mise à jour le 19 April 2019

Aurélio Edler-Copes

Compositeur, guitariste et interprète de musique électronique brésilien né en 1976.

Aurelio Edler-Copes étudie la guitare avec Daniel Wolff à l’Université fédérale du Rio Grande do Sul au Brésil et la composition avec Gabriel Erkoreka au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque, Musikene, en Espagne. Il obtient ensuite une maîtrise de composition et de théâtre musical avec Georges Aperghis à la Haute École de Musique de Berne, en Suisse. Il complète sa formation en suivant le Cursus de composition et informatique de l’Ircam auprès de Yan Maresz en 2009-2010.

Aurélio Edler-Copes a été compositeur en résidence successivement à la Royale Académie d’Espagne à Rome, à la Casa de Velázquez à Madrid et au KulturKontakt Austria. Il a également travaillé avec le GRAME de Lyon, le GMEM à Marseille, le SCRIME à Bordeaux, ainsi que la Fondation Phonos de Barcelone et la Fondation Royaumont. En 2017-2018 il est compositeur en résidence de l'Ensemble Taller Sonoro, à Séville, dans le cadre du Programme de Résidences de Ibermúsicas.

Aurelio Edler-Copes compose pour tous types d’effectifs et travaille régulièrement avec des solistes et des ensembles, parmi lesquels l’Ensemble Intercontemporain, Klangforum Wien, Musikfabrik, qui a créé Como el aire pour sept musiciens (2007), le Quatuor Diotima, le Quatuor Béla, Nieuw Ensemble, l'Itinéraire, qui a créé Encore seul(e) pour voix et ensemble instrumental (2012), Mosaik, l’ensemble Vortex, les Orchestres de Lorraine, de São Paulo, de Minas Gerais, Bilbao, ou encore Euskadi. Il a reçu une trentaine de prix internationaux de composition, notamment le Prix du New Forum Jeune Création, le « Prix de Rome » du Ministère des Affaires Étrangères d’Espagne et le Prix Georges Wildenstein de l'Académie des Beaux Arts de France.

Ses recherches artistiques s’intéressent à « la fusion des instruments acoustiques et électriques, la création de nouveaux dispositifs d’électronique en temps réel, et l’intégration de l’électronique, de la vidéo et de la lumière au sein de son écriture musicale ».

Aurélio Edler-Copes est co-fondateur et directeur artistique de l’ensemble Krater en Pays basque espagnol. Il est également guitariste et performeur de musique électronique et forme avec la harpiste-vocaliste Eloïse Labaume le duo Bazar électrique.


© Ircam-Centre Pompidou, 2019

Sources

Site de l'artiste
Cdmc

Liens Internet

(liens vérifiés en janvier 2019).

Discographie

  • Aurélio EDLER-COPES, In Resonance, Aurelio Edler-Copes, guitare électrique et électronique, dans « In C+50 », 1 CD éOle Records, 2017, éOr_014.
  • Aurélio EDLER-COPES, Rebirth in Sound, Katharina Gross, violoncelle, dans « CELLO MONDO #2 — Rebirth in Sound », 2018.
  • Aurélio EDLER-COPES, Eclipsis, Alberto Rosado, piano, dans « e-PIANO — Works for piano, video & electronics », CD IBS Classical, 2016.
  • Aurélio EDLER-COPES, Como el aire, dans « D.A.I. Répertoire Contemporain & Création Vol.2 », 1 CD CNSMDP, 2015, CREC-audio 15/100.
  • Aurélio EDLER-COPES, Vox Schumann, Chœur et solistes du Symphonic Orchestra of São Paulo OSESP, dans « Estreias - OSESP 2015 », CD OSESP Digital, 2015
  • Aurélio EDLER-COPES, Contre les murs, Ensemble Mosaik, dans « New Forum Jeune Création - GRAME », CD GRAME, 2014.
  • Aurélio EDLER-COPES, Encore seule, Ensemble L’Itinéraire, dans « Casa de Velásquez - Composers in Residence », CD CVZ, 2013.
  • Aurélio EDLER-COPES, Eclipsis, Alfonso Gómez, piano, dans « Bakarrizketak », 1 CD Espacio Sinkro Records, 2013, CD006.
  • Aurélio EDLER-COPES, « ¿Recuerda el mar a quien camina sobre él ? » Triptych ‘Azul’ N°2, dans « Nueva creación sinfónica », CD Fundación Autor, 2012.
  • Aurélio EDLER-COPES, Seule, Eloïse Labaume, harpe et chant, dans « À la croisée des chemins », CD HKB, 2011. 
  • Aurélio EDLER-COPES, Abysmo y silencio — Homenaje a Chillida, dans « Musikene Sinfonietta », CD Musikene, 2009.
  • Aurélio EDLER-COPES, Double for vibraphone and electronics, Ensemble Nuevo Contemporáneo, César Peris, vibraphone, dans « Música iberoamericana electroacústica », 2008. 
  • Aurélio EDLER-COPES, Abysmo y silencio — Homenaje a Chillida, Grup Instrumental de Valencia, dans « Encuentro de composición musical — Injuve 2006 », 1 CD CDMC, 2006.
  • Aurélio EDLER-COPES, Early works for ensemble, Orchestra Rudráksha, dans « Prakrití », CD Fumproarte, 2002.