-15.

Discographie

  • Jason ECKARDT, After Serra, Tangled Loops, A Glimpse Retraced, Polarities, dans « Out of Chaos », Marilyn Nonken (piano), Taimur Sullivan (saxophone soprano), Ensemble 21, dir. Jeffrey Milarsky et Paul Hostetter, CD Mode, 2004, B00023P47E.
  • Jason ECKARDT, Echoes’ White Veil dans « American Spiritual » (avec également des œuvres de Milton Babbitt, Michael Finni, Jeff Nichols), Marilyn Nonken, piano, cd CRI, 2001, B00005JY5X.
  • Jason ECKARDT, Multiplicities dans « Multiplicities » (avec également des œuvres de Henry Cowell, Chris Dench, James Dillon, Brian Ferneyhoughetc.), Nancy Ruffer (flûte), cd Metier, 2003, N° B00009YX6U.
  • Jason ECKARDT, Transience dans « Ritual Protocol » (avec également des œuvres de Kevin Puts, Kenji Bunch, Tsuneya Tanabe, David Fedele etc.), Makoto Nakura (Marimba), cd Helicon-Kleos, 2006, KL5116.
  • Jason ECKARDT, Sweet Creature dans « So Long, Thanks… » (avec également des œuvres de River Guerguerian, Eric Moe, David Cossin, Arthur V. Kreiger, Michael Lipsey), Michael Lipsey, cd Capstone, 2006, CPS-8773.

Lien Internet