mise à jour le 11 July 2017
© Luc Hossepied

Clara Iannotta

Compositrice italienne née le 19 avril 1983 à Rome.

Clara Iannotta étudie la flûte au Conservatoire Santa Cecilia de Rome et commence une carrière d’interprète au sein de plusieurs ensembles. Elle se tourne ensuite vers l’étude de la composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan (2006-2010) où elle suit les cours d’Alessandro Solbiati, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (2010-2012) dans la classe de Frédéric Durieux. En 2010-2011, elle suit le Cursus 1 de composition et d’informatique musicale de l’Ircam. Elle prépare actuellement un doctorat de composition à Harvard sous la direction de Chaya Czernowin.

En parallèle de ses études de composition, elle participe à plusieurs master-classes et ateliers, notamment avec Chaya Czernowin, Steven Takasugi et Hans Tutschku à la Summer Composition Residency de l’Université de Harvard, avec Brian Ferneyhough, Mark Andre et Hèctor Parra à Royaumont Voix Nouvelles, avec Franck Bedrossian et Pierluigi Billone à l’International Academy of Moscow Contemporary Music Ensemble, et avec Beat Furrer, Hanspeter Kyburz, Tristan Murail, Ivan Fedele, Bruno Mantovani, Hugues Dufourt au Centre Acanthes.

Elle est directrice artistique du festival Bludenzer Tage zeitgemäßer Musik pour la période 2014-2018.

Clara Iannotta a reçu entre autres des commandes de Radio France (pour Présences et Alla Breve), de l’État français, de l’Ensemble intercontemporain, de la Westdeutschen Rundfunk et de Musica Femina München.

Sa musique est jouée par des ensembles tels que 2e2m, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l'Ensemble Recherche, Multilatérale, Neue Vocalsolisten, le Quatuor Arditti, le Quatuor Diotima, le Trio K/D/M, notamment dans des festivals comme ECLAT Stuttgart, Wittener Tage für Neue Musik, le Festival d'Automne à Paris et Présences.

Certaines de ses pièces sont inspirées d’œuvres littéraires ou poétiques, ainsi Intent on Resurrection — Spring or Some Such Thing a été composée après la lecture des recueils de la poète irlandaise Dorothy Molloy, et l’écriture d'A Failed Entertainment a été guidée par la lecture du roman Infinite Jest de l’écrivain américain David Foster Wallace.

Sa musique est marquée par l’utilisation de sonorités très subtiles, souvent situées dans le spectre de l’aigu, dont l’amplification permet de rendre audible les harmoniques, comme par exemple son quatuor à cordes, Clangs ou sa pièce pour ensemble D’Après – toutes deux inspirées des sons des cloches de la cathédrale de Fribourg-en-Brisgau.

Ses œuvres sont publiées aux éditions Peters.


© Ircam-Centre Pompidou, 2017

Discographie

  • Clara IANNOTTA, Intent on Resurrection — Spring or Some Such Thing ; Limun ; D'après ; Àphones ; A Failed Entertainment ; Al di là del bianco ; The people here go mad. They blame the Wind, Ensemble Intercontemporain ; Matthias Pintscher, direction (I) ; Ensemble Recherche : Melise Mellinger, violon Barbara Maurer, alto (II) ; Talea Ensemble (III) ; Orchestre des élèves du Conservatoire National Supérieur de Paris ; Tito Ceccherini, direction (IV) ; Quatuor Diotima (V) ; Richard Haynes, clarinette basse ; Ensemble Garage (VI) ; Trio Catch (VII), dans « A Failed Entertainment », 1 cd RZ, 2016, 10023.

Liens internet

(liens vérifiés en juillet 2017).