! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

André-François Marescotti

Compositeur suisse né le 30 avril 1902 à Carouge, mort en 1995

Né le 30 avril 1902 à Carouge (près de Genève), André-François Marescotti accomplit des études de dessinateur technique, profession qu'il abandonnera rapidement pour se consacrer à la musique.

Il travaille d'abord à l'académie de Musique, puis au Conservatoire de Genève. Par la suite, il se perfectionne à Paris auprès de Roger Ducasse grâce auquel il acquiert la perfection et la solidité de composition.

En 1930, il crée Première suite en Sol qui montre qu'il est en parfaite possession de ses moyens techniques et expressifs. L'influence qu'il a reçue de Chabrier ou de Ravel le rattache entièrement à l'esthétique française de son temps.Après la seconde guerre mondiale, il adopte très librement l'écriture dodécaphonique en renonçant d'emblée à l'application stricte et sérielle, mais en s'ajustant au contenu sémantique et expressif de son discours.

Outre son travail de composition, André-François Marescotti occupe une place fondamentale dans la vie de la musique européenne et Genèvoise. Chef de coeur à l'église du Sacré-Coeur de Genève, Maître de chapelle à l'église Saint Joseph et régisseur de musique au théâtre de la comédie, il accomplit surtout dès 1931 une remarquable carrière de pédagogue en enseignant le piano et la composition.Par ailleurs, il joue un rôle de premier plan au sein de l'association des Musiciens Suisses et dans le Comité de la SUISA, dont il fut l'un des fondateurs.

André-François de Marescotti, exigeant envers lui-même et sans concession, acquiert une réputation et une autorité qui l'on fait connaître bien au-delà des frontières suisses. Il est honoré par le prix de composition de l'association des Musiciens Suisses pour l'ensemble de son oeuvre.

Décédé en 1995, André-François Marescotti représente par son oeuvre l'une des valeurs les plus importantes du patrimoine musical de la Suisse Romande au XXeme siècle et mérite de susciter tout l'intérêt des exécutants et des musicologues.

Catalogue des Editions Jobert


© Ircam-Centre Pompidou, 2002

  • Musique soliste (sauf voix)
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Hymnes pour orchestre (1964), Jobert
  • Musique vocale et instrument(s)
    • Insomnies trois pièces pour chant et piano (), Jobert
  • 1964
    • Hymnes pour orchestre, Jobert
  • 1939
  • 0
    • Insomnies trois pièces pour chant et piano, Jobert