mise à jour le 22 February 2018
© Lilith Grassi

Andrea Agostini

Compositeur et pianiste italien né en 1975 à Bologne.

Né le 21 mai 1975 à Bologne (Italie), Andrea Agostini étudie la composition auprès d’Alessandro Solbiati, Giovanni Verrando et Paolo Aralla (diplômé en 2000), la musique électronique auprès de Lelio Camilleri (diplômé en 2001), et le piano (diplômé en 2004) au conservatoire Martini de Bologne. Il se perfectionne dans les masterclasses d’Ivan Fedele, Brian Ferneyhough, Michael Jarrell et François Paris entre 1999 et 2006. En 2008-2010, il suit le Cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam. En 2011 et 2013, il est en résidence de recherche à l'Ircam.

Andrea Agostini compose des œuvres de musique instrumentale, électroacoustique et mixte. Il obtient des récompenses de concours internationaux – Prix Zucchelli en 1999 et en 2000, prix Magone en 2001, finaliste du Prix international Noroit-Léonce Petitot en 2002, prix du concours de composition Musica Viva en 2003, troisième prix du concours international de composition de Séoul, mention d'honneur du festival Gaudeamus en 2005, finaliste du concours Franco Evangelisti décerné par Nuova Consonanza en 2007 – et reçoit des commandes d'institutions telles que l’État Français en 2007 pour Musica per il chiostro di Royaumont. Sa musique est donnée dans le cadre de nombreux festivals comme Musica à Strasbourg, Mito et Sincronie à Milan, Rec à Reggio Emilia, IMEB à Bourges, MIA à Annecy et Spark à Minneapolis.
 
Sa curiosité pour les différents langages musicaux le conduit à travailler dans les domaines du rock et des musiques improvisées, et à s'intéresser à des traditions musicales extra-occidentales. Il collabore ainsi avec le groupe de rock Frida X comme bassiste, arrangeur, programmateur et ingénieur du son. Il réalise également des œuvres pour le théâtre, le cinéma et la radio ainsi que l’électronique en temps réel et la captation du mouvement pour C-Project, groupe spécialisé dans la sonorisation de spectacles de théâtre. Il travaille également pour la sonorisation d’expositions d’arts plastiques.
 
Avec Daniele Ghisi, il crée le projet « bach: automated composer’s helper », une plate-forme numérique pour la composition assistée par ordinateur. En 2017, il developpe un langage de programmation intégré à l’environnement Max et aux structures de données de Bach lors de sa résidence en Recherche Artistique à l'Ircam.

Comme interprète, Andrea Agostini collabore notamment avec les ensembles Icarus et l’Orchestre national de la RAI de Turin, pour des concerts et des enregistrements d’œuvres de Fausto Romitelli, Giovanni Verrando et Oscar Bianchi. Par ailleurs, il donne des cours lors de masterclasses et ateliers aux conservatoires de Bologne, Gênes, Strasbourg et dans plusieurs universités aux États-Unis (Harvard, San Diego et Stanford). Il est actuellement enseignant en informatique musicale (composition algorithmique et assistée par ordinateur) au Conservatoire de Turin.

© Ircam-Centre Pompidou, 2018

Discographie

  • Andrea AGOSTINI, In Circles, Simone Beneventi, percussion, avec des œuvres de Stefano Trevisi, Fausto Romitelli, Raffaele Grimaldi, Hugues Dufourt, dans « Golfi d'ombra », 1 cd Stradivarius, 2014, STR33998.

Liens internet

(liens vérifiés en février 2018)