updated 21 February 2018

Bernard Herrmann

Compositeur américain né le 29 juin 1911 à New York, mort le 24 décembre 1975 à Los Angeles

Compositeur et chef d’orchestre américain, Bernard Herrmann étudie entre 1929 et 1933 à DeWitt Clinton High School, à la Juilliard School et à l’Université de New York où il travaille la direction d’orchestre avec Albert Stoessel et la composition avec Bernard Wagenaar puis avec Percy Grainger. C’est surtout auprès de ce dernier que Herrmann s’épanouira, Grainger ayant décelé son talent original et son goût pour la recherche de sonorités et d’atmosphères inédites. Il fonde en 1933 le New Chamber Orchestra où il dirige surtout la musique contemporaine, et en particulier la musique britannique dont son goût toujours avoué date de la même époque. Nommé assistant chef d’orchestre à la CBS en 1934, il compose ses premières musiques de scène pour la radio où il continuera d’exercer pendant une vingtaine d’années. Mais ce sont surtout les années 30 qui marquent ses expériences les plus marquantes composant et dirigeant pour de nombreuses séries des musiques qui affinent à la fois son style personnel et son savoir-faire dans des partitions écrites rapidement, sous forme de courtes séquences et pour des ensembles en général réduits : parallèlement aux programmes du « Columbia Workshop » (75 partitions) ou de « Suspense » (22), Herrmann profitera principalement de la collaboration avec Orson Welles en 1938 dans la série du « Mercury Theatre on the Air » (22) qui deviendra de 1938 à 1940, sous une forme plus édulcorée, le « Campbell Playhouse » (56). La télévision sollicitera également Herrmann qui travaillera pour de nombreuses séries, telles Suspicion (The Alfred Hitchcock Hour, 1962-1965), The Virginian et surtout dans vingt-trois épisodes de The Twilight Zone (La quatrième dimension) où il a fait preuve d’une invention aussi remarquable qu’inattendue.

Parallèlement à cette intense production, Herrmann n’a cessé de composer pour le concert depuis 1929, avec une grande porosité entre ses propres musiques et les musiques radiophoniques, puis du cinéma dont il tirera à l’inverse plusieurs suites orchestrales. Il faut garder en mémoire certaines de ses œuvres personnelles, auxquelles il a consacré le meilleur de son talent, en particulier dans son opéra Wutherings Heights, marquant encore une fois son goût pour les sujets sombres et tourmentés, et auquel il a travaillé de 1943 à 1951.

Sa carrière de compositeur au cinéma débute brillamment en 1941 grâce à Welles avec Citizen Kane pour la RKO, puis l’année suivante pour La Splendeur des Amberson (il refusera d’être crédité au générique à sa demande, suite au remontage scandaleux du film opéré par la production indépendamment du réalisateur). Cette expérience lui permettra de travailler pour nombre de grands réalisateurs de Hollywood, de Brahm, Curtiz, Hathaway, Ray, Dieterle ou Mankiewicz pour ne citer qu’eux. Sa gloire dans ce domaine, masquant parfois ses autres réussites, correspond à sa collaboration avec Hitchcock, de 1955 à 1966 dans neuf films dont Vertigo(Sueurs froides),North by Northwest(La Mort aux trousses) ouPsycho(Psychose). C’est Hitchcock qui mettra brutalement fin à cette collaboration exceptionnelle en refusant la partition écrite pourTorn Curtain(Le Rideau déchiré). Souffrant beaucoup de cette rupture, Herrmann participera à divers films sans renouer avec la grande continuité qui avait marqué les années Hitchcock, et sera appelé dans la dernière partie de sa carrière par des réalisateurs comme Truffaut pourFahrenheit 451puis pourLa Mariée était en noir qui marquera une collaboration difficile, et surtout Brian De Palma qui le demandera pourSistersetObsession, et Martin Scorsese pour la musique fascinante deTaxi Driver (le film étant sorti après la mort de Herrmann, le réalisateur le lui dédiera au générique avec « respect et gratitude »).


© Ircam-Centre Pompidou, 2018

Catalog sources and details

Compositions pour le cinéma

  • Citizen Kane (O. Welles, RKO, 1941)

  • *The Devil and Mr. Webster /*All That Money Can Buy (W. Dieterle, Dieterle Prod., 1941)
  • The Magnificent Ambersons (O. Welles, RKO, 1942)
  • Jane Eyre (R. Stevenson, 20th C. Fox, 1943)
  • Hangover Square (J. Brahm, 20th C. Fox, 1945)
  • Anna and the King of Siam (J. Cromwell, 20th C. Fox, 1946)
  • The Ghost and Mrs. Muir (J. Mankiewicz, 20th C. Fox, 1947)
  • The Day the Earth Stood Still (R. Wise, 20th C. Fox, 1951)
  • On Dangerous Ground (N. Ray–I. Lupino, RKO, 1951)
  • Five Fingers[L’Affaire Cicéron] (J. Mankiewicz, 20th C. Fox, 1952)
  • The Snows of Kilimanjaro (H. King–R.W. Baker, 20th C. Fox, 1952)
  • White Witch Doctor (H. Hathaway, 20th C. Fox, 1953)
  • Beneath the Twelve Mile Reef (H. King, 20th C. Fox, 1953)
  • King of the Khyber Rifles (H. King, 20th C. Fox, 1953)
  • The Egyptian (M. Curtiz, 20th C. Fox, 1954) (en collaboration avec A. Newman)
  • Garden of Evil (H. Hathaway, 20th C. Fox, 1954)
  • Prince of Players (P. Dunne, 20th C. Fox, 1955)
  • The Kentuckian (B. Lancaster, Hecht–Lancaster Prod., 1955)
  • The Trouble with Harry[Mais qui a tué Harry ?] (A. Hitchcock, Paramount, 1955)
  • The Man in the Gray Flannel Suit (N. Johnson, 20th C. Fox, 1956)
  • The Man who Knew Too Much (A. Hitchcock, Paramount, 1956)
  • The Wrong Man[Le Faux coupable] (A. Hitchcock, Warner Bros., 1956)
  • Williamsburg (G. Seaton, court-métrage, 1957)
  • A Hatful of Rain (F. Zinnemann, 20th C. Fox, 1957)
  • The Naked and the Dead (R. Walsh, Gregory Prod., 1958)
  • Vertigo[Sueurs froides] (A. Hitchcock, Paramount, 1958)
  • The Seventh Voyage of Sinbad (N. Juran, Morningside Prod., 1958)
  • North by Northwest[La Mort aux trousses] (A. Hitchcock, MGM, 1959)
  • Blue Denim (P. Dunne, 20th C. Fox, 1959)
  • Journey to the Center of the Earth (H. Levin, 20th C. Fox, 1959)
  • Psycho (A. Hitchcock, Shamley Prod., 1960)
  • The Three Worlds of Gulliver (J. Sher, Morningside Prod., 1960)
  • Mysterious Island (C. Endfield, Ameran Films, 1961)
  • Cape Fear (J.L. Thompson, Melville Prod., 1962)
  • Tender Is the Night (H. King, 20th C. Fox, 1962)
  • The Birds (A. Hitchcock, Universal, 1963) (consultant musical)
  • Jason and the Argonauts (D. Chaffey, Columbia, 1963)
  • Marnie (A. Hitchcock, Universal, 1964)
  • Joy in the Morning (A. Segal, MGM, 1965)
  • Torn Curtain (A. Hitchcock, Universal, 1966) (partition refusée)
  • Fahrenheit 451 (F. Truffaut, Anglo Enterprises–Vineyard Film, 1966)
  • La Mariée était en noir (F. Truffaut, Films du Carosse– Artistes associés–De Laurentis, 1968)
  • Twisted Nerve (R. Boulting, Charte Film Prod., 1968)
  • Obsessions (P.  de la Para, Scorpio Films, 1969)
  • The Battle of Neretva (V. Bilajic, Scorpio Films, 1969)
  • The Night Digger / The Road Builder (A. Reid, Twinckenham Film Studios, 1971)
  • Endless Night (S. Gilliat, MGM, 1972)
  • Sisters[Sœurs de sang] [B. De Palma, American International Pictures, 1973)
  • It’s Alive[Le Monstre est vivant] (L. Cohen, Warner Bros., 1974)
  • Taxi Driver (M. Scorsese, Columbia, 1976)
  • Obsession (B. De Palma, Columbia, 1976)

Compositions pour la télévision (séries)

  • Shower of Stars (1 épisode, 1954)
  • General Electric Theatre (2 épisodes, 1955-1956)
  • Hawkeye and the Last of the Mohicans (1 épisode, 1957)
  • Playhouse 90 (1 épisode, 1957)
  • Have Gun – Will Travel (1 épisode, 1957)
  • Perry Mason (2 épisodes, 1958-1959)
  • The Twilight Zone (10 épisodes, 1959-1963)
  • Gunsmoke (3 épisodes, 1961)
  • The Americans (1 épisode, 1961)
  • The Richard Boone Show (3 épisodes, 1963-1964)
  • Suspicion : The Alfred Hitchcock Hour (17 épisodes, 1963-1965) (aucun des 20 épisodes réalisés par Hitchcock)
  • The Great Adventure (1 épisode, 1963)
  • Kraft Suspense Theatre (1 épisode, 1964)
  • Bob Hope Presents the Chrysler Theatre (2 épisodes, 1965-1966)
  • Rawhide (2 épisodes, 1965)
  • The Virginian (4 épisodes, 1965-1969)
  • Cimarron (1 épisode, 1968)

Compositions pour la radio

  • Modern Manner Show (5 épisodes, 1934-1935)
  • The March of Time (1936-1937)
  • The Columbia Workshop (O. Welles, 75 épisodes, 1936-1946)
  • The Mercury Theatre on the Air (O. Welles, 22 épisodes, 1938)
  • The Campbell Playhouse (O. Welles, 56 épisodes, 1938-1940)
  • Ellery Queen (4 épisodes, 1939)
  • So This is Radio (5 épisodes, 1939)
  • Orson Welles Show (O. Welles, 19 épisodes, CBS, 1941-1942)
  • Suspense (22 épisodes, 1942-1943)
  • Ceiling Unlimited (13 épisodes, CBS, 1942-1943)
  • Columbia Presents Corwin (10 épisodes, 1944)
  • Philco Hall of Fame (O. Welles, 2 épisodes, 1944)
  • Mercury Summer Theatre (O. Welles, 14 épisodes, 1946)
  • Crime Classics (52 épisodes, 1952-1954)

Catalog source(s)

Compositions pour le cinéma

  • Citizen Kane (O. Welles, RKO, 1941)

  • *The Devil and Mr. Webster /*All That Money Can Buy (W. Dieterle, Dieterle Prod., 1941)
  • The Magnificent Ambersons (O. Welles, RKO, 1942)
  • Jane Eyre (R. Stevenson, 20th C. Fox, 1943)
  • Hangover Square (J. Brahm, 20th C. Fox, 1945)
  • Anna and the King of Siam (J. Cromwell, 20th C. Fox, 1946)
  • The Ghost and Mrs. Muir (J. Mankiewicz, 20th C. Fox, 1947)
  • The Day the Earth Stood Still (R. Wise, 20th C. Fox, 1951)
  • On Dangerous Ground (N. Ray–I. Lupino, RKO, 1951)
  • Five Fingers[L’Affaire Cicéron] (J. Mankiewicz, 20th C. Fox, 1952)
  • The Snows of Kilimanjaro (H. King–R.W. Baker, 20th C. Fox, 1952)
  • White Witch Doctor (H. Hathaway, 20th C. Fox, 1953)
  • Beneath the Twelve Mile Reef (H. King, 20th C. Fox, 1953)
  • King of the Khyber Rifles (H. King, 20th C. Fox, 1953)
  • The Egyptian (M. Curtiz, 20th C. Fox, 1954) (en collaboration avec A. Newman)
  • Garden of Evil (H. Hathaway, 20th C. Fox, 1954)
  • Prince of Players (P. Dunne, 20th C. Fox, 1955)
  • The Kentuckian (B. Lancaster, Hecht–Lancaster Prod., 1955)
  • The Trouble with Harry[Mais qui a tué Harry ?] (A. Hitchcock, Paramount, 1955)
  • The Man in the Gray Flannel Suit (N. Johnson, 20th C. Fox, 1956)
  • The Man who Knew Too Much (A. Hitchcock, Paramount, 1956)
  • The Wrong Man[Le Faux coupable] (A. Hitchcock, Warner Bros., 1956)
  • Williamsburg (G. Seaton, court-métrage, 1957)
  • A Hatful of Rain (F. Zinnemann, 20th C. Fox, 1957)
  • The Naked and the Dead (R. Walsh, Gregory Prod., 1958)
  • Vertigo[Sueurs froides] (A. Hitchcock, Paramount, 1958)
  • The Seventh Voyage of Sinbad (N. Juran, Morningside Prod., 1958)
  • North by Northwest[La Mort aux trousses] (A. Hitchcock, MGM, 1959)
  • Blue Denim (P. Dunne, 20th C. Fox, 1959)
  • Journey to the Center of the Earth (H. Levin, 20th C. Fox, 1959)
  • Psycho (A. Hitchcock, Shamley Prod., 1960)
  • The Three Worlds of Gulliver (J. Sher, Morningside Prod., 1960)
  • Mysterious Island (C. Endfield, Ameran Films, 1961)
  • Cape Fear (J.L. Thompson, Melville Prod., 1962)
  • Tender Is the Night (H. King, 20th C. Fox, 1962)
  • The Birds (A. Hitchcock, Universal, 1963) (consultant musical)
  • Jason and the Argonauts (D. Chaffey, Columbia, 1963)
  • Marnie (A. Hitchcock, Universal, 1964)
  • Joy in the Morning (A. Segal, MGM, 1965)
  • Torn Curtain (A. Hitchcock, Universal, 1966) (partition refusée)
  • Fahrenheit 451 (F. Truffaut, Anglo Enterprises–Vineyard Film, 1966)
  • La Mariée était en noir (F. Truffaut, Films du Carosse– Artistes associés–De Laurentis, 1968)
  • Twisted Nerve (R. Boulting, Charte Film Prod., 1968)
  • Obsessions (P.  de la Para, Scorpio Films, 1969)
  • The Battle of Neretva (V. Bilajic, Scorpio Films, 1969)
  • The Night Digger / The Road Builder (A. Reid, Twinckenham Film Studios, 1971)
  • Endless Night (S. Gilliat, MGM, 1972)
  • Sisters[Sœurs de sang] [B. De Palma, American International Pictures, 1973)
  • It’s Alive[Le Monstre est vivant] (L. Cohen, Warner Bros., 1974)
  • Taxi Driver (M. Scorsese, Columbia, 1976)
  • Obsession (B. De Palma, Columbia, 1976)

Compositions pour la télévision (séries)

  • Shower of Stars (1 épisode, 1954)
  • General Electric Theatre (2 épisodes, 1955-1956)
  • Hawkeye and the Last of the Mohicans (1 épisode, 1957)
  • Playhouse 90 (1 épisode, 1957)
  • Have Gun – Will Travel (1 épisode, 1957)
  • Perry Mason (2 épisodes, 1958-1959)
  • The Twilight Zone (10 épisodes, 1959-1963)
  • Gunsmoke (3 épisodes, 1961)
  • The Americans (1 épisode, 1961)
  • The Richard Boone Show (3 épisodes, 1963-1964)
  • Suspicion : The Alfred Hitchcock Hour (17 épisodes, 1963-1965) (aucun des 20 épisodes réalisés par Hitchcock)
  • The Great Adventure (1 épisode, 1963)
  • Kraft Suspense Theatre (1 épisode, 1964)
  • Bob Hope Presents the Chrysler Theatre (2 épisodes, 1965-1966)
  • Rawhide (2 épisodes, 1965)
  • The Virginian (4 épisodes, 1965-1969)
  • Cimarron (1 épisode, 1968)

Compositions pour la radio

  • Modern Manner Show (5 épisodes, 1934-1935)
  • The March of Time (1936-1937)
  • The Columbia Workshop (O. Welles, 75 épisodes, 1936-1946)
  • The Mercury Theatre on the Air (O. Welles, 22 épisodes, 1938)
  • The Campbell Playhouse (O. Welles, 56 épisodes, 1938-1940)
  • Ellery Queen (4 épisodes, 1939)
  • So This is Radio (5 épisodes, 1939)
  • Orson Welles Show (O. Welles, 19 épisodes, CBS, 1941-1942)
  • Suspense (22 épisodes, 1942-1943)
  • Ceiling Unlimited (13 épisodes, CBS, 1942-1943)
  • Columbia Presents Corwin (10 épisodes, 1944)
  • Philco Hall of Fame (O. Welles, 2 épisodes, 1944)
  • Mercury Summer Theatre (O. Welles, 14 épisodes, 1946)
  • Crime Classics (52 épisodes, 1952-1954)

Bibliographie

  • John ANTONY, « “The Moment That I Dreaded and Hoped for”: Ambivalence and Order in Bernard Herrmann’s Score for Vertigo », The Musical Quarterly, vol. 85 n° 3, p. 516-544, 2001.
  • Jean-Pierre BERTHOMÉ, François THOMAS, Citizen Kane, Paris, Flammarion, 1992.
  • Jean-Pierre BERTHOMÉ, François THOMAS, Welles au travail, Paris, Cahiers du Cinéma, 1992.
  • David J. BLONDELEVITCH, « North by Northwest: a case study of the Bernard Herrmann style », http://hitchcock.tv/essays/herrmann/herrcase1.html 
  • Royal S. BROWN, Overtones and Understones. Reading Film Music, Berkeley/Los Angeles/London, University of California Press, 1994.
  • Royal S. BROWN, « Entretien avec Bernard Herrmann », Cahiers du cinéma n° 18 Hors série, p. 24-27, 1995.
  • Graham D. BRUCE, Bernard Herrmann : Film music and narrative, Ann Arbor, UMI Research Press (1ère éd. 1982), 1985.
  • Michel CHION, L’audio-vision. Son et image au cinéma, Paris, Nathan Université “fac Cinéma”, 1990.
  • Michel CHION, La musique au cinéma, Paris, Fayard, 1995.
  • Michel CHION, Un art sonore, le cinéma, Paris, Cahiers du Cinéma (1ère éd. 2003), 2010.
  • David COOPER, Bernard Herrmann’s Vertigo. A Film Score Handbook, Westport, Greenwood Press, 2001.
  • David COOPER, David, Bernard Herrmann’s The Ghost and Mrs. Muir. A Film Score Guide, Lanham/Toronto/Oxford, The Scarecrow Press, 2005.
  • Herbé DUMONT, William Dieterle. Un humaniste au pays du cinéma, CNRS/ Cinémathèque française, 2002.
  • Jean-Pierre EUGENE, La musique dans les films d’Alfred Hitchcock, Paris Dreamland, 2000.
  • Laure GONTIER, Jason et les Argonautes, Paris, Dreamland, 2000.
  • Alfred HITCHCOCK,  François TRUFFAUT, Hitchcock-Truffaut (entretiens), Paris, Gallimard, 1993.
  • Youssef ISHAGPOUR, Orson Welles cinéaste. Une caméra visible : II Les films de la période américaine, Paris, La Différence, 2001.
  • Bill KROHN, Alfred Hitchcock au travail, Paris, Cahiers du Cinéma, 1999.
  • Luc LAGIER, Les Mille Yeux de Brian De Palma, Paris, Cahiers du cinéma, 2008.
  • Philippe LANGLOIS, « Le Jour où la terre s’arrêta. Bernard Herrmann et l’innovation sonore », http://lecranmusical.blogspot.fr/2008/10/bernard-herrmann-et-linnovation-sonore.html
  • Stéphane du MESNILDOT, La Mort aux trousses, Paris, Cahiers du Cinéma/CNDP, 2008.
  • Jean ROY, Citizen Kane : Orson Welles, Paris, Nathan, 1989.
  • Martin SCORSESE, Entretiens avec Michael Henry Wilson, Paris, Cahiers du Cinéma-Centre Pompidou, 2005.
  • Steven C. SMITH, A Heart at Fire’s Center. The Life and Music of Bernard Herrmann, Berkeley/Los Angeles/London, University of California Press (1ère éd. 1991), 2002.
  • Donald SPOTO, La face cachée d’un génie. La vraie vie d’Alfred Hitchcock, Paris, Albin Michel, 1989.
  • Jean-François TARNOWSKI, « Le prologue de Citizen Kane », La Revue du cinéma, n° 427, mai 1987.
  • Guy TESSEIRE, dossier Musique et cinéma : « Un coup de cymbale peut quelquefois (en guise de requiem pour Bernard Herrmann et quelques autres) », Positif n° 187, novembre 1976.
  • François TRUFFAUT, Journal de tournage de Fahrenheit 451, dans La Nuit américaine, Paris, Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma, p. 181-185, 2000.
  • Joshua WALETZKY, Music from the Movies : Bernard Herrmann (DVD Naïve, 2006).
  • Orson WELLES, Peter BOGDANOVICH, Moi, Orson Welles. Entretiens avec Peter Bogdanovich, Paris, Le Seuil, 1996.
  • Daniel WEYL, « Les Oiseaux. Arcanes du son », http://lecranmusical.blogspot.fr/2011/05/les-oiseaux.html
  • *Lloyd WHITESELL, « Concerto macabre »,*The Musical Quarterly, vol. 88 n°2, p. 167-203, 2005.

Discographie sélective

Bandes originales des films
  • Citizen Kane[Welles, 1941] ;The Magnificent Ambersons [Welles, 1942], 1 cd Disconforme, 2002.
  • Welles Raises Kane(suite) ;The Devil and Daniel Webster [Dieterle, 1941] ;Obsession [De Palma, 1976], The London Philharmonic Orchestra, dir. B. Herrmann, 1 cd Unicorn-Kanchana, 1994, UKCD2065.
  • The Devil and Daniel Webster [Dieterle, 1941], 1cd Intrada, 2005.
  • Jane Eyre [Stevenson, 1943], Slovak Radio Symphony Orchestra, dir. Adriano, 1 cd Naxos, 2012.
  • Hangover Square[Brahm, 1945] +Citizen Kane [Welles, 1941], BBC Philharmonic, dir. Rumon Gamba, 1 cd Chandos, 2016.
  • The Ghost and Mrs Muir [Mankiewicz, 1947], Seattle Symphony Orchestra, 1 cd Varèse Sarabande, 1995.
  • The Day the Earth Stood Still [Wise, 1951], 1 cd 20th Century Fox Film Scores , 1993.
  • On Dangerous Ground [Ray, 1951], 1 cd Film Score Monthly, 2003.
  • The Egyptian [Curtiz, 1954],  cd La-La Land Records, 2015.
  • The Wrong Man [Hitchcock, 1956], 1 cd Film Score Monthly, 2006.
  • Psycho[Hitchcock, 1960] ;Vertigo [Hitchcock, 1958], 1 The Soundtrack Factory, 2016.
  • The Seventh Voyage of Sinbad [Juran, 1958], Royal Scottish National Orchestra, 1 disque Varèse Sarabande, 1980.
  • Vertigo [Hitchcock, 1958], dir. Muir Mathieson (1958), 1 cd Mercury, 1990. 
  • Vertigo [Hitchcock, 1958], dir. Joel McNeely, 1 cd Varèse Sarabande, 1996.
  • North by Northwest [Hitchcock, 1959], 1 cd Sony Music, 1995.
  • Journey to the Centre of the Earth [Levin, 1959], 1 cd Varèse Sarabande, 1997.
  • The Three Worlds of Gulliver [Sher, 1960], 1 cd Cloud Nine Records, 1993.
  • Mysterious Island [Endfield, 1961], 1 cd Cloud Nine Records, 1993.
  • Cape Fear [Thompson, 1962], dir. Elmer Bernstein, 1 cd MCA Records, 1991.
  • Jason and the Argonauts [Chaffey, 1963], 1 cd Intrada, 1999.
  • Marnie [Hitchcock, 1964], dir. Joel McNeely, 1 cd Varèse Sarabande, 2000.
  • Fahrenheit 451 [Truffaut, 1966], 1 cd Tsunami, 1995.
  • La Mariée était en noir [Truffaut, 1968]
  • The Battle of Neretva[Bulajic, 1969] + extraits deLa Mariée était en noir, Fahrenheit 451
  • Sisters [de Palma, 1973], Southern Cross Records , s.d.
  • Obsession[de Palma, 1976] ;Sisters, 1 cd Music Box Records, 2016.
  • Taxi Driver [Scorsese, 1976], dir. Dave Blume, 1 disque Arista, 1976.
Anthologies
  • « Hitchcock et la musique » (Milan, 2001) : extraits de North by Northwest, Vertigo, The Trouble With Harry, Psycho, The Wrong Man, Marnie, Torn Curtain + interview de Bernard Herrmann (1970).
  • « Orson Welles and the Music » (Milan, 2015) : extraits de Citizen Kane, The Mangnificent Ambersons, Jane Eyre.
  • « The Fantasy Film World of Bernard Herrmann », dir. B. Herrmann et autres, 1 cd Cherry Red Records, 2016 : extraits de The 7th Voyage of Sinbad, The Day The Earth Stood Still, The Ghost and Mrs. Muir, Journey To The Center Of The Earth, Beneath The 12-Mile Reef, 1 disque Southern Cross, 1969.
  • « Bernard Herrmann Film Scores », dir. Elmer Bernstein, 1 cd Milan Records, 2004 : extraits de Citizen Kane (Suite), The Devil and Daniel Webster (The Devil’s Concerto*), The Man Who Knew Too Much, Cantata The Storm Clouds* (musique d’Arthur Benjamin), Psycho (Suite), The Wrong Man (Prelude), Vertigo (Love Scene), North By Northwest (Prelude), La Mariée était en noir, Fahrenheit 451 (Finale), Taxi Driver (A Night Piece for Orchestra) + une interview de Bernard Herrmann (1970).
  • « Bernard Herrmann. The Film Scores », dir. Esa-Pekka Salonen, 1 cd Sony, 1996 : extraits deThe Man Who Knew Too Much (Prelude), Psycho (Suite), Marnie (Suite), North By Northwest (Prelude), Vertigo (Suite), Torn Curtain, Fahrenheit 451 (Suite), Taxi Driver (A Night Piece for Orchestra).
Œuvres originales de Bernard Herrman
  • The Wuthering Heights (opéra, 1951) : dir. Bernard Herrman, 1 cd Unicorn-Kanchana, 1993
  • The Wuthering Heights (opéra, 1951) : dir. Alain Altinoglu, 1 cd Accord, 2011.
  • Souvenirs de voyage(clarinette et quatuor à cordes, 1967) ;Echoes (quatuor à cordes, 1965), 1 cd Varèse Sarabande, 2005.
  • Moby Dick(cantate, 1938) ;Sinfonietta for Strings (1935), dir. Michael Schonwandt, 1 cd Chandos, 2011.
  • Silent Noon(1975, révision de Aubade) ;For the Fallen. A Berceuse(1943) ;Currier & Ives Suite(1935) ; extraits deThe Devil and Daniel Webster [Dieterle, 1941], dir. James Sedares, 1 cd Koch, 1994.