! Informations antérieures à 2002 : mise à jour à venir

Alessandro Melchiorre

Compositeur italien né le 30 novembre 1951 à Imperia

Compositeur italien né à Imperia en 1951. Architecte diplômé de l'Ecole Polytechnique de Milan (1978), il étudie les disciplines des arts, de la musique et du spectacle à l'Université de Bologne, où il soutient, sous la direction de Luigi Rognoni, une thèse sur les George-Lieder de Schoenberg (1980). Parallèlement, il poursuit ses études de guitare et de composition à Milan, puis, jusqu'en 1986, à Freiburg im Breisgau, où il est élève de la classe de composition de Brian Ferneyhough, à la Hochschule für Musik.

Il participe aux Ferienkurse de Darmstadt depuis 1982, et depuis 1986, date à laquelle il obtient le Prix Kranichstein, en qualité de compositeur invité. Après avoir été professeur de guitare et d'analyse, il est fondateur et coordinateur de la section de musique contemporaine à la Scuola Civica di Musica de Milan, et enseigne l'histoire de la musique au Conservatoire de Milan, tout en participant à divers séminaires à l'Accademia Chigiana de Sienne ou à l'Ircam.

Il collabore à diverses revues, publiant des essais sur Schumann, Schoenberg, l'expressionnisme ou Ferneyhough dans Ricerche Musicali, Nuova Rivista Musicale Italiana, Casabella, Musica/Realtà, Entretemps...

Ses principales oeuvres sont : Fables, that time invents (1986), pour 6 instruments, de l'instant où (1987), pour alto et 15 instruments, Halos (1989), pour violon, Schwelle (1989) pour soprano, 7 instruments et électronique, Ctonios (1990), pour contrebasse et électronique, Terra incognita (1991), pour 11 instruments et électronique, Innere Schwelle (1991), pour voix et choeur synthétique, Temporale (1992), pour six percussionnistes et électronique en direct.Elles définissent un nouveau rapport au temps où «le pas-encore-vécu, l'unicité, la nouveauté sont entremêlées et entrecroisées avec le déjà-vécu, le retour, la répétition».


© Ircam-Centre Pompidou, 2007