mise à jour le 4 September 2008
© George Leintenberger

Xavier Dayer

Compositeur suisse né le 28 mars 1972 à Genève.

Né le 28 mars 1972 à Genève (Suisse), Xavier Dayer étudie la composition avec Eric Gaudibert au conservatoire populaire de musique de Genève et la guitare classique avec Matthias Spaeter au conservatoire de Fribourg, où il obtient son diplôme en 1995. Cette même année, il est finaliste du concours pour les jeunes compositeurs de l'orchestre de chambre de Lausanne et reçoit le prix du Conseil d'Etat de Genève. En 1996, il complète sa formation en suivant les cours d’Heinz Holliger dans le cadre d’une session de composition organisée à Bienne (Suisse) et ceux de Tristan Murail et Brian Ferneyhough dans le cadre du cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam. En 1998, il participe également à la session de composition Voix Nouvelles à l'abbaye de Royaumont avec Brian Ferneyhough, Antoine Bonnet et Jean-Marc Singier.

Révélé lors d’un concert-portrait donné en 1998 au Festival Archipel à Genève par l’Ensemble Contrechamps (créations d’Hommage à François Villon et J'étais l'heure qui doit me rendre pur), il s’impose en quelques années sur la scène internationale et reçoit de nombreuses commandes (Ircam, Grand Théâtre de Genève, Orchestre de la Suisse Romande, SWR-Vokalensemble de Stuttgart, Ensemble Contrechamps, Neuen Vocalisten Stuttgart, Niew Ensemble Amsterdam, Orchestre de Chambre de Lausanne, Festival Archipel, Festival Amadeus…). Il est lauréat de plusieurs prix et bourses de composition : boursier de la fondation Patiño/Ville de Genève à la Cité Internationale des Arts de Paris (1996/1997), du prix du concours de composition « A cappella » de la Ville de Bochum (Allemagne 1998), du prix de la fondation Marescotti (Genève 1998), du prix de la Fondation Bügi-Willert, décerné par Heinz Holliger (2000) et du prix de la fondation Edouard & Maurice Sandoz, décerné par Henri Dutilleux (2000).

Depuis la création de son opéra de chambre Le Marin, d’après le drame de Fernando Pessoa en 1999 au festival Amadeus de Meinier (Genève), sa musique demeure très liée à l’écriture de ce poète. En 2001, il est résident du centre d’études de Ligurie à Bogliasco (Gênes) et ses œuvres sont sélectionnées par le jury du festival Gaudeamus à Amsterdam. En 2002, il est également sélectionné par le comité de lecture de l’Ircam. En 2004, le Festival d'Automne à Paris lui consacre un concert-portrait. Son opéra Mémoires d'une jeune fille triste est créé au Grand Théâtre de Genève en mai 2005. L'Atelier Lyrique de l'Opéra National de Paris lui commande un nouvel opéra de chambre, Les Aveugles, créé en juin 2006. L'Ircam lui commande Delights, pour octuor vocal, ensemble instrumental, et électronique, créé en mai 2007 par l'Ensemble intercontemporain.

Xavier Dayer enseigne la composition et la théorie à la Haute Ecole des Arts de Berne (HKB) ainsi que l'analyse musicale aux conservatoires de Neuchâtel et de Genève (CPM). Il est pensionnaire de la villa Médicis à Rome pour l'année 2008/2009. Sa musique est éditée aux éditions Papillon.


© Ircam-Centre Pompidou, 2008

Sources

  • Musinfo – La Base de Données de la Musique Suisse (voir ressources documentaires).
  • Fondation Edouard et Maurice Sandoz (voir ressources documentaires).

Bibliographie

  • Philippe ALBERA « A la recherche de la liberté : entretien avec Xavier Dayer » dans Dissonance n°61, Edition Lausanne : Association suisse des musiciens, août 1999, p. 32-37.

Discographie

  • Xavier DAYER, To the sea (hommage à Cy Twombly), dans « Felix Renggli » (avec également des œuvres de Georg Philipp Telemann, Bettina Skrzypczak, Mathias Steinauer…), Felix Renggli (flûte), CD Musiques Suisses, 2001, MGB CTS-M 73.
  • Xavier DAYER, Bientôt, dispersés par le vent, Sonnet VIII, To the sea, Sonnet X, Because the string’s lost and the plan forgot, dans « Xavier Dayer », SWR-Vokalensemble (dirigé par Rupert Huber), Ensemble Contrechamps, Felix Renggli, Finnish Radio Chamber Choir (dirigé par Timo Nuoranne), Orchestre de la Suisse Romande (dirigé par Arturo Tamayo), CD Musiques Suisses, 2005, MGB CTS-M 92.
  • Xavier DAYER, J’étais l’heure qui doit me rendre pur…, dans « Ensemble Contrechamps » (avec également des œuvres de Brian Ferneyhough, Hans Ulrich Lehmann, De-qing Wen et Elliott Carter), Ensemble Contrechamps, Nieuw Ensemble, Johannes Schmidt, Magda Schwerzmann, Daniel Haefliger, François Volpé, CD Musiques suisses, 2003, MGB CTS-M 82.

Liens Internet